Ford Mustang Cabriolet 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Ford Mustang Cabriolet 2016

ESSAI DE LA FORD MUSTANG GT CABRIOLET 2016

Benoit Charette

18 septembre 2016

Les plaisirs d'une décapotable
Le grondement du V8
Boîte manuelle précise


Châssis moins rigide en décapotable
Facture salée



Standard

Données techniques

Marque

Ford

Version

GT Premium

Options

Groupe 401A (2000$), Chauffe-moteur (150$), Régulateur de vitesse intelligent (1600$), Ensemble Performance GT (3700$), Revêtement haut de gamme (500$), Assistance au stationnement arrière (350$), Système de navigation à commande vocale (800$)

Échelle de prix

58 648 $ + 1650 $ (transport et préparation)

Version à l’essai

GT Premium

Marque

Moteur

V8 5,0-litres, 435 ch @ 6500 tr/min, 400 lb-pi @ 4250 tr/min

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

15,8 L

Consommation annoncée (route)

9,8 L

Consommation enregistrée

13,2 L

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

La saison chaude s’achève avec les journées qui raccourcissent petit à petit. Les belles soirées pour se promener les cheveux au vent vont se faire plus rares également. Malgré le spectre de l’hiver qui n’arrivera que dans quelques mois, c’est à ce moment-ci de l’année qu’une décapotable peut être appréciée à sa juste valeur, du moins à mon humble avis. Les grosses canicules en plein soleil accélèrent peut-être le bronzage, mais ce n’est pas toujours agréable, surtout lorsqu’une circulation monstre se dresse devant nous. 

Avec les luxes et le confort des voitures modernes, prolonger la saison de la décapotable est plus que jamais concevable. Toutefois, il est également possible d’ajouter un peu de piquant à l’équation. C’est bien beau avoir un toit souple, mais lorsque la voiture permet d’accrocher un large sourire aux quatre occupants, la vie est encore plus belle!

La saison chaude s’achève avec les journées qui raccourcissent petit à petit. Les belles soirées pour se promener les cheveux au vent vont se faire plus rares également. Malgré le spectre de l’hiver qui n’arrivera que dans quelques mois, c’est à ce moment-ci de l’année qu’une décapotable peut être appréciée à sa juste valeur, du moins à mon humble avis. Les grosses canicules en plein soleil accélèrent peut-être le bronzage, mais ce n’est pas toujours agréable, surtout lorsqu’une circulation monstre se dresse devant nous.

Avec les luxes et le confort des voitures modernes, prolonger la saison de la décapotable est plus que jamais concevable. Toutefois, il est également possible d’ajouter un peu de piquant à l’équation. C’est bien beau avoir un toit souple, mais lorsque la voiture permet d’accrocher un large sourire aux quatre occupants, la vie est encore plus belle!

La Mustang GT, une voiture pour « cruiser »?
Comme boulevardière amusante à conduire, la Ford Mustang GT Premium est sans aucun doute l’une des meilleures de l’industrie. Loin de moi l’idée de cataloguer la version GT comme une voiture plus à l’aise sur un boulevard que sur un tracé sinueux, mais disons qu’à côté du coupé, la décapotable doit s’avouer vaincue sur le plan du dynamisme.

La rigidité du châssis est en cause ici, comme c’est souvent le cas avec les voitures à toit amovible. Mais bon, ce léger désavantage par rapport au coupé est rapidement oublié lorsque la capote est repliée derrière les occupants des places arrière. Je maintiens ma position au sujet des voitures décapotables : une courte balade les cheveux au vent permet d’oublier les problèmes de la vie quotidienne. Ajoutez le son caverneux du V8 Coyote à l’équation et vous obtenez une formule gagnante à tout coup!

Équipée pour veiller tard
Cette version GT Premium avait certainement un prix d’achat un peu moins accessible à 58 648 $ avant les frais de livraison de 1650 $. Toutefois, il est important d’expliquer les 9200 $ d’options ajoutées avant de sauter aux conclusions.
Le groupe 401A (qui ajoute 2000 $) ajoute aux nombreux équipements livrés de série la chaîne audio Shaker à 12 haut-parleurs, la fonction de mémoire des rétroviseurs, du siège du conducteur et de l’éclairage ambiant en plus du système d’avertissement d’angle mort (BLIS) qui peut être utile dans certaines situations.

Le régulateur de vitesse adaptatif est lui aussi un équipement de plus en plus courant, et ce, même s’il faut débourser 1600 $ pour l’obtenir, le chauffe-bloc n’étant qu’une faible dépense à 150 $ pour ceux et celles qui oseront conduire cette bête en hiver.
L’assistance au stationnement arrière (350 $), le système de navigation à commande vocale (800 $) ainsi que la sellerie haut de gamme (500 $) font également partie de la liste des options de ce cabriolet.

Toutefois, la pièce de résistance en ce qui concerne ce muscle car à toit souple, c’est l’ensemble Performance GT qui donne à la Mustang de meilleurs outils pour affronter les belles routes du globe. Pour 3700 $, le groupe inclut des jantes peintes noir ébène en aluminium de 19 pouces enveloppées par des pneumatiques d’été, des étriers de freins avant Brembo à six pistons, des ressorts avant plus robustes, un radiateur plus imposant, une barre antirapprochement, un différentiel Torsen avec rapport de pont de 3:73 et plusieurs équipements additionnels qui rendent la conduite plus attrayante.

Au volant
Avec une mécanique V8 de 435 chevaux-vapeur et un couple de 400 lb-pi, la Mustang GT n’a pas beaucoup de points en commun avec une tortue. Cette livrée est équipée de la boîte de transmission manuelle à six rapports qui, je dois l’avouer, est plus précise que par le passé. Le pommeau circulaire aide également dans ce cas-ci à passer les rapports. La position de conduite se trouve quant à elle aisément grâce aux nombreux ajustements de la sellerie et du volant télescopique.

Si certaines commandes du tableau de bord demandent une période d’adaptation, d’autres comme le bouton de démarrage ou les quelques leviers qui modifient le comportement de la voiture deviennent rapidement coutumiers. D’ailleurs, le mode Sport est tout indiqué pour aiguiser les performances de la Mustang, l’échappement étant plus expressif, tandis que le temps de réaction du huit-cylindres est plus court.

À bas régime, la Mustang GT est presque trop tranquille, ce qui n’a rien d’un défaut en soi. Une voiture trop bruyante peut devenir agaçante à la longue. Par contre, en conduite sportive, le ponycar de Dearborn livre la marchandise, les accélérations étant soutenues. Le grondement du moteur vous rappelle que vous dépassez probablement déjà la limite de vitesse imposée, tandis que la planche de bord s’illumine pour indiquer qu’il est temps de changer de rapport.

La tenue de route n’est pas vilaine, surtout avec les améliorations apportées à la suspension, mais il y a encore cette sensation de mollesse dans la caisse due à cette carrosserie de cabriolet. Heureusement, les freins à disques offrent plus de mordant que sur le modèle d’origine.

Conclusion
Au-delà du comportement de la voiture, de sa consommation de carburant élevée et de son prix salé, c’est la balade qui fait foi de tout dans l’achat d’une décapotable comme la Ford Mustang GT Premium. En ce qui me concerne, les deux petits bonhommes qui prenaient place à la banquette arrière le sourire fendu jusqu’aux oreilles m’ont convaincu que cette voiture en vaut la chandelle, avec ou sans les options mentionnées plus haut!
 

Marque

Ford

Version

GT Premium

Options

Groupe 401A (2000$), Chauffe-moteur (150$), Régulateur de vitesse intelligent (1600$), Ensemble Performance GT (3700$), Revêtement haut de gamme (500$), Assistance au stationnement arrière (350$), Système de navigation à commande vocale (800$)

Échelle de prix

58 648 $ + 1650 $ (transport et préparation)

Version à l’essai

GT Premium

Marque

Moteur

V8 5,0-litres, 435 ch @ 6500 tr/min, 400 lb-pi @ 4250 tr/min

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

15,8 L

Consommation annoncée (route)

9,8 L

Consommation enregistrée

13,2 L

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 100 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer