Lincoln MKC 2015 : première vraie relance - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Lincoln MKC 2015 : première vraie relance

Benoit Charette

13 juillet 2015

Qualité ed fabrication
Présentation intérieure soignée
Technologie de pointe
Comportement routier équilibré

Assise de sièges trop courte
Image de marque toujours discutable
Options nombreuses


Standard

Données techniques

Marque

Lincoln

Version

MKC AWD

Options

Groupe d'équipement 102A (rétroviseurs rabattables électriques, toit ouvrant panoramique, système de navigation, hayon à ouverture électrique, avertisseur d'obstacle en marche arrière, sièges avant chauffants et ventilés. volant chauffant) (7 760$), système audio THX (995$), ensemble de remorquage (500$), tapis réversibles (75$), ensemble technologie (assistance au stationnement, régulateur de vitesse intelligent, détecteur de changement de voie( (2 250$), pneus et roues de 19 po (1 950$),

Échelle de prix

54 170$

Version à l’essai

MKC AWD

Marque

Moteur

4 cyl, 2,3 litres, turbo, DACT, 285 ch @ 5 500 tr-min, 305 lb-pi @ 2 750 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

12,9 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

9,2 l aux 100 km

Consommation enregistrée

11,3 l aux 100 km

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

6 ans / 110 000 km

Jusqu’à l’arrivée du MKC l’an dernier, la marque Lincoln vivotait dans un marché inondé de produits de luxe, extrêmement compétitifs. Le désintérêt total de la clientèle pour la MKS et le Navigator, ajouté à l’échec commercial de la MKZ (malgré ce qu’en disent les gens de Lincoln), reléguait encore l’an dernier le vieillissant MKX au titre de meilleur vendeur. Aujourd’hui renouvelé, ce dernier risque bien sûr de connaître une relance elle aussi très importante. Toutefois, le MKC aura été le premier véritable succès de la marque, depuis l’arrivée du MKX en 2007.

Qui vise-t-on avec ce produit? Les acheteurs d’Acura RDX, de Mercedes-Benz GLC et d’Audi Q5. D’ailleurs, les lignes du MKC s’inspirent en partie de celles du Q5, notamment du côté de la partie arrière, avec un hayon à ouverture immense. Pour l’originalité, on repassera, mais il n’en demeure pas moins qu’on propose ici un véhicule élégant, très contemporain dans son approche. La présentation est non seulement soignée, mais la qualité de finition, notamment du côté de la peinture, est honorable.

À bord aussi, aucun reproche à faire en matière de finition. L’expérience sensorielle surpasse celle de plusieurs produits allemands, notamment celle du BMW X3, qui nous sert plastiques bon marché et cuirs synthétiques disgracieux. Malgré un levier de vitesse à bouton-poussoir parfois mélangeant, l’ergonomie à bord est également efficace. La disposition des divers éléments est nettement supérieure à ce qu’on retrouve à bord de la berline MKZ, et les ingénieurs ont également pris soin de réduire l’épaisseur des piliers, de façon à améliorer la visibilité. Confortable et plus spacieux que la moyenne, l’habitacle ne pèche en fait que par des sièges avant dont l’assise est nettement trop courte. Sans doute appréciée de la part des gens de petite taille, l’assise gagnerait néanmoins à bénéficier d’un coussin réglable, comme ce qu’on retrouve à bord…d’un BMW X3 !
 
Place à l’EcoBoost
Dans sa lutte à la surconsommation de carburant, Ford choisit ici de n’offrir que deux moteurs turbocompressés à quatre cylindres, profitant de la technologie EcoBoost. Le 2,0 litres qui se cache sous le capot du Range Rover Evoque et du Ford Escape (son proche cousin), propose amplement de puissance pour satisfaire une grande majorité d’acheteurs. Toutefois, les 45 chevaux supplémentaires du moteur 2,3 litres se font vivement sentir, et apportent une petite touche d’exotisme, loin d’être désagréable. Dans les deux cas, l’automatique à six rapports est de mise, et jumelée de série à la traction intégrale. Quant à la consommation, elle se situe à peu près au même niveau dans les deux cas, c’est-à-dire à environ 11 litres aux 100 kilomètres de moyenne.

En dépit d’un poids plus élevé que la moyenne (comme c’est trop souvent le cas chez Ford et Lincoln), le MKC tire franchement bien son épingle du jeu sur route. Bien insonorisé, affichant une excellente stabilité et doté d’une direction étonnamment précise, il procure à la fois un confort exceptionnel et de belles sensations de conduite. Certes, les distances d’arrêt sont un peu longues et les systèmes d’assistance à la conduite sont plutôt intrusifs. Toutefois, le parfait équilibre entre plaisir de conduire, confort et sentiment de sécurité fait de lui un utilitaire qui vaut réellement la peine d’être mis à l’essai.

En ce qui me concerne, le MKC est plus convaincant que le logo qui lui pend au nez. Ford doit toujours travailler sur l’image de sa marque de luxe, et il est évident que le MKC permet d’attirer une clientèle qui n’aurait jamais été intéressée par un produit Lincoln dans le passé. Maintenant, ce ne sont pas des VUS qui font l’image d’une marque, mais plutôt les porte-étendards (ce que pourrait devenir la prochaine Continental). Cela dit, Matthew McConaughey conduit pour l’heure un véhicule franchement convaincant, qui n’a pas à rougir devant la concurrence. Maintenant, reste à savoir si vous accepterez de faire de même. Car contrairement à Matthew, il vous faudra payer pour le faire…

À lire également :
Cadillac SRX 2015 : vraiment sans compromis?
Ford Edge 2015 : de nouveaux horizons

En vidéo :
RPM : essai complet du Lincoln MKC 2015



 

Marque

Lincoln

Version

MKC AWD

Options

Groupe d'équipement 102A (rétroviseurs rabattables électriques, toit ouvrant panoramique, système de navigation, hayon à ouverture électrique, avertisseur d'obstacle en marche arrière, sièges avant chauffants et ventilés. volant chauffant) (7 760$), système audio THX (995$), ensemble de remorquage (500$), tapis réversibles (75$), ensemble technologie (assistance au stationnement, régulateur de vitesse intelligent, détecteur de changement de voie( (2 250$), pneus et roues de 19 po (1 950$),

Échelle de prix

54 170$

Version à l’essai

MKC AWD

Marque

Moteur

4 cyl, 2,3 litres, turbo, DACT, 285 ch @ 5 500 tr-min, 305 lb-pi @ 2 750 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

12,9 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

9,2 l aux 100 km

Consommation enregistrée

11,3 l aux 100 km

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

6 ans / 110 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer