Mercedes-Benz S600 Maybach : l'opulence Allemande - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Mercedes-Benz S600 Maybach : l'opulence Allemande

Benoit Charette

19 mars 2015

Un luxe sans pareil
Un silence impérial
Un prix plus réaliste que l'ancienne Maybach


Un style peu distinctif
La réelle pertinence sur le marché



Standard

Données techniques

Marque

Mercedes-Benz

Version

S600 maybach

Options

siège exécutif, verrerie en cristal,

Échelle de prix

243 000$

Version à l’essai

S600 maybach

Marque

Moteur

V12, 6,0 litres, DACT, 523 ch @ 5 300 tr-min, 240 lb-pi à 4 000 tr-min

Transmission

Automatique à 7 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

16,9 l

Consommation annoncée (route)

8,7 l

Consommation enregistrée

14,5 l

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Alors que BMW se sert de Rolls-Royce pour aller chercher sa clientèle très haut de gamme et que Volkswagen jette son dévolu sur Bentley, Mercedes ramènera à compter d’avril 2015 le nom de Maybach dans la famille. Le nom de Maybach remonte à 1919 ou Mercedes présentait ses modèles les plus luxueux. L’aventure se termina en 1945 pour revenir entre 2002 et 2013, mais sans succès. Cette fois-ci, Mercedes ramène le nom Maybach sous la forme d’appellation de modèle. Donc en plus des versions Mercedes AMG vous aurez maintenant les Mercedes-Maybach. Sans donner trop de détails, les responsables de Mercedes ont laissé entendre qu’une GLS Maybach est en route et sans doute une Classe E dans un avenir pas trop éloigné.

Un seul modèle au Canada
Si les Américains ont droit à une Classe S500 Maybach et S600 Maybach seule, la version S600 sera vendue au Canada. Physiquement, la S600 Maybach est basée sur une version allongée de la Classe S à laquelle on ajoute un autre 20 cm  pour le plus grand confort du propriétaire qui prendra place à l’arrière.  Physiquement, la Maybach est en tout point semblable à une classe S, impossible de s’y méprendre. La ligne latérale du nouveau modèle se différencie toutefois par un élément spécifique, à savoir la porte arrière, raccourcie de 66 mm par rapport à celle de la Classe S limousine pour se fondre dans sur le pavillon arrière. Cette porte arrière est dépourvue de vitre triangulaire, celle-ci ayant été déplacée vers le montant C. Les sièges arrière se trouvent ainsi placés derrière la découpe de la porte, une caractéristique qui génère un sentiment d’intimité et d’exclusivité. Sous le capot, c’est un moteur V12 AMG de 6,0 litres et 523 chevaux qui propulse cette énorme caisse. Même si la vélocité n’est pas au programme, vous pourrez tout de même faire un 0-100 km en 5 secondes dans  un confort inégalé.

Un habitacle sans compromis
Le luxe est de très haut niveau à l’intérieur. Des garnitures cousues main aux insertions décoratives exclusives en bois/chrome et cuir sur les contre-portes, à hauteur d’épaule. Vous avez aussi des grilles de haut-parleurs d’aigus chromées et de fibres optiques sur le côté des accoudoirs pour l’éclairage d’ambiance et une horloge numérique IWC à l’avant unique à Maybach et un système audio Burmester 3D.  Question de mettre en valeur cette voiture de maître, Mercedes a ajouté certaines dotations inédites. Parmi elles, le parfum d’ambiance exclusif Maybach AGARWOOD ou encore des flûtes à champagne fabriquées main  (en option). Vous avez même un système d’amplification vocale qui facilite la communication entre les passagers avant et arrière et des sièges exécutifs à gauche et à droite. Mercedes affirme également souligner qu’il  s’agit de l’espace arrière le plus silencieux au monde.

Sur la route
Si vous devez absolument prendre le volant, la puissance ne vous fera pas défaut. Même avec 2,5 tonnes de métal et d’aluminium à déplacer, le V12 de Mercedes le fait avec aisance. Le confort domine tous les autres aspects de conduite. La direction est précise sans être sportive et la tenue est d’une grande souplesse grâce à la suspension pneumatique qui à l’aide de nombreux censeurs scrute la route des milliers de fois à la seconde pour avoir toujours une conduite optimale.

Verdict
La grande question qu’il faut se poser est de savoir si Mercedes va mieux faire avec cette deuxième tentative que le premier fiasco de Maybach. La bonne nouvelle réside dans le prix. La S600 se vendra 206 500$, ce qui est considérablement moins que les Maybach 57 et 62 qui frisaient dans le dernier exemple le demi-million de dollars. C’est aussi une aubaine comparée à Bentley et Rolls Royce sans faire de sacrifices sur le luxe. Le prix sera donc un atout. C’est à propos du style encore très proche (trop proche à mon avis) de la Classe S que j’émets certaines réserves. Mais si vous êtes prêt à débourser l’équivalent de dix Honda Civic pour votre voiture, la nouvelle Maybach sera à la hauteur. Sachez toutefois qu’elle ne vaudra pas plus qu’une Honda Accord neuve dans 10 ans.

Marque

Mercedes-Benz

Version

S600 maybach

Options

siège exécutif, verrerie en cristal,

Échelle de prix

243 000$

Version à l’essai

S600 maybach

Marque

Moteur

V12, 6,0 litres, DACT, 523 ch @ 5 300 tr-min, 240 lb-pi à 4 000 tr-min

Transmission

Automatique à 7 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

16,9 l

Consommation annoncée (route)

8,7 l

Consommation enregistrée

14,5 l

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer