Chevrolet Spark 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Chevrolet Spark 2016

Essai de la Chevrolet Spark 2016

Pierre Michaud

17 avril 2016

Beaucoup d'équipement technologique
Qualité de construction en nette progression
Comportement routier surprenant
Consommation d'essence
Plan d'entretien gratuit pour 2 ans

Prix moins alléchant (1LT, 2LT)
Un climatiseur, c'est 4 000$ de plus !
Plan de location/financement inexistant (LS manuelle)


Standard

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

LS

Échelle de prix

9 995$ + 1 750$ (transport et préparation)

Version à l’essai

LS

Marque

Moteur

4 cyl, 1,4 l DACT, 98 ch @ 6 200 tr-min, 94 lb-pi @ 4 400 tr-min

Transmission

Manuelle à 5 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

7,8 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

5,8 l aux 100 km

Consommation enregistrée

7,1 l aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

Le marché canadien de la sous-compacte a récemment connu une remontée fulgurante, grâce à l’arrivée en 2015 de la Mitsubishi Mirage et de la Nissan Micra. Jusqu’à ce moment, on ne comptait que quelques milliers de ventes annuelles, à travers les Chevrolet Spark, Fiat 500, Scion iQ et smart fortwo. Aujourd’hui, les ventes annuelles sont environ de 20 000 unités, et Chevrolet compte faire grimper les chiffres encore davantage, avec une Spark qui saura finalement convaincre.

 

GM l’admet, l’ennemi à battre demeure la Nissan Micra, que la firme nipponne a publicisée à outrance. Non vendue chez nos voisins du sud, cette dernière a su convaincre l’an dernier plus de 11 000 Canadiens, et ce en affectant à peine les ventes de sa grande sœur, la Versa Note.

 

La première stratégie de Chevrolet est donc d’offrir sa voiture à prix similaire, soit à 9 995$, alors que Nissan propose la sienne à 9 988$! Mais attention, à ce prix, pas de plan de financement avantageux. Vous payez comptant, ou vous tentez d’obtenir le taux le plus avantageux auprès de votre institution financière…ou de votre concessionnaire. Vous aurez donc compris que l’objectif est bien sûr de vous faire mordre à l’hameçon avec un prix plancher, pour ensuite vous diriger vers une version plus cossue, dont le prix pourrait être majoré jusqu’à près de 100% ! Cela dit, GM considère néanmoins que 25% des ventes se feront avec une version LS de base, laquelle impressionne tout de même par l’inclusion d’une quantité considérable de gadgets technos. D’ailleurs, les stratèges de la marque capitalisent beaucoup sur cet aspect de la voiture, au point où durant la présentation média, on a complètement mis de côté les aspects techniques et mécaniques, sur lesquels nous reviendrons.

Il faut dire qu’à moins de 10 000$ (lire 11 745$ avec transport et préparation), la Spark en offre beaucoup. Certes, les glaces et le verrouillage électrique brillent par leur absence, tout comme le climatiseur. Et pour obtenir ce dernier, il vous faudra malheureusement débourser 4 000$ de plus, sur une version qui vous offrira aussi la boîte automatique. Néanmoins, la Spark LS propose des gadgets comme la caméra de recul, les applications Apple CarPlay et AndroidAuto, la téléphonie Bluetooth, l’accès à Internet (avec abonnement), les prises USB et le système de communication OnStar, sans oublier cet écran tactile de 7 pouces. Voilà une façon brillante de séduire la jeune clientèle, souvent en quête d’une première voiture.

Pour quatre
À bord, Chevrolet nous invite dans un environnement qui n’a certes rien à voir avec celui de l’Impala, mais qui propose un style moderne et une instrumentation complète. Le conducteur bénéficie d’une bonne position de conduite, agrémentée d’un accoudoir rabattable. Même l’espace arrière étonne, compte tenu de la petitesse de la voiture. Et bien sûr, il est possible de rabattre à la façon 60/40 la banquette arrière, pour obtenir jusqu’à 771 litres d’espace cargo.

Envie de plus de luxe? Alors la version 2LT pourrait vous plaire. Cette dernière vous offrira une sellerie de similicuir avec sièges avant chauffants, un groupe électrique complet avec régulateur de vitesse, l’accès et le démarrage sans clé ainsi que le toit ouvrant. On pousse même l’audace jusqu’à offrir des gadgets comme la détection de changement de voie, l’avertisseur d’obstacle en marche avant et le sonar de recul. Ah oui, jantes d’alliage et feux antibrouillards font aussi partie de l’équation, mais je doute sincèrement que l’acheteur moyen y accorde beaucoup d’importance…

Et la voiture, elle?
Voilà la question. Car en dépit de tous ces accessoires, pour la plupart non offerts sur la Micra, encore faut-il que la voiture soit à la hauteur. Alors, première bonne nouvelle, la Spark repose sur un nouveau châssis plus rigide. Le poids aurait aussi été réduit d’environ 40 kilos, un élément considérable sur une si petite automobile.

Sous le capot se cache un tout nouveau quatre cylindres de 1,4 litre proposant 98 chevaux, moins puissant que celui de sa rivale, mais drôlement moins gourmand. En fait, étant donné que ces voitures sont majoritairement utilisées en ville, vous maintiendrez avec la Spark une moyenne d’environ 7 litres aux 100 km, alors que la Nissan exigera facilement un litre de plus pour la même distance. Chevrolet propose également le choix d’une boîte manuelle à cinq rapports ou encore d’une automatique à variation continue.

Étonnamment, la Spark impressionne même sur autoroute. La sensibilité aux vents latéraux est très faible, le nouveau sonore a été grandement réduit par rapport au modèle précédent et le confort général est excellent. La puissance n’est évidemment pas la plus grande qualité de cette voiture, mais le poids réduit permet d’obtenir des accélérations tout de même honnêtes. Et franchement, on prend plaisir à utiliser la boîte manuelle, bien étagée et passablement précise.

Bang for the buck !
En obtenir davantage pour son argent, voilà l’élément à retenir de cette Spark. Bien sûr, à près de 20 000$, la version 2LT n’est plus une aubaine, surtout qu’à ce compte, vous obtiendrez une Cruze, une Civic ou une Golf ! Toutefois, la version LS de base a tout pour séduire, y compris une garantie supérieure à celle de la Micra. On va même jusqu’à offrir gratuitement un plan d’entretien de 2 ans ou 40 000 km, histoire de fidéliser le client avec son concessionnaire. Chevrolet pourra-t-elle donc obtenir un succès aussi impressionnant que celui de Nissan, avec sa Micra? Tout dépendra des stratégies de marketing, car le produit est franchement convaincant.
 

Marque

Chevrolet

Version

LS

Échelle de prix

9 995$ + 1 750$ (transport et préparation)

Version à l’essai

LS

Marque

Moteur

4 cyl, 1,4 l DACT, 98 ch @ 6 200 tr-min, 94 lb-pi @ 4 400 tr-min

Transmission

Manuelle à 5 rapports

Autre conduite

Roues motrices avant

Consommation annoncée (ville)

7,8 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

5,8 l aux 100 km

Consommation enregistrée

7,1 l aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer