Chevrolet Silverado 2016 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Chevrolet Silverado 2016

Benoit Charette

26 novembre 2015

Qualité de fabrication
Excellent groupe motopropulseur
Aménagement intérieur
Retouches esthétiques réussies

Aucun moteur diesel
Options nombreuses et coûteuses
Offre limitée de la boîte à 8 rapports


Standard

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

LTZ 4x4 Cabine Multiplaces

Échelle de prix

60 110$

Version à l’essai

LTZ 4x4 Cabine Multiplaces

Marque

Moteur

V8, 5,3 litres, ACC, 355 ch @ 5 600 tr-min, 383 lb-pi de couple @ 4 100 tr-min

Transmission

Automatique à 8 rapports

Autre conduite

4 roues motrices avec gamme basse

Consommation annoncée (ville)

15 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

10,7 l aux 100 km

Consommation enregistrée

13,3 l aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

GM, Ford ou Ram ? Les amateurs de camions en reviennent toujours à cette éternelle question, en ajoutant parfois Toyota à l’équation. Toutefois, les consommateurs jadis extrêmement fidèles à une marque acceptent de plus en plus de passer d’une marque à l’autre, en fonction des technologies et des nouvelles additions qui sont faites chaque année aux camionnettes pleine grandeur.

Pour 2016, Ford ne bouge pas, Ram non plus. La camionnette Tundra de Toyota demeure également inchangée, ce qui permet ainsi à GM de s’illustrer avec l’évolution de sa camionnette Silverado initialement introduite en 2014. Bien sûr, Nissan prépare également son entrée sur scène avec une seconde génération du Titan, mais les ventes pour l’instant symboliques de ce modèle ne constituent pas une réelle menace pour les trois grands.

Évolution du style
Lors de l’introduction du Silverado en 2014, les critiques n’étaient pas toujours tendres quant au manque d’audace des designers, qui nous servaient un véhicule esthétiquement trop conservateur face au Ram ou Ford F-150. Et même si GM se défendait en évoquant les multiples distinctions du Silverado face à son proche cousin, le GMC Sierra, les approches stylistiques demeuraient trop similaires au goût de plusieurs.

Histoire de se mettre à jour, mais aussi dans l’optique de faire taire les mauvaises critiques, GM nous arrive donc après seulement deux ans, avec une refont esthétique considérable de son duo de camionnettes pleine grandeur. Pas de doute, ces changements sont réussis. Non seulement les Silverado et Sierra proposent aujourd’hui un style plus affirmé, mais ils se distinguent davantage l’un de l’autre par une multitude d’éléments. Vous remarquerez d’ailleurs que seules la cabine et les portières sont identiques, la partie avant et la caisse étant complètement distinctes. Naturellement, on joue plus que jamais la carte du renflement de capot et des ailles élargies, histoire de donner plus de muscle à l’ensemble, mais l’arrivée de feux au DEL permet également de moderniser la présentation.

À bord, les changements de font plus rares. Extrêmement bien aménagée, la cabine demeure un modèle d’ergonomie, proposant d’innombrables commodités et un confort insoupçonné, qu’importe la version. Malheureusement, la multiplicité des gammes retrouvée chez la concurrence n’a toujours pas lieu d’être chez Chevrolet, puisque seulement cinq versions sont proposées (WT, LS, LT, LTZ, High Country). Bien sûr, GM se défend en mentionnant que la version Denali vendue chez GMC permet de rejoindre une autre partie de la clientèle, mais il n’en demeure pas moins qu’une version plus cossue qui ferait concurrence au F-150 Limited serait la bienvenue. Remarquez également l’absence d’un modèle axé sur la performance hors route, façon F-150 Raptor ou Ram Rebel, et ce tant du côté de Chevrolet que de GMC.

Huit rapports pour la victoire
La principale nouveauté mécanique du Silverado 2016 réside dans l’ajout d’une nouvelle boîte automatique huit rapports, proposée de série avec le V8 de 6,2 litres, mais uniquement offerte sur les versions LTZ et High Country des modèles équipés du V8 de 5,3 litres. Voilà qui est dommage, puisque le rendement de cette nouvelle boîte automatique est nettement plus agréable qu’avec la boîte à six rapports, laquelle engendre des secousses parfois disgracieuses. Considérez également que la consommation d’essence se voit réduite, puisque l’automatique à huit rapports permet d’exploiter plus facilement la puissance et la couple disponible.

Essentiellement, la consommation moyenne combinée d’un Silverado 4x4 avec moteur 5,3 litres et boîte à huit rapports oscille autour de 13 litres aux 100 kilomètres, mais peut sur route maintenir une moyenne oscillant entre 10 et 11 litres aux 100 kilomètres. Dans les faits, vous avez donc ici un V8 moins gourmand que le V6 EcoBoost de 3,5 litres proposé chez Ford, lequel propose une puissance très semblable (10 chevaux de plus) et une capacité de remorquage directement comparable. Et entre vous et moi, même si le V6 du F-150 impressionne par sa puissance et sa douceur, il n’en demeure pas moins que le couple et la souplesse d’un authentique V8 demeurent des éléments non négligeables.

Du solide
Profitant d’une suspension extrêmement bien conçue et d’un châssis entièrement caissonné d’une grande rigidité, le Silverado propose un comportement routier réellement exceptionnel. La direction à assistance électrique est fort précise, la suspension est extrêmement bien calibrée afin d’offrir un confort de haut niveau, et la stabilité même sur routes dégradées demeure surprenante. Qui plus est, les bruits de caisse et craquements disgracieux brillent par leur absence, ce qui n’a pas toujours été le cas dans une camionnette GM. Voilà donc la preuve que le souci de qualité et de robustesse est plus que jamais présent à bord du Silverado. 

Alors? GM, Ford ou Ram?
Bien évidemment, tout dépend de l’utilisation qui sera faite de votre camionnette. Le Ram impressionne davantage par son comportement routier et son confort que par sa capacité de charge, alors que le Ford démontre une solidité légendaire et des technologies mécaniques plutôt impressionnantes. Du côté de GM, c’est l’équilibre d’ensemble. Solide, robuste, confortable, puissant, bien construit et agréable à conduire, le Silverado impressionne aussi par sa faible consommation de carburant, qui se compare ironiquement à celle du Colorado à moteur V6 ! Le choisirais-je avant le Ford ou le Ram? Mmmm…honnêtement? Peut-être que oui, et principalement parce que style me plaît et que le V8 marié à la nouvelle boîte à huit rapports fait un boulot exceptionnel. Hélas, ne reste à GM qu’à offrir cette nouvelle boîte sur l’ensemble de la gamme. Car il faut se rappeler que la version la plus vendue demeure la LT…qui n’y a pas droit !
 

EN VIDÉO :
RPM - Essai du Ford F-150 2,7 litres EcoBoost
RPM - Essai comparatif des camions HD (Ford F-250 Super Duty / GMC Sierra 2500HD / Ram 2500HD)

Marque

Chevrolet

Version

LTZ 4x4 Cabine Multiplaces

Échelle de prix

60 110$

Version à l’essai

LTZ 4x4 Cabine Multiplaces

Marque

Moteur

V8, 5,3 litres, ACC, 355 ch @ 5 600 tr-min, 383 lb-pi de couple @ 4 100 tr-min

Transmission

Automatique à 8 rapports

Autre conduite

4 roues motrices avec gamme basse

Consommation annoncée (ville)

15 l aux 100 km

Consommation annoncée (route)

10,7 l aux 100 km

Consommation enregistrée

13,3 l aux 100 km

Garantie de base

3 ans / 60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans / 160 000 km

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer