Chevrolet Volt 2016 : loin devant la concurrence - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Chevrolet Volt 2016 : loin devant la concurrence

Benoit Charette

2 novembre 2015

Excellente autonomie électrique
Roulement plus silencieux
Qualité de l’habitacle à la hausse


Espace limité à l’arrière
Pas de sièges électriques à l’avant
Style un peu plus générique


Standard

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

Premier

Échelle de prix

42 390$

Version à l’essai

Premier

Marque

Moteur

L4, 1,5 l, DACT, 101 ch @ 5 600 tr-min, 60 ch (électrique)

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation enregistrée

0,9 litre aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Alors que la majorité des constructeurs automobiles offrent entre 20 et 35 kilomètres d’autonomie avec leurs modèles hybrides rechargeables, Chevrolet distance la concurrence en offrant pour sa 2e génération de Volt une autonomie estimée à 85 km. C’est l’hybride rechargeable ayant la plus forte autonomie du marché. Ironiquement, la Ford Focus électrique arrive à peine à faire une aussi bonne performance et elle est 100 % électrique. Pour être bien honnête, je ne prenais pas le temps de brancher la Prius hybride ou même la Ford Fusion Energi. Pour éviter de consommer de l’essence pendant 20 ou 30 km et économiser 50 cents de carburant à quoi bon. Toutefois pour 85 km, c’est autre chose.

Une nouvelle robe
La nouvelle Volt est toujours construite sur un châssis de Chevrolet Cruze. Les concepteurs ont dessiné des lignes plus sportives, plus fluides. En gros, cette nouvelle génération ressemble moins à une expérience de laboratoire roulant et plus à une véritable voiture. En ce sens, elle se distingue un peu moins que la 1re génération, mais a plus fière allure. La partie avant a conservé le V emblématique. GM a également ajouté des volets de calandre actifs qui contribuent à l’efficacité aérodynamique.

Habitacle plus convivial
Au-delà de la mise à jour extérieure, la Volt arbore une nouvelle parure intérieure. GM a laissé de côté son écran central qui avait l’aspect d’une commande de laveuse frontale pour y mettre un écran de huit pouces plus facile à utiliser. L’ambiance est aussi plus haut de gamme avec une finition deux tons disponible. Un seul bémol à propos des plastiques qui sont abondants et de piètres qualités, un peu choquant dans un véhicule de ce prix. Vous pourrez choisir entre deux versions LT et Premier. À l’arrière, GM affirme pouvoir installer trois passagers. Il ne faut pas y croire à moins que la personne assise au centre n’ait pas de jambes. Il s’agit d’une berline quatre places tout comme la première génération et les passagers arrière devront être de constitution petite à moyenne, car l’espace pour la tête et les jambes est compté. Le coffre conserve à peu de chose près le même espace de rangement que la première cuvée.

Nouveaux moteurs
Alors que la première génération de Volt offrait un vieux 4 cylindre en fonte qui contrastait avec le côté moderne du véhicule, nous pouvons affirmer que GM a rattrapé son retard avec cette plus récente Volt. Le vieux 4 cylindres 1,4 litre de 84 chevaux fait place à une mécanique 1,5 litre en aluminium (une économie de 45 kg) muni de l’injection directe qui développe 101 chevaux.

La technologie de batterie a également été modifiée. D’abord la puissance des deux batteries passe de 16,5 à 18,4 kWh permettant cette autonomie électrique supplémentaire de 12 %. Ensuite, le nombre de cellules des batteries est passé de 288 à 192 à la suite d'une nouvelle composition chimique. Les cellules sont positionnées plus bas dans la batterie pour abaisser le centre de gravité et réduire la masse totale de 9,8 kg. Finalement, l’unité d'entraînement pèse 45 kg de moins que l’ancien système. Les deux moteurs fonctionnent conjointement dans plus de scénarios de conduite, tant en mode électrique qu'en mode autonomie étendue. La possibilité d'utiliser les deux moteurs permet d'améliorer de 19 % l'accélération en mode électrique. Notez que pour la recharge de ces batteries un peu plus puissante il faut compter environ 30 minutes de plus en mode 120 volts (12 à 13 heures) et 4,5 à 5 heures en mode 240 volts.

Plus amusante à conduire
Le raffinement se constate dès les premiers tours de roue. La mise en marche se fait dans un silence complet et vous remarquerez rapidement que la Volt est plus silencieuse que sa devancière. Cela tient à une meilleure insonorisation et aussi au raffinement du moteur essence qui se fait plus discret lorsqu’il fonctionne. La configuration des suspensions n’a pas changé, mais en supportant moins de poids et avec un centre de gravité plus bas, la voiture est plus nerveuse sur la route. La calibration est aussi efficace pour absorber les imperfections de la route.

Nous ne sommes pas encore au volant d’une sportive, mais la Volt se comporte d’aussi belle manière que bien des berlines de sa catégorie. Notre parcours de plus de 100 kilomètres sur des petites routes de la Beauce nous a fait consommer moins de 1 litre aux 100 km, une performance remarquable. GM estime l’autonomie totale (essence et électrique) à 676 km.

Conclusion
Il s’est vendu en 2014 1 521 Volt au Canada. De ce nombre 1 092 ont trouvé preneurs au Québec, c’est 70 % des ventes au pays. Avec le gouvernement Couillard qui reconduit le rabais de 8 000 $ à l’achat de la Volt, le prix de 38 390$ pour une version de base est ramené à 30 390$. Vous ajoutez 4 000 $ pour la version Premier. Dollar pour dollar c’est la meilleure solution électrique sur le marché en ce moment.
 

Marque

Chevrolet

Version

Premier

Échelle de prix

42 390$

Version à l’essai

Premier

Marque

Moteur

L4, 1,5 l, DACT, 101 ch @ 5 600 tr-min, 60 ch (électrique)

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation enregistrée

0,9 litre aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer