Lexus IS  2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Lexus IS 2016

Essai du Lexus IS 2016

Pierre Michaud

12 février 2016

Qualité d'assemblage
Plaisante à conduire
Valeur de revente
Fiabilité

Manque de ooomph!
Boîte automatique pourrait être plus rapide



Standard

Données techniques

Marque

Lexus

Version

300 AWD

Options

Groupe F Sport Série 2 (6850$), Couleur Bleu Ultrasonique Mica 2.0 (650$)

Échelle de prix

49 326$

Version à l’essai

300 AWD

Marque

Moteur

V6 3,5-litres, 255 ch @ 6400 tr/min, 236 lb-pi @ 2000 tr/min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

12,6 L

Consommation annoncée (route)

9,2 L

Consommation enregistrée

11,7 L

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

6 ans / 110 000 km

Depuis quelques saisons, la marque Lexus tente par tous les moyens de rajeunir son image. La nouvelle identité visuelle de la division luxueuse de Toyota peut ne pas plaire à la majorité, mais une chose est certaine, elle ne laisse personne indifférent. Et c’est tant mieux ainsi!

Complètement remaniée en 2014, la berline IS voit son alignement changer quelque peu pour 2016. Si l’étalon IS 350 demeure au sommet – à quand le retour d’une IS F par contre? –, c’est plutôt sous le capot de celle-ci que le menu change.

En plus de l’addition d’une version à quatre cylindres baptisée IS 200t – il était temps d’ailleurs –, le constructeur renforce son offre avec une version intermédiaire qui fait le pont entre l’IS 200t et la plus sportive IS 350 AWD. Cette nouvelle venue, appelée simplement IS 300 AWD, se veut la remplaçante directe de l’IS 250, mais en mieux!



Deux nouvelles mécaniques en 2016

Si l’excellente IS 350 AWD demeure inchangée sous le capot avec son V6 de 3,5-litres de 306 chevaux, l’IS 300 AWD, quant à elle, voit l’ancien V6 de 2,5-litres être relégué aux oubliettes au profit d’une version moins puissante du même 3,5-litres. Résultat : ce 6-cylindres livre une puissance de 255 chevaux, tandis que son couple grimpe à 236 lb-pi, un chiffre pourtant moins élevé que celui de l’IS 200t. En effet, cette version d’entrée de gamme a beau être moins nantie en matière de chevaux-vapeur – 241 pour être exact –, son couple de 258 lb-pi est supérieur. Mais bon, dans ce cas-ci, il s’agit carrément d’une question de préférence.
Êtes-vous plus du type V6 ou 4-cylindres turbo?

Il est vrai que la berline sport a toujours été propulsée par une mécanique à six cylindres au fil de sa courte histoire, mais Lexus n’a plus le choix : le passage à une petite cylindrée est inévitable. Toutefois, il semble que le constructeur ne soit pas encore prêt à délaisser sa clientèle conservatrice au possible. Voilà sans aucun doute l’une des raisons derrière ce remaniement.

Jumelée à la traction intégrale, la boîte automatique à six rapports demeure la seule option de boîte de transmission disponible avec le V6, Lexus ayant laissé tomber les versions à roues motrices arrière avec le V6 chez nous, une tendance de plus en plus observée au pays d’ailleurs! Seule la nouvelle IS 200t conserve les deux roues motrices et une transmission à huit rapports. Dommage toutefois que cette unité ne soit pas offerte sur la berline à traction intégrale.

Au volant
Face à sa grande sœur, la Lexus IS 300 AWD 2016 n’est pas tellement démunie, surtout quand on la compare à l’ancienne IS 250, mais il faut l’avouer, 51 chevaux en moins, ça paraît sous le pied droit. Sans être la plus dynamique des berlines sport du marché, l’IS 350 est définitivement l’une des plus homogènes. Et grâce à cet avantage sous le capot, celle-ci demeure l’option la plus rapide en ligne droite.

Outrepassé ce détail à saveur sportive, l’IS 300 AWD s’avère une berline de luxe très agréable à conduire au quotidien. Avec un châssis d’une rigidité appréciable, une suspension offrant un rapport confort/tenue de route dur à battre et un habitacle « à la Lexus », cette variante de l’IS demeure un choix intéressant au sein de cette catégorie, du moins pour ceux et celles qui ne recherchent pas une expérience enivrante ultime.

Malgré son handicap théorique, le V6 de l’IS 300 AWD livre la marchandise lorsque le conducteur en redemande. C’est plutôt au niveau de la boîte de transmission que ça se corse. Celle-ci travaille de manière transparente en conduite normale, qu’importe le mode sélectionné ECO, NORMAL ou SPORT.
Malheureusement, en mode manuel, les délais entre chaque rapport sont trop longs pour considérer cette berline comme une authentique sportive. C’est dommage, car le reste de la berline a tout ce qu’il faut pour séduire un public à la recherche d’un mélange idéal de performance et de luxe, un détail que maîtrise encore très bien une certaine BMW Série 3.

Il est tout de même rassurant de voir la gamme IS se multiplier ainsi. C’est signe qu’il y a un intérêt de la part du public. S’agit-il d’un modèle peu coûteux à développer au cas où l’IS 200t ne connaîtrait pas le succès escompté? C’est possible, quoique le fait que cette IS à moteur 4-cylindres soit limitée à un rouage à deux roues motrices est définitivement un obstacle pour plusieurs consommateurs canadiens. Advenant la venue d’une IS 200t AWD, il est déjà admis que les stratèges de la marque vont reconsidérer l’utilité de l’IS 300 AWD.

En attendant cette date, cette Lexus IS 300 AWD représente une option moins dispendieuse que sa grande sœur.

 

Marque

Lexus

Version

300 AWD

Options

Groupe F Sport Série 2 (6850$), Couleur Bleu Ultrasonique Mica 2.0 (650$)

Échelle de prix

49 326$

Version à l’essai

300 AWD

Marque

Moteur

V6 3,5-litres, 255 ch @ 6400 tr/min, 236 lb-pi @ 2000 tr/min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

12,6 L

Consommation annoncée (route)

9,2 L

Consommation enregistrée

11,7 L

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

6 ans / 110 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer