Chevrolet Trax 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Chevrolet Trax 2016

Essai de la Chevrolet Trax 2016

Pierre Michaud

5 juin 2016

Espace intérieur
Mécanique bien adaptée
Fiabilité


Beaucoup de plastique
Consommation un peu haute
Prix élevé


Standard

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

LT

Options

Groupe Soleil et Sonorisation (1100$)

Échelle de prix

30 910 $

Version à l’essai

LT

Marque

Moteur

L4, 1,4 litre DACT Turbo de 138 ch @ 4 900tr-min, 148 lb-pi @ 1 850 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,7 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

7,6 litres/100 km

Consommation enregistrée

8,3 litres/100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

Il n’y a pas de doute, le segment des utilitaires sport sous-compacts se veut la nouvelle tendance dans le monde automobile. Presque tous les constructeurs y sont présents avec des offres audacieuses. Chez GM, deux véhicules sont en lice : le Buick Encore teinté de luxe, et le Chevrolet Trax, plus accessible. Ce dernier, même s’il ne brille pas sous les feux de la rampe comme le Mazda CX-3 ou le Honda HR-V, représente une possibilité intéressante. C’est une bonne petite bibitte.

 

Design coréen
Le Trax tranche avec le reste de la gamme d’utilitaires chez Chevrolet. Cette réalité est due au fait que GM confie la conception et le dessin de ses petits véhicules (Spark, Sonic et Trax) à ses studios coréens. Sympathique, joufflu, il est tout en rondeurs. Les designers lui donnent des courbes accentuées au niveau des ailes avant et arrière pour une présence musclée. Pour la protection et une allure aventureuse, Chevrolet intègre une imposante applique de plastique noir qui recouvre les bas de caisse et les arches de roues. Malgré qu’il soit récent sur le marché, le modèle 2017 arrivera avec un important rafraîchissement esthétique qui lui donnera une présentation nettement plus mature.

Du bon et du moins bon
Étant la porte d’entrée chez Chevrolet dans l’univers des utilitaires sport, on ne retrouve pas un grand luxe et encore moins de matériaux nobles à bord. Toute la cabine est construite en plastique dur de plus ou moins bonne qualité. Ajoutons que les ajustements des pièces laissent parfois à désirer, ce qui est, bien entendu, une déception. À ce chapitre, le Trax accuse un retard face aux Japonais HR-V et CX-3 qui font mieux.

Le style du Trax obtient une bonne note. On retrouve des ressemblances avec la Sonic au niveau de la configuration, mais l’ensemble demeure distinct dans le segment. On obtient plusieurs espaces de rangement, mais leur petitesse les rend plus ou moins fonctionnels.

Pour ce qui est de la technologie, la lenteur et le manque de réaction de l’écran tactile nous font constamment pester. Il est fréquent que l’on doive répéter l’opération plusieurs fois avant que la tâche ne s’exécute.

Le Trax se démarque au niveau de l’espace intérieur qui est très vaste. Peu importe notre taille, on bénéficie de généreux dégagements. C’est particulièrement impressionnant pour la tête. Le volume de coffre plafonne à 532/1 371 litres, un recul par rapport au leader de la catégorie, le HR-V qui offre 688/ 1665 litres.

Petit, mais vif
Comme la majorité de la concurrence, le Trax offre une seule mécanique. Construit sur le modèle de la plate-forme de la Sonic, on obtient le même moulin que la sous-compacte. Il s’agit d’un moteur à quatre cylindres turbocompressés de 1,4 litre de 138 chevaux avec un couple maximal à 148 lb-pi. Une puissance adéquate pour la catégorie. On ne s’attend pas à des accélérations foudroyantes, mais on se surprend à sourire à quelques occasions devant sa vivacité.

Livrable avec une boite manuelle à six rapports dans la version LS, les autres modèles, dont le LT à l’essai, offrent une transmission automatique avec le même nombre d’embranchements. On découvre rapidement un certain manque de raffinement aux passages des rapports. GM pourrait rendre l’expérience plus souple. Ce 1,4 litre vise l’économie de carburant, mais le résultat déçoit. Au terme de l’essai, la moyenne a plafonné à 8,3 litres alors que d’autres jouent facilement sous la barre des 7,5 litres/100km.

Sur la route
Le rendement routier ne procure aucune exaltation et encore moins une conduite agressive. La direction est intéressante, mais pourrait mieux répondre considérant la taille du Trax. Pour les suspensions, le confort est priorisé au détriment du dynamisme. Les mouvements de caisse s’invitent en virage, nous forçant à lever le pied.

Les freins offrent un rendement moyen. Il faut se montrer ferme sur le pédalier pour obtenir une bonne réaction. Ce fait semble faire partie de l’ADN des VUS Chevrolet puisque le comportement est similaire au volant des Equinox et Traverse. Si vous recherchez un agrément de conduite relevé, n’optez pas pour ce véhicule. Mais si vous voulez une expérience sans histoire, le Trax prend tout son sens.

Conclusion
Le Trax n’est pas le numéro 1 des utilitaires sport sous-compacts. Il s’incline devant des produits plus modernes, plus jeunes, avec des conceptions plus innovantes. Par contre, il a démontré sa fiabilité depuis son introduction, un fait que l’on ne peut pas négliger. Les améliorations apportées pour l’année 2017 risquent fort de le remettre au cœur de la catégorie. Si le Trax demeure un de vos choix, il est préférable d’attendre encore quelques mois pour jouir d’un produit plus à jour.

Marque

Chevrolet

Version

LT

Options

Groupe Soleil et Sonorisation (1100$)

Échelle de prix

30 910 $

Version à l’essai

LT

Marque

Moteur

L4, 1,4 litre DACT Turbo de 138 ch @ 4 900tr-min, 148 lb-pi @ 1 850 tr-min

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,7 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

7,6 litres/100 km

Consommation enregistrée

8,3 litres/100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer