BMW M235i 2014 : la définition d'une vraie BMW - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

BMW M235i 2014 : la définition d'une vraie BMW

Benoit Charette

12 septembre 2014

Plaisir de conduite
Tenue de route
Précision de la boîte manuelle


Espace arrière
Prix des options
Pas de berline encore!


Standard

Données techniques

Marque

BMW

Version

M235i

Options

Groupe de luxe, groupe exécutif, services ConnectedDrive Professionnal, peinture métallisée.

Échelle de prix

53 745$ + 2095$ (transport et préparation)

Version à l’essai

M235i

Marque

Moteur

6 cyl-en-ligne turbo, 3,0 litres, DACT, 320 ch @ 5800 tr-min, 332 lb-pi @ 1800 tr-min2

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

11,2

Consommation annoncée (route)

7,1

Consommation enregistrée

9,7

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

L’année 2014 aura été capitale pour le constructeur bavarois avec l’introduction de plusieurs nouveaux modèles. Outre le nouveau X4 et, surtout, l’arrivée de la Série 4 aux côtés de la berline de Série 3, c’est certainement la présentation du coupé de Série 2 qui fait jaser en cette deuxième moitié d’année. Pour ceux qui ne comprendraient pas encore la stratégie de nomenclature de la division à l’hélice, sachez que les chiffres pairs sont dorénavant associés aux modèles coupés, ce qui explique pourquoi l’ancien coupé de Série 1 s’appelle maintenant Série 2. Et en attendant que les sorciers de l’aile de performance M peaufinent la future M2, BMW nous sert une recette très intéressante baptisée M235i.


La nouvelle Série 1
Ceux qui savent lire entre les lignes comprennent très bien que ce nouveau coupé aux dimensions réduites n’est qu’une évolution de l’ancienne 135i équipée de l’ensemble optionnel M. Toutefois, il faut prononcer la lettre « M » dans le nom maintenant, BMW ayant créée de toutes pièces un niveau de performance intermédiaire. 


Par rapport à l’ancienne 135i, la M235i se fait plus large, plus longue et son empattement gagne aussi quelques millimètres… la recette habituelle quoi! Sur cette variante qui affiche clairement sa vocation sportive, le bouclier avant emprunte le design aux différents modèles M, le pare-chocs étant généreusement ventilé. À l’arrière, le coffre est coiffé d’un petit becquet, tandis que le pare-chocs – également d’inspiration M – laisse entrevoir deux tuyaux d’échappement noirs. La M235i est également reconnaissable par ses jantes de 18 pouces à cinq branches doubles. Personnellement, je trouve le résultat final assez convaincant, même si la future M2 risque d’être franchement plus bestiale avec ses arches de roues élargies et son échappement à quatre tuyaux à l’arrière.

Habitacle
Malgré son échelon inférieur dans la hiérarchie de la gamme, l’ancienne Série 1 n’était pas désavantagée par rapport aux autres modèles de la marque au niveau de la qualité de l’habitacle, et c’est encore le cas avec cette M235i. Les matériaux sont de bonne facture et l’assemblage est à l’image de la réputation de la marque.


Vous ne serez pas étonnés d’apprendre que la position de conduite est excellente à bord de ce coupé conçu pour donner des émotions fortes. Le volant M est hyper agréable à tenir entre les mains, tandis que le levier de vitesse de la boîte manuelle – oui, ça existe encore – est vraiment au bon endroit pour se faire malmener par la main droite. La planche de bord est un condensé de ce qui se retrouve ailleurs chez BMW; les habitués ne seront donc pas dépaysés. Si l’espace à l’avant est idéal pour une longue balade, à l’arrière, c’est une autre histoire. Encore une fois, la présence d’un toit ouvrant fait en sorte qu’un adulte aura de la misère à passer plus de quelques minutes à la deuxième rangée. Il vaut mieux limiter l’accès de cette banquette à des enfants.


Le 6-en-ligne ou rien
La tendance actuelle de tout réduire (consommation d’essence, cylindrée des moteurs, poids des véhicules, etc.) ne semble pas avoir affecté le développement de cette authentique « voiture de conducteur », désolé pour l’anglicisme ici. En effet, le constructeur a logé un bon vieux moteur 6-en-ligne turbocompressé sous le capot de sa petite Série 2, le même utilisé à toutes les sauces chez BMW. Ce bloc de 3,0-litres de cylindrée livre une puissance de 320 chevaux et un couple de 332 lb-pi. Si la boîte automatique à huit rapports permet d’enregistrer un 0-100 km/h plus rapide (5 s contre 5,2 s), la bonne vieille boîte manuelle à six rapports risque encore de plaire aux puristes de la troisième pédale.


Plaisir de conduite
La mission de cette M235i est de faire patienter les aficionados du M allemand qui devront attendre encore quelques mois avant de pouvoir mettre la main sur la M2. Si cette dernière risque d’être épicée à souhait, la M235i est un excellent prix de consolation. La souplesse des motorisations à six cylindres de BMW a toujours été appréciée des amateurs de conduite et cette nouvelle venue respecte tout ce qui fait d’une BMW une voiture agréable à conduire. En fait, selon moi, ce coupé de poche n’est pas loin de ce que devrait être une authentique BMW : puissante, confortable et compétente sur un tracé sinueux.


Un compromis en attendant la M2?
Bien entendu, à un prix de base de 45 000$, la M235i n’est pas à la portée de toutes les bourses. D’ailleurs, ce coupé ne s’adresse pas aux communs des mortels. Malgré un coffre et une deuxième banquette, il existe sur le marché des véhicules plus pratiques au quotidien. En faisant attention lorsqu’est venu le temps de choisir les options, il est possible de garder le prix d’achat sous la barre des 55 000$.


Conclusion
BMW a beau jeu d’offrir un coupé aussi plaisant à conduire. La M235i, malgré ses deux portes, se bat contre la nouvelle Audi S3 et la récente Mercedes-Benz CLA45 AMG, deux autres options très alléchantes qui n’ont toutefois pas la générosité d’un moteur 6-en-ligne. La M235i, elle, possède cet avantage indéniable, sans compter qu’elle est la seule à offrir les roues motrices arrière.

Marque

BMW

Version

M235i

Options

Groupe de luxe, groupe exécutif, services ConnectedDrive Professionnal, peinture métallisée.

Échelle de prix

53 745$ + 2095$ (transport et préparation)

Version à l’essai

M235i

Marque

Moteur

6 cyl-en-ligne turbo, 3,0 litres, DACT, 320 ch @ 5800 tr-min, 332 lb-pi @ 1800 tr-min2

Transmission

Manuelle à 6 rapports

Autre conduite

Roues motrices arrière

Consommation annoncée (ville)

11,2

Consommation annoncée (route)

7,1

Consommation enregistrée

9,7

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer