Civic Type R 2019 : tout le savoir-faire de Honda - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Civic Type R 2019 : tout le savoir-faire de Honda

Il y a quelques années, Honda rappelait son savoir-faire en matière de sportivité en ressuscitant la Civic Type R, une compacte initialement commercialisée en 1997.

Sylvain Raymond

23 septembre 2019

88 %

Boîte manuelle sublime

Tenue de route

Se démarque des autres Civic

Beaucoup de puissance aux roues avant

Coûts d’assurances

Moins agréable au quotidien

Standard

Données techniques

Marque

Honda

Échelle de prix

17 980 $ - 41 690 $

Version à l’essai

Type R

Marque

Moteur

4-cylindres de 2,0 litres Turbocompressé

Transmission

Manuelle 6 rapports

Garantie de base

3 ans/60 000 km

Les voitures compactes sportives ont toujours soulevé les passions et chacune dispose de son lot de fidèles et de détracteurs. Comme la Honda Civic Type R : plusieurs louangent ses performances relevées, d’autres critiquent son style et l’absence d’un rouage intégral. Peu importe, la Civic Type R démontre tout le savoir-faire du constructeur en matière de performance et ce type de démonstration est toujours drôlement intéressant dans un marché de plus en plus aseptisé.

La reine des Civic est proposée en version unique et sans options à 41 690 $, ce qui est aligné avec les prix exigés pour la Volkswagen Golf R ou la Subaru WRX STI, éternelles rivales de la Type R. Il n’y pas réellement d’économie dans son cas.

Le bolide utilise le même châssis que la Civic régulière, mais son empattement a été rehaussé de quelques millimètres, histoire de lui procurer un peu plus d’aplomb.

Tout de blanc vêtu avec des accents noirs et rouges, notre modèle d’essai était drôlement réussi, assez pour raviver la flamme de n’importe quel amateur de petites bagnoles sport. Extravertie, la Type R? Totalement! Si vous cherchez à faire tourner les têtes et à vous distinguer dans la masse, le succès est assuré.

La Type R se différencie de la Civic à hayon par son large aileron arrière, destiné à générer un appui aérodynamique supérieur, ses jantes exclusives de 20 pouces et son échappement triple – le tuyau du milieu est en fait un résonateur – surdimensionné, fixé au centre de la partie inférieure du pare-chocs.

On retrouve plusieurs composants typiques des voitures sport incluant des prises d’admission d’air fonctionnelles, des freins Brembo peints en rouge et plusieurs déflecteurs d’air. Si Honda a récemment été accusé de manquer de caractère avec ses véhicules, ici, ce n’est pas le cas. Et si jamais vous la trouvez trop extrême, alors vous pouvez opter pour une Civic Si ou de base. Il ne faut pas oublier que ce sont justement les caractéristiques aérodynamiques hors normes de la Type R qui l’ont aidée à enregistrer le tour le plus rapide (pour une voiture à traction) sur le célèbre circuit Nürburgring en Allemagne.

Chez RPM, nous sommes fiers de vous livrer des opinions 100 % indépendantes. Pour avoir un autre point de vue sur la Honda Civic Type R, vous pouvez consulter l’essai de mon collègue Samuel Lessard publié le 3 juillet 2018.

Cette Civic survitaminée s’ouvre sur un habitacle fonctionnel, axé encore une fois sur la sportivité. Le tableau de bord demeure sobre alors qu’un large écran trône au centre, ce dernier affichant toutes les informations utiles. Le volant et les sièges deux tons apportent une belle touche, tout comme les appliques imitant la fibre de carbone.

Le constructeur n’a jamais été réputé pour la qualité de ses systèmes audio – pas plus que Subaru – et c’est toujours décevant, même si on a droit à la dernière génération du système Honda Link qui assure la compatibilité avec Apple Car Play et Android Auto.

Il faut être légèrement acrobate pour se hisser à bord, car passer par-dessus les appuis latéraux des sièges Recaro n’est pas une mince affaire. Une fois en place, on se sent ancré au bolide, ce qui renforce le sentiment de contrôle. Leur inconfort sur de longs trajets est pardonnable; la Type R est conçue pour avaler les courbes, pas les kilomètres. On apprécie l’attention portée aux détails dans l’habitacle. Sa distinction avec les autres Civic est rapidement perceptible, ce qui n’est pas le cas entre la WRX ordinaire et la STI.

Sous le capot, la Honda Civic Type R 2019 est équipée d’un moteur issu du programme Earth Dream. Trois mécaniques ont été lancées et la Type R a droit à la plus puissante des trois, soit un quatre-cylindres de 2,0 litres disposant des technologies de calage variable des soupapes et d’injection directe. Grâce à son turbocompresseur et à un refroidisseur d’air intermédiaire, ce moteur VTEC développe 306 chevaux pour un couple de 295 lb-pi. Une puissance similaire à la Subaru WRX STI (305 chevaux) et supérieure à la Golf R (288 chevaux).

À LIRE AUSSI :
Excès de vitesse : les 10 véhicules conduits par les plus pénalisés

La puissance est envoyée aux roues avant par le biais d’une transmission manuelle à six rapports – la seule offerte, heureusement! Cette dernière permet une réduction de poids par rapport à une transmission à double embrayage. Eh oui, c’est une traction, et c’est ici le grand débat. Les ingénieurs de Honda avancent que la Type R profite d’un meilleur ratio poids-puissance et d’une maniabilité supérieure sur piste. Le rouage intégral entraîne un surplus de poids qui handicape le véhicule en performance pure. Mais au quotidien, il est vrai qu’on apprécie son efficacité, surtout l’hiver.

Dès que le moteur démarre, on apprécie sa riche sonorité qui s’accentue à chaque pression de l’accélérateur. Inutile, l’échappement surdimensionné placé au centre? Non, car pour livrer toute sa performance, le moteur doit de se débarrasser rapidement des gaz d’échappement et c’est ce dont s’occupent les deux larges tuyaux. Celui au centre a notamment permis aux ingénieurs de réduire le son à haut régime, rendant la voiture un peu plus agréable, mais à notre avis, c’est un peu trop sobre.

Bonne prise en main du volant gainé de cuir deux tons. Tout est là pour nous signifier que la conduite de cette compacte est loin d'être ennuyante. La boîte manuelle s’est avérée fort agréable. Honda est sans aucun doute le constructeur qui dispose des transmissions manuelles les plus efficaces et la Type R n’y fait pas exception. Elle est ultraprécise et l’embrayage est bien dosé. Lorsqu’on enfonce l’accélérateur, la puissance semble prendre quelques millisecondes avant de nous clouer au siège, mais une fois le déploiement initial passé, elle devient plus linéaire et bien modulée par chaque pression et relâchement de l’accélérateur.

Toutefois, hors des circuits, le train avant cherche à rejoindre la moindre aspérité de la route et Dieu sait qu’il y en a au Québec. On doit littéralement se battre avec la direction.

Beaucoup critiquent l’imposant aileron de la Civic Type R, mais ce dernier contribue à générer une force d’appui suffisante pour coller la voiture au sol à grande vitesse. Les larges prises à l’avant fournissent une grande quantité d’air frais au moteur turbocompressé de 305 chevaux, alors que les prises latérales refroidissent les immenses freins Brembo qui sont des plus efficaces. Les pneus de 20 pouces améliorent l’aplomb et Honda a dû les recouvrir d’ailes plus larges, ce qui accentue le style de la Type R.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
La Honda Civic Type R viendra avec une CVT  

 

Marque

Honda

Version

Type R

Échelle de prix

17 980 $ - 41 690 $

Version à l’essai

Type R

Transport et préparation

1 655 $

Marque

Moteur

4-cylindres de 2,0 litres Turbocompressé

Transmission

Manuelle 6 rapports

Consommation annoncée (ville)

10,6 L/100 km

Consommation annoncée (route)

8,3 L/100 km

Consommation annoncée (combinée)

9,6 L/100 km

Longueur (mm)

4 557

Largeur (mm)

1 877

Hauteur (mm)

1 435

Empattement (mm)

2 700

Poids à vide

1 415 kg

Réservoir d’essence

47 L

Capacité de remorquage

Non recommandé

Garantie de base

3 ans/60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

La Honda Civic Type R ne convient certainement pas à tous. Elle est extrême à tous points de vue, il faut l’analyser en toute connaissance de cause. Alors que plusieurs constructeurs abandonnent le segment des sportives compactes, notamment Ford avec sa Focus RS, on ne peut que saluer Honda qui persévère à commercialiser une voiture qui demeurera toujours à faible diffusion. On peut critiquer la Type R sur certains aspects, mais c’est quand on prend le volant qu’on découvre toute l’ingénierie dont elle fait preuve.

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer