Kia Optima 2016 : un contenu à la hauteur du contenant - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Kia Optima 2016 : un contenu à la hauteur du contenant

Benoit Charette

27 octobre 2015

Ligne réussie
Intérieur accueillant
Excellent rapport qualité/prix


Boîte à double embrayage paresseuse (version 1,6 litre)
Espace un peu juste pour la tête à l’arrière



Standard

Données techniques

Marque

Kia

Version

SXL

Version à l’essai

SXL

Marque

Moteur

L4, 2,0 litres turbo, DACT, 245 ch @ 6 000 tr-min, 260 lb-pi à 1 350 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

10,2 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

6,9 l aux 100 km

Consommation enregistrée

8,2 l aux 100 km

Garantie de base

5 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Elle est loin l’époque de l’insipide Magentis qui n’avait tout simplement pas ce qu’il faut pour espérer se tailler une place dans le monde des berlines intermédiaires. C’est avec l’arrivée de l’Optima en 2011 que Kia avait une voiture capable d’aspirer à une place au soleil. Plus appréciée au Québec où elle occupe le 5e rang des ventes dans sa catégorie ( 9e dans le reste du Canada), la nouvelle Kia 2016 veut étendre ses ailes et rejoindre une clientèle toujours plus large en continuant de miser sur des valeurs qui ont fait sa renommée.

Évolution stylistique

C’est d’abord le dessin de Peter Schreyer qui a mis en valeur la première génération d’optima en donnant une image de marque à une compagnie qui se cherchait visuellement. La nouvelle version 2016 continue dans la même veine et offre une des berlines intermédiaires les plus désirables du moment. Pour une personne qui regarde rapidement le nouveau modèle, elle pourrait le confondre avec l’ancien. Le style général demeure le même. Cette berline embrasse toujours un style de berline allongée avec une forme de toit fuyante tel un coupé qui se prolonge loin derrière pour laisser de l’espace pour la tête aux passagers arrière.

La longueur et l’empattement augmentent de 10 mm et la largeur de 30 mm. Les phares avant bifonctionnels de l’Optima SX et SX-L combinent les feux de croisement et les pleins phares dans une seule ampoule au xénon et à DHI. La nouvelle barre d’éclairage arrière à DEL confère au véhicule une apparence haute technologie, tout en améliorant la sécurité, grâce à un éclairage instantané et plus lumineux. Les phares antibrouillard ont disparu au profit de conduits de prises d’air fonctionnels intégrés au pare-chocs avant. L’air peut ainsi passer directement par ces prises, aidant à améliorer l’aérodynamisme et la traînée à l’avant en contribuant également à abaisser et élargir visuellement la posture du véhicule.


Un habitacle invitant

Kia poursuit sa mission de pousser la qualité vers le haut dans l’habitacle. On dénote davantage de matériaux souples au toucher. Le poste de pilotage a été redessiné et n’est plus compartimenté.  Avec les commandes centralisées, ce dernier met l’accent sur le conducteur pour une impression plus sportive. Le choix des tissus va de pair avec la version choisie. Le modèle LX de base vient avec un tissu traité contre les taches alors que le nouveau modèle haut de gamme SX-L habille ses sièges d’un cuir Nappa perforé offert en différents tons. La technologie occupe une place de choix avec pour tous les modèles un démarreur sans clé.

En grimpant dans les versions vous aurez droit à un détecteur de présence dans les angles morts, une alerte de trafic transversal arrière, un système d’assistance de changement de voie et un système d'avertissement de dépassement de voie, des aides à la conduite électronique qui font maintenant partie intégrante de bien des berlines intermédiaires. Vous avez aussi le choix du système Apple CarPlay ou Androïd auto ainsi qu’une chaîne audio Infinity à 14 hauts parleurs lui aussi offert en option.

Trois moteurs

Kia a ajouté un nouveau moteur à l’offre pour 2016. Les versions LX et EX reçoivent le même moteur qu’en 2015. Il s’agit d’un quatre cylindres de 2,4 litres offrant 185 chevaux et 178 lb-pi de couple. Il est toujours associé avec une boîte automatique à six rapports. Pour 2016 une nouvelle version baptisée LX-Tech avec le moteur 4 cylindres turbo de 1,6 litre déjà offert dans d’autres modèles comme le Sedona. Cette mécanique produit 178 chevaux et 195 lb-pi de couple. C’est le seul moteur offert avec une boîte double embrayage à sept rapports. Finalement, les versions SX et SXL sont offertes avec le moteur 2,0 litres turbo de 245 chevaux et 260 lb-pi de couple avec la boîte automatique à six rapports. Pour ceux qui se demandent si le modèle hybride sera de retour, il faudra attendre en 2016 pour voir le nouveau modèle. Pour le moment, Kia à l’image de Hyundai va continuer de vendre l’ancienne version de l’Optima hybride.

Une conduite plus mature

Kia semble s’être inspiré de l’expérience de conduite de la Cadenza et de la K900. Derrière le volant les bruits parasites provenant de la route et du compartiment moteur ont été éliminés. L’habitacle est plus silencieux, l’espace pour les passagers un peu plus généreux et le confort des sièges en hausse. Dans les versions SX et SXL, on se rapproche beaucoup des berlines de luxe. La plus grande utilisation d’acier à haute intensité a permis d’augmenter la rigidité structurelle de 50 %. Ce qui permet à Kia de rendre la suspension plus confortable sans faire de compromis sur la tenue de route. Même les quelques routes défoncées rencontrées sur notre parcours au Colorado n’ont pas perturbé la belle neutralité de la voiture. L’Optima n’est pas une sportive, même si elle possède un mode sport. Elle a la puissance nécessaire pour faire le travail qu’on lui demande. Le couple des moteurs turbo arrive tôt et plafonne assez rapidement. Comme sur beaucoup de modèles avec cette fonction le régulateur adaptatif intelligent me tombe royalement sur les nerfs et la boîte à double embrayage du moteur 1,6 litre manque d’entrain.

Conclusion

Kia continue d’offrir une berline intermédiaire qui à bien des points de vue offre un équipement comparable à des berlines de luxe pour un prix moindre.  Les produits Kia progressent vers le haut à chaque nouvelle génération qui arrive sur la route et à force de persévérance, Kia va finir par se tailler une place dans le marché des berlines de luxe.



 

Marque

Kia

Version

SXL

Version à l’essai

SXL

Marque

Moteur

L4, 2,0 litres turbo, DACT, 245 ch @ 6 000 tr-min, 260 lb-pi à 1 350 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

10,2 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

6,9 l aux 100 km

Consommation enregistrée

8,2 l aux 100 km

Garantie de base

5 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer