Chevrolet Trax 2015 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Chevrolet Trax 2015

Benoit Charette

17 février 2015

Bouille sympathique
Agilité en ville
Traction intégrale


Qualité des plastiques
Prix de la version LTZ
Transmission automatique parfois hésitante


Standard

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

LTZ

Options

Toit ouvrant (1100$)

Échelle de prix

31 625$

Version à l’essai

LTZ

Marque

Moteur

4-cylindres turbo de 1,4-litre à injection directe, 138 ch @ 4900 tr/min, 148 lb-pi @ 1850 lb-pi.

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,7

Consommation annoncée (route)

7,6

Consommation enregistrée

9,2

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

À moins de vivre dans une contrée loin des centres urbains, vous êtes probablement déjà au courant de la popularité grandissante des micro-utilitaires ou, si vous préférez, des multisegments compacts. Qu'importe l'expression utilisée, ces VUS qui semblent avoir passé un peu trop de temps dans la sécheuse s'adressent à une clientèle majoritairement urbaine, et pas nécessairement familiale.


L'instigateur de cette nouvelle mode est sans contredit le Nissan Juke qui, avec son design singulier et son agrément de conduite, a su séduire un public plus à la recherche d'une identité propre que de l'espace de rangement des gros VUS. Au sein de GM, les bonzes du géant américain n'ont pas attendu trop longtemps avant de riposter, la division Opel étant venue en renfort une fois de plus avec son petit Mokka. Chez nous, ce sympathique véhicule s'appelle plutôt Chevrolet Trax. J'ai récemment pu conduire une version LTZ (lire équipée au possible) du Chevrolet Trax. Voici ce qui en est ressorti.
 

Un heureux coup de crayon
Sans avoir revu complètement le modèle d'origine emprunté à l'aile allemande, les designers de Chevrolet ont su donner au multisegment une allure assez convaincante. Les ailes élargies lui donnent une belle prestance, tandis que le bouclier avant possède un certain charme avec sa grille de calandre à deux étages.


De profil, le Trax a du mal à cacher ses origines de sous-compacte - le Trax repose sur la même plateforme que la Chevrolet Sonic -, la fenestration étant relativement courte, mais bon, l'un des atouts du véhicule est justement sa maniabilité en milieu urbain. Finalement, à l'arrière, le Trax reprend intégralement le design du modèle allemand. Vous aurez noté la présence de jantes de 18 pouces, celles-ci étant exclusives à cette livrée LTZ qui commande, tenez-vous bien, la modique somme de 31 625$ avant les frais de transport de 1650$.
 

Cousin de la Sonic
Ici, les origines modestes du véhicule sont mises en évidence, la qualité de certains plastiques étant un indice du caractère bon marché du Trax. Mais bon, le fait d'avoir une planche de bord et des panneaux de portière en plastique dur n'est pas un crime. La sellerie en similicuir ajoute un certain cachet - si on peut dire -, tandis que la présence de l'écran tactile confirme le statut de la version LTZ.


Parlons-en de cet écran d'ailleurs, car cette livrée LTZ est munie d'office de la connectivité Wi-Fi 4G LTE qui permet le branchement de plusieurs appareils mobiles via le véhicule. Pour avoir accès à cette technologie, il faut toutefois payer un supplément mensuel. Mais, outre le fait que les enfants puissent regarder un film en roulant ou "chatter avec Jeanne" comme le dit si bien la publicité, je me questionne encore sur la pertinence d'une telle technologie à bord. Un véhicule est un moyen de transport, pas un café internet!


À l'avant, l'espace est plus que suffisant pour deux adultes, quoique l'assise soit un peu courte. Derrière, l'espace est étonnant pour un véhicule de cette taille, mais n'allez surtout pas croire que le Trax est un modèle à ce chapitre. Il s'agit d'un micro-VUS, les passagers de la deuxième rangée devront donc se contenter de ce volume plus restreint. Heureusement, la banquette 60/40 peut se replier à plat ou presque, ce qui permet le transport d'objets plus encombrants dans le coffre.
 

Mécanique moderne et économe
Mécaniquement, le Trax emprunte le moteur de sa cousine la Chevrolet Sonic, soit le 4-cylindres turbo de 1,4-litre d'une puissance de 138 chevaux et d'un couple optimal de 148 lb-pi. Et même s'il est possible d'arrimer une boîte manuelle à cette voiture (seulement sur le modèle de base à traction avant), la version LTZ n'est livrable qu'avec une unité automatique qui compte le même nombre de rapports, donc six. Bien entendu, cette mouture fortement équipée vient d'office avec la traction intégrale à temps partiel qui saura rassurer ceux qui ne sont pas trop à l'aise lorsque la saison froide s'installe pour de bon.
 

Une virée hivernale
Le Chevrolet Trax a beau être bourré de technologies, d'un moteur turbo, d'une transmission automatique et d'un rouage intégral, ça n'enlève pas le fait qu'il s'agit d'une voiture sous-compacte dotée d'une garde au sol surélevée. L'insonorisation n'est donc pas sa principale qualité en conduite urbaine, le petit moteur révolutionnant souvent dans les hauteurs. De plus, il est à noter que cet engin a été élaboré pour sauver à la pompe, et non pour battre des records d'accélération.
 

À ce niveau, la boîte de transmission est constamment à la recherche du bon rapport, ce qui peut devenir agaçant à la longue. Sur l'autoroute par contre, le Trax se fait plus silencieux et un périple durant une véritable tempête hivernale a révélé que le petit véhicule est très agile lorsque les conditions se détériorent. En fait, il le devient encore plus en se faufilant dans la circulation lourde.
 

Conclusion
Le seul hic, dans cette histoire, c'est le prix de cette version LTZ. À 31 625$ avant les frais de livraison, cette version hautement équipée commande une somme exagérée pour la catégorie. Il vaut mieux renoncer à certaines options et envisager un modèle moins cossu. Par exemple, l'édition 1LT est toujours munie de la traction intégrale, mais elle se vend 4000$ de moins.
 

Marque

Chevrolet

Version

LTZ

Options

Toit ouvrant (1100$)

Échelle de prix

31 625$

Version à l’essai

LTZ

Marque

Moteur

4-cylindres turbo de 1,4-litre à injection directe, 138 ch @ 4900 tr/min, 148 lb-pi @ 1850 lb-pi.

Transmission

Automatique à 6 rapports

Autre conduite

Traction intégrale à prise temporaire

Consommation annoncée (ville)

9,7

Consommation annoncée (route)

7,6

Consommation enregistrée

9,2

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer