Honda CR-V 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Honda CR-V 2016

Essai du Honda CR-V 2016

Pierre Michaud

4 janvier 2016

Qualité générale
Habitacle spacieux et polyvalent
Technologie Magic Seat
Fiabilité, malgré tout

Problème de vibration en 2015 à surveiller
Conception du système d'infodivertissement
Lignes quelconques


Standard

Données techniques

Marque

Honda

Version

Touring

Échelle de prix

36 900 $

Version à l’essai

Touring

Marque

Moteur

L4, 2,4 litres, DACT, 185 ch @ 7000 tr-min, 181 lb-pi @ 3900 tr-min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,5 litres aux 100 kilomètres

Consommation annoncée (route)

7,5 litres aux 100 kilomètrs

Consommation enregistrée

8,8 litres aux 100 kilomètres

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Depuis qu’on écrit à propos du Honda CR-V, on martèle le même message : il est fiable et représente une valeur sûre.

Pour 2016, rien n’a changé, mais un problème de vibration de moteur survenu sur les modèles 2015 pourrait vous laisser dans le doute.

Et le doute, vous le savez comme nous, ce n’est jamais une bonne chose. 



Retour sur le modèle 2015
Bon, avant de faire le tour du CR-V 2016, un mot sur ce fameux problème.

Le moteur, à certains régimes, émet une vibration qui peut être ressentie de l’intérieur. C’est surtout perceptible lorsque le véhicule est à l’arrêt et que la transmission est engagée. Dans certains cas, c’est détectable en roulant lorsque les révolutions du moteur oscillent entre 1200 et 1500 tr/min, de même qu’entre 1800 et 2200 tr/min, selon les informations qui filtrent.

La cause serait liée à l’utilisation du moteur à injection directe issu de la technologie Earth Dreams. Dans la conception, l’alésage des cylindres a été volontairement décalé de 8mm par rapport au vilebrequin, le tout dans le but de maximiser le rendement énergétique. Ce déséquilibre engendrerait une certaine vibration. En revanche, la consommation d’essence est réduite de façon importante.

Pour remédier au problème, différentes solutions sont proposées selon que la vibration ressentie l’est surtout à l’arrêt (avec la transmission engagée) ou en marche. Dans le premier cas, des pièces doivent être remplacées. On parle principalement de supports, surtout pour le moteur. Dans les autres instances, on fait référence à une reprogrammation au niveau des logiciels.

Solution temporaire
La vibration à l’arrêt peut être amoindrie par l’activation de la climatisation, des phares, du dégivreur ou de tout autre appareil requérant de l’énergie. Le régime moteur grimpe alors de 150-200 tr/min, réduisant du coup le tremblement. Ainsi, selon l’utilisation faite du véhicule, la perception de la problématique peut varier d’un propriétaire à l’autre.

La sécurité n’est pas en cause ici, il est important de le rappeler. Il s’agit d’un irritant, majeur dans certains cas. Ça demeure inacceptable. Sur les tribunes, plusieurs affirment avoir acheté leur dernier produit Honda.

Aux États-Unis, les plaintifs sont nombreux et la cause sera entendue devant les tribunaux.

Nous suivrons la situation de près. Personnellement, lors de mes essais, je n’ai pas été ennuyé par ce problème.

Le véhicule
D’abord, il est important de mentionner que le problème aurait été réglé pour les éditions 2016, promesse de Honda. Il était de mise de faire un retour en arrière, du coup que l'achat d'un modèle 2015 soit dans vos plans.

Du reste, le CR-V demeure pratiquement inchangé. Il profite de la même mécanique que l’an dernier et sur le plan de l’efficacité, c’est probant. La cote de consommation de 8,8 litres aux 100 kilomètres obtenue lors de notre essai est là pour en témoigner. Honda promet une médiane de 8,6 litres (7,9 litres avec les versions à traction).

En prime, sa conduite se veut rassurante et si l’envie nous prend de pousser la machine quelque peu, le châssis réagit assez bien pour un véhicule de cette catégorie. Avec le Mazda CX-5 et le Toyota RAV4, revu pour 2016, on parle toujours d’un des ténors du créneau.

Des plus
En substance, on apprécie également la douceur de roulement du CR-V, de même que son niveau de confort. Ce dernier se veut spacieux à souhait, soit dit en passant, et profite de l’une des meilleures innovations des dernières années, soit la technologie Magic Seat. Cette dernière permet de faire basculer l’assise des sièges de la deuxième rangée vers l’avant, ce qui nous donne ensuite la chance de rabattre le dossier dans l’espace libéré pour obtenir un plancher plat.

Aussi simple qu’efficace.

Quant à la qualité d’assemblage des matériaux qui drapent l’habitacle, elle est excellente.

Des moins
La perfection n’étant pas de ce monde, terminons avec quelques irritants, dont le système multimédia. Honda, comme d’autres, a fait passer plusieurs commandes à l’écran tactile. Le problème, c’est que l’interface profiterait d’une meilleure configuration, que le système est lent à réagir et qu’on rage chaque fois qu’on veut ajuster le volume ou changer de chaîne, car il n’y a plus de boutons pour le faire, sauf sur le volant.

Bref, c’est toute la conception de ce système qui devra éventuellement être revu; on fait mieux ailleurs.

Il y a aussi l’insonorisation que l’on souhaiterait meilleure. C’est surtout perceptible lorsqu’on fait travailler le moteur et qu’on roule à haute vitesse. Encore là, on fait mieux à certaines adresses.

Conclusion
Le CR-V 2016 demeure un excellent véhicule et pour l’ensemble de son œuvre, nous continuons à le recommander.

Cependant, considérant les problèmes rencontrés en 2015, il importe de porter une attention particulière au comportement du modèle 2016 avant d’apposer sa signature sur quelque contrat que ce soit.

Une question de logique. Une question de confiance.

Marque

Honda

Version

Touring

Échelle de prix

36 900 $

Version à l’essai

Touring

Marque

Moteur

L4, 2,4 litres, DACT, 185 ch @ 7000 tr-min, 181 lb-pi @ 3900 tr-min

Transmission

Automatique à variation continue

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,5 litres aux 100 kilomètres

Consommation annoncée (route)

7,5 litres aux 100 kilomètrs

Consommation enregistrée

8,8 litres aux 100 kilomètres

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer