Kia Sorento 2016 : 8,2 l aux 100 km...à 150 km/h ! - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Kia Sorento 2016 : 8,2 l aux 100 km...à 150 km/h !

Benoit Charette

2 avril 2015

Comportement routier
Qualité de fabrication
Moteur diesel discret et généreux en couple
Consommation surprenante

Prix du carburant diesel plus élevé (pour l'instant)
Direction qui manque encore de précision



Standard

Données techniques

Marque

Kia

Version

Ultimate 2.2 L CRDi AWD

Version à l’essai

Ultimate 2.2 L CRDi AWD

Marque

Moteur

4 cyl, 2,2 litres, turbodiesel, 200 ch @ 3 800 tr-min, 325 lb-pi @ 1 750 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation enregistrée

8,2 l aux 100 km

Garantie de base

5 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Non, je ne tenterai pas de vous faire croire que le nouveau Sorento, aussi splendide soit-il, puisse consommer si peu de carburant. En fait, ces chiffres ne sont pas faux en soi, puisque nous les avons bel et bien atteints. Toutefois, la version mise à l’essai était une version à moteur turbo diesel qui n’est pour l’heure pas disponible en Amérique du Nord. Oubliez donc ces chiffres si vous avez l’œil vers une version à essence.

En fait, parce que Kia lance cette année une version complètement remaniée du Sorento à laquelle s’ajoute la possibilité d’opter pour une quatre cylindres turbocompressé, il semblait superflu de croire que la version diesel puisse elle aussi traverser l’Atlantique. Toutefois, les gens de Kia Canada ne voient pas la chose de cet œil et souhaitaient profiter de notre présence au Salon de Genève pour recueillir nos commentaires sur le véhicule. L’ami Benoît Charette et moi-même avons donc parcouru quelque 540 kilomètres au volant de ce modèle, soit la distance qui sépare Genève de Francfort en Allemagne, où nous devions le déposer.

Exception faite de quelques détails esthétiques mineurs, notamment au niveau des phares et des jantes, le Sorento européen diffère que très peu du notre. Même ligne contemporaine, même qualité de finition extérieure, bref, même belle gueule. Et il en va de même à bord du véhicule, où l’ergonomie comme la qualité de finition de haut niveau constitue un pied de nez à plusieurs multisegments de renom.

Je passerai rapidement sur la longue liste d’équipements offerte, le temps de mentionner la présence de gadgets normalement retrouvés sur des véhicules beaucoup plus cossus. Parce qu’ici les sièges ventilés et le volant chauffant n’impressionnent plus, on se rabat sur les caméras grand angle, l’assistance au stationnement et les multiples dispositifs de sécurité active, efficaces sans être trop intrusifs.

Hormis une balade d’environ 90 kilomètres sur route secondaire dans laquelle nous découvrions quelques petits villages du sud de l’Allemagne, la majorité de notre trajet s’effectuait sur autoroute. Et puisque l’Allemagne nous offre la possibilité de rouler sans limites de vitesse sur l’Autobahn, l’occasion de découvrir ce que ce quatre cylindres turbo diesel a dans le ventre était rêvée. Proposant une cylindrée de 2,2 litres, ce moteur profite évidemment des toutes dernières technologies, ce qui lui permettrait notamment de rencontrer les normes environnementales nord-américaines. Surtout impressionnant par un couple ultra généreux, on apprécie également sa grande discrétion. En fait, même en accélération forte, on oublie constamment qu’il s’agit d’un diesel. Seul un léger manque de souplesse à haut régime vient parfois nous rappeler son architecture, ce qui est bien sûr le propre des moteurs diesel.

Très agréable, il propose de surcroît une puissance honnête, qui n’égale bien sûr pas celle du V6 offert du Jeep Grand Cherokee, mais qui pourrait très bien se comparer en termes de sensation au quatre cylindres du BMW X3 xDrive28d. Et si la cote de consommation enregistrée vous impressionne, sachez alors que sur un peu plus de 300 kilomètres, la vitesse moyenne oscillait entre 130 et 170 km/h. À ne pas répéter bien sûr sur les routes du Québec! Sauf que la bonne nouvelle devrait se solder par une cote sur route se situant bien en deçà des 8 litres aux 100 kilomètres.

Bien sûr, vient ensuite la question des coûts. Premièrement, il est difficile pour l’heure de savoir quel serait le prix à payer pour ce moteur, qui pourrait logiquement égaler celui du moteur V6. Mais de façon incontournable, les frais d’entretien seront plus élevés, d’au moins 30%, ne serait-ce qu’en considérant les vidanges d’huile et l’ajout du liquide d’urée. Jusque là, ce n’est rien de déraisonnable, mais le prix du litre de diesel qui oscille actuellement autour de 1,40$ pourrait également freiner les acheteurs, du moins à court terme. Mais puisqu’on ne peut prédire de façon précise à quoi ressemblera la fluctuation du prix de l’essence dans la prochaine année, difficile pour Kia d’établir une stratégie en fonction de cet élément.

Chose certaine, chaque VUS ou multisegment proposé chez nous avec l’option du moteur diesel est synonyme de succès. Il pourrait donc s’agir pour Kia d’une opportunité à saisir, surtout en sachant que les Dodge Journey, Ford Edge et Nissan Murano de ce monde sont tous bien loin de recevoir un moteur de ce genre. Ajoutez à cela le fait que le Sorento soit en grande partie responsable de l’ascension de la marque Kia, et vous avez là toutes les raisons qui justifient qu’on nous le propose rapidement. D’ailleurs, si vous voulez mon avis, la décision est déjà prise…ce qui signifie qu’on pourrait très bien le commercialiser dès l’an prochain. Histoire à suivre…

À lire également - Kia Sorento 2016 : modernisé sans être dénaturé


 

Marque

Kia

Version

Ultimate 2.2 L CRDi AWD

Version à l’essai

Ultimate 2.2 L CRDi AWD

Marque

Moteur

4 cyl, 2,2 litres, turbodiesel, 200 ch @ 3 800 tr-min, 325 lb-pi @ 1 750 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation enregistrée

8,2 l aux 100 km

Garantie de base

5 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer