Kia Soul EV 2020 : surprenant! - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Kia Soul EV 2020 : surprenant!

Le Kia Soul fait peau neuve pour 2020 et avec lui, le modèle 100 % électrique qui se décline en deux versions, dont une qui le positionne parmi les VÉ ayant la plus grande autonomie.

Sylvain Raymond

26 septembre 2019

88 %

Excellente autonomie

Plus pratique que beaucoup d’autres VÉ

2 versions en fonction de vos besoins

Surplus de poids

Prix plus élevé (sans les rabais)

Disponibilité plus limitée

Standard

Données techniques

Marque

Kia

Échelle de prix

44 505 $ - 53 505 $

Version à l’essai

Soul EV Limitée

Autonomie électrique annoncée

383 km

Autonomie électrique réelle

400 km

Garantie du groupe motopropulsteur

8 ans/160 000 km

Depuis son arrivée en 2010, le Soul s’est révélé comme étant une arme de choix pour Kia et son succès en a surpris plus d’un. L’exploit est encore plus remarquable puisqu’il réussit dans un segment où plusieurs autres « boîtes carrées » ont échoué dans leur mission. On connaît le triste sort des Nissan Cube, Honda Element et Scion xB. Avec l’introduction d’une version électrique en 2015, le Soul a attiré une toute nouvelle clientèle et surtout, a permis de démontrer tout le savoir-faire et le sérieux du constructeur en matière d’électrification.

À LIRE AUSSI : 
Premier contact avec le Kia Soul 2020 (à essence) réalisé par Samuel Lessard.

Remanié pour 2020, le Kia Soul est de retour dans une recette améliorée et bien entendu, la version électrique profite aussi de son lot de nouveautés. Le Soul EV hérite des mêmes changements esthétiques, mais inclut quelques particularités, notamment ses jantes exclusives de 17 pouces et sa grille de calandre pleine à l’avant qui comprend une prise de recharge, positionnée du côté conducteur. Toutes les versions EV profitent des phares et feux aux DEL offerts dans les modèles plus cossus à essence.

Kia a eu aussi la bonne idée d’offrir le véhicule dans un choix de couleurs beaucoup plus éclaté comprenant quelques variantes à deux tons, ce qui le rend plus vivant. Il conserve toujours ses lignes ultra-carrées, une caractéristique qui lui apporte au passage une meilleure habitabilité.

Côté prix, la version de base se détaille à près de 45 000 $ – un montant beaucoup plus élevé que celui d’un Soul EX Premium à essence, mais l’addition de rabais gouvernementaux peut diminuer fortement l’écart. L’économie d’essence et la réduction des frais d’entretien aura tôt fait de rentabiliser ce déboursé supplémentaire, mais nous sommes tout de même pénalisés par un taux d’intérêt plus élevé dans le cas du Soul EV; 2 % de plus sur 60 mois. Ce qu’on économise en carburant, on l’envoie malheureusement en partie à l’institution financière. Le Soul EV n’est pas le seul dans cette situation.

Les changements apportés à l’habitacle sont notables; l’aménagement est un peu plus raffiné et moderne. C’est beaucoup moins chargé que par le passé, surtout que l’ancien levier d’embrayage a été remplacé par un bloc de commande numérique. Pendant l’essai, ce dernier semblait toutefois accuser un certain délai entre les passages.

Non seulement la forme du véhicule améliore son habitabilité, mais l’édition 2020 est aussi un peu plus longue (55 mm), avec un empattement également augmenté. On obtient notamment un peu plus d’espace pour les jambes des passagers arrière et surtout, un volume de chargement bonifié de 10 %, qui avec ses 315 litres, répond mieux aux besoins de la famille. En fait, le Kia Soul EV est un des véhicules électriques les plus pratiques sur le marché présentement.

Le Soul EV est équipé du système d’infodivertissement Uvo qui avec son écran tactile de 10,2 pouces, facilite le contrôle d’un peu tout. Il est compatible avec Apple CarPlay et Android auto, et devient pratiquement l’extension de notre téléphone intelligent. La version électrique comprend quelques fonctions supplémentaires qui lui sont propres et indique entre autres l’emplacement des bornes de recharge.

Plusieurs espaces de rangement pratiques ont été aménagés et on aime bien le chargeur de téléphone sans fil. La version Limitée ajoute également une généreuse liste d’équipements supplémentaires. Du lot, une pompe à chaleur qui évite de trop miner l’autonomie du véhicule lorsque vient le temps de réchauffer l’habitacle, un affichage tête haute et des sièges en cuir chauffants-refroidissants.

Les grandes nouveautés sont surtout du côté technique. Le Soul EV se décline cette année en deux versions et ce sont vos besoins – ou votre portefeuille – qui dicteront votre choix. À l’instar de Nissan avec les Leaf et Leaf Plus, les deux déclinaisons se distinguent principalement par leur motorisation et leur autonomie.

La version de base Premium hérite d’un ensemble de batteries de 39,2 kWh et d’une autonomie de 248 km, ce qui convient à la majorité des trajets quotidiens. Son moteur électrique est moins vigoureux (134 chevaux), ce qui ajoute environ deux secondes à l’accélération 0-100 km/h.

Le Soul Limitée trône quant à lui au sommet de la gamme avec son ensemble de batteries de 64 kWh, le même qui équipe le Hyundai Kona EV. L’autonomie passe à 383 km; c’est l’une des plus élevées actuellement sur le marché et ce, même par rapport aux modèles de luxe. Le hic? Son prix de 53 505 $ qui le rend beaucoup moins accessible, malgré les rabais.

Le moteur électrique déploie dans ce cas-ci 201 chevaux et 291 lb-pi de couple envoyé aux roues avant via une transmission à rapport unique. Et non, il n’y pas de rouage intégral offert avec le Soul. Le chargeur embarqué de 7,2 kW permet une recharge assez rapide – environ six heures sur une borne de niveau 2. Si vous prenez quelques jours de congé, 60 heures suffiront pour une recharge 120 volts.

La position de conduite plus élevée plaira sans doute aux amateurs de VUS. La vision globale est excellente et la forme du véhicule y est pour beaucoup.

La puissance accrue du moteur se remarque rapidement. Enfoncez l’accélérateur; vous collerez au siège comme si vous étiez au volant d’une voiture sport. Le couple généreux disponible par une simple pression de la pédale apporte une conduite très différente de celle d’un véhicule à essence. On peut aisément faire patiner les roues pendant que l’avant se soulève, chose rare pour un véhicule à traction. Le tout renforce le sentiment de sécurité, puisqu’on sait qu’on dispose de tout ce qu’il faut pour se sortir d’embarras, ou pour doubler.

La direction s’avère précise et le comportement général du Soul EV est un peu plus prévisible, notamment en raison de l’adoption d’une suspension arrière indépendante plutôt qu’à essieu rigide, comme c’était le cas dans le passé. Le Soul est aussi très agile en ville grâce à son diamètre de braquage révisé.

Après une nuit de recharge complète, surprise! On a découvert une autonomie estimée de 427 kilomètres, de loin supérieure aux chiffres annoncés. Pendant notre semaine d’essai, le Soul EV s’est avéré fort différent de plusieurs autres modèles électriques essayés antérieurement; seules deux recharges ont été nécessaires. En fait, l’anxiété reliée à l’autonomie disparaît pratiquement avec le Soul EV Limitée. L’industrie a fait du chemin depuis la Ford Focus EV et ses 105 kilomètres.

Différents modes de conduite modifient le comportement de la direction et de l’accélérateur. On peut aussi moduler la régénération, mais on finit par n’utiliser que le plus agressif qui non seulement maximise la recharge, mais permet de conduire avec un seul pied, donc de ménager les freins.

Marque

Kia

Échelle de prix

44 505 $ - 53 505 $

Version à l’essai

Soul EV Limitée

Transport et préparation

1 795 $

Transmission

Rapport fixe

Autonomie électrique annoncée

383 km

Autonomie électrique réelle

400 km

Volume du coffre

530 L

Longueur (mm)

4 196

Largeur (mm)

1 801

Hauteur (mm)

1 605

Empattement (mm)

2 601

Poids à vide

1 685 kg

Garantie de base

5 ans/100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

8 ans/160 000 km

Difficile de croire que Kia offre un véhicule électrique aussi intéressant. Certes son prix ne le rend pas aussi accessible que certains de ses concurrents, et son habitacle contient encore des plastiques d’apparence bon marché, mais le Soul EV détient plusieurs arguments qui lui permettent même de rivaliser avec des modèles de luxe – du moins au chapitre de l’équipement. On apprécie son côté pratique et sa bouille qui apporte un peu plus de couleurs dans le marché des véhicules électriques.

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer