Honda Fit 2015 : plus convaincante - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Honda Fit 2015 : plus convaincante

Benoit Charette

6 février 2015

Agréable à conduire
Conception intérieure brillante
Niveau d'équipement plus complet
Consommation intéressante

Bruyante
Commandes tactiles à rendre fou furieux
Silhouette quelconque
Prix de la version essayée

Standard

Données techniques

Marque

Honda

Version

EX-L Navi

Échelle de prix

21 575 $

Version à l’essai

EX-L Navi

Marque

Moteur

4-cylindres de 1,5 litre à injection directe

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

8,1 litres aux 100 kilomètres

Consommation annoncée (route)

6,4 litres aux 100 kilomètres

Consommation enregistrée

6,6 litres aux 100 kilomètres

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Dès son arrivée chez nous, c’était en 2007, la Honda Fit a fait sensation, d’abord en raison de son format pratique et de son allure sympathique, mais surtout grâce à son ingénieuse configuration intérieure qui libérait une impressionnante capacité de chargement. Souvent, on la comparait à celle de bien des VUS.

Et puis, il y avait cette garantie Honda en matière de solidité et de fiabilité. Depuis son arrivée, le dossier de la Fit est quasi immaculé.

Cependant, il y avait un hic et il concernait la facture. La Fit était assemblée partout sauf en Amérique et malgré le bon vouloir de la compagnie, elle ne pouvait pas l’offrir à prix concurrentiel.

En conséquence, elle n’a jamais pu répondre aux attentes.

Honda espère faire amende honorable avec cette nouvelle génération dont l’assemblage des exemplaires qui nous sont réservés se déroule désormais plus près de chez nous, au Mexique.

Le geste permet à Honda d’offrir sa puce à prix plus concurrentiel. La question est de savoir si ce sera suffisant pour convaincre quantité d’amateurs qui ont trouvé réponse ailleurs au cours des dernières années.

Plus jolie

La mâchoire ne vous décrochera pas à la vue d’une Fit, mais au moins, dans le cas de cette nouvelle génération, l’œil est moins agressé au regard d’un modèle. Les lignes demeurent traditionnelles et très reconnaissables. Ce qu’on a peur d’oser chez Honda…

Pour un maximum (!) d’émotion, il faut opter pour les versions EX ou EX-L. Ces dernières se distinguent avantageusement de la version de base LX, notamment en raison des jantes de 16 pouces plus stylisées qu’elles portent. Aussi reçoivent-elles des feux de brouillard, bien dissimulées aux extrémités avant du faciès.

Cependant, pour profiter d’une facture intéressante, il faut sélectionner le modèle de base qui est offert à 14 575 $. Autrement, la facture peut grimper rapidement, comme en témoigne la note de 21 375 $ pour une version EX-L Navi.

Attention aux excès.

Plus spacieuse

Déjà reconnue pour son incroyable habitabilité, Honda s’est assuré d’en remettre en repensant son modèle. Ainsi, en allongeant l’empattement, on a accru l’espace intérieur, et ce, sans augmenter la taille du véhicule. Un tour de force, vraiment, si l’on considère en plus que cette Fit est légèrement plus courte que sa devancière.

Qui profite de cet espace? Les passagers arrière, d’abord. Puis, grâce au système Magic Seat qui permet pratiquement de faire disparaître les sièges arrière, tout le monde jouit de l’espace de chargement qui se libère à l’arrière. Le volume de ce dernier est de 1492 litres. C’est bien sûr inégalé dans la catégorie, mais mieux encore, c’est supérieur à ce que proposent certains utilitaires.

Vraiment. Par exemple, le Mitsubishi RVR propose 1402 litres d’espace de chargement. Le Chevrolet Trax, 1371 litres.

La Fit peut même recevoir plus de matériel qu’une Mazda3 à hayon, une voiture œuvrant dans la catégorie supérieure des compactes.

Du reste, on a droit à une présentation intérieure soignée et où la qualité d’assemblage semble bonne. Soyons prudents et attendons avant de porter un jugement définitif sur cette Fit assemblée au Mexique.

Lors de ma semaine au volant, un élément m’a cependant irrité au plus haut point et il concerne l’écran tactile où sont regroupées beaucoup trop de commandes. Ça force nos yeux à quitter la route, c’est peu intuitif et on finit par rager plutôt que d’apprécier la technologie.

Plusieurs critiquaient la quantité de boutons qu’on retrouvait jadis à bord des produits Honda. Je n’étais pas du lot. Au moins, leur manipulation était facile et sentie.

Plus puissante et plus économique

Sous le capot, la Fit 2015 propose une nouvelle mécanique à la fois plus puissante, mais aussi plus économique à la pompe. Les gains proviennent de l’injection directe de carburant, mais aussi des boîtes qui sont jumelées à ce moteur 4-cylindres de 1,5 litre. Il y a la CVT, puis une boîte manuelle à six rapports, celle qui équipait le modèle que j’ai mis à l’essai.

Au niveau de la puissance, donc, le gain de 13 chevaux, qui a fait passer la cavalerie à 130 forces, est notable, mais ne transforme pas la Fit en dragster. Cependant, sur une bretelle d’autoroute, on s’insère avec plus de confiance au flot de circulation.

À la pompe, on s’en tire bien. J’ai même réalisé une meilleure consommation lors de ma semaine que ce que promet la cote de Honda pour un modèle à boîte manuelle : 6,6 litres aux 100 kilomètres plutôt que 7,3 litres.

Sur l’autoroute, par contre, je me serais attendu à mieux; j’y reviens.

Plus intéressante à conduire

Sans parler d’une conduite exaltante, disons que l’expérience est plus intéressante qu’elle ne l’était. La voiture est maniable et on la sent plus stable, surtout par journées de grands vents.

La boîte manuelle est un charme à utiliser. Tant la pédale d’embrayage que le levier de vitesse semblent être fixés dans du beurre; les manipulations se font en souplesse, sans effort.

Une déception, toutefois, à propos de cette boîte. Bien qu’elle ait gagné un rapport, le moteur révolutionne tout de même à 3500 tours/minute à 115 km/h sur l’autoroute. Voilà qui n’aide pas la consommation. Le moulin de la Toyota Yaris ronronne à 3000 tours/minute à la même vitesse, malgré le fait que la boîte manuelle de cette dernière ne compte que cinq rapports.

Pire, c’est bruyant une Fit. C’est grognon à l’accélération et sur l’autoroute, c’en est agaçant. C’est mieux que c’était, mais il reste du chemin à faire à ce niveau.

La solution demeure une conduite en ville en tout temps, seul moyen de faire disparaître ces irritants. D’ailleurs, ne dit-on pas de la Fit qu’il s’agit d’une voiture urbaine, d’abord et avant tout.

Conclusion

Honda a fait un pas en avant avec sa Fit, c’est indéniable, mais on n’a pas le choix de se demander si ce sera suffisant. La concurrence est forte dans le segment et certaines rivales en offre plus au niveau de l’équipement, même si Honda a rehaussé son offre.

La Fit demeure la plus pratique du lot, toutefois, et pour certains, ce sera l’argument qui permettra de trancher.

Et, si le passé est garant de l’avenir, la fiabilité sera au rendez-vous. Une autre carte dans la manche de Honda.

Une valeur sûre, donc, malgré quelques irritants.

Marque

Honda

Version

EX-L Navi

Échelle de prix

21 575 $

Version à l’essai

EX-L Navi

Marque

Moteur

4-cylindres de 1,5 litre à injection directe

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

8,1 litres aux 100 kilomètres

Consommation annoncée (route)

6,4 litres aux 100 kilomètres

Consommation enregistrée

6,6 litres aux 100 kilomètres

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer