Acura RDX 2019 - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Acura RDX 2019

L’Acura RDX 2019 est aussi utilitaire que l’ancien modèle, mais son côté sport s’est grandement bonifié.

Vincent Aubé

7 juin 2018

Design réussi

Excellente boîte de vitesses automatique

Le rouage intégral SH-AW

Habitacle de qualité

Visibilité arrière réduite

Pavé tactile décevant

Standard

Données techniques

Marque

Acura

Marque

Moteur

4 cylindres, 2,0 litres, DACT, turbocompresseur et injection directe, 272 chevaux à 6 500 tr/min, 280 lb-pi de couple de 1 600 à 4 500 tr/min.

Transmission

Automatique à 10 vitesses

Consommation annoncée (combinée)

9,9 litres/100 km

Poids à vide

À partir de 1 827 kg

Capacité de remorquage

680 kg

Tofino, C.-B. – Par les temps qui courent, il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau modèle de véhicule utilitaire soit dévoilé – j’exagère à peine ici –, et comme vous le savez, les VUS ont la cote depuis quelques années. Pourtant, la division Acura n’a pas encore succombé à la tentation de remplacer ses voitures traditionnelles par une flotte élargie d’utilitaires.

Ce qui m’amène à ce lancement canadien du nouveau Acura RDX 2019, un VUS compact qui, à cause de cette gamme réduite de la marque, n’a pas droit à l’erreur. Je suis donc allé voir ce que cette troisième génération du modèle avait à offrir. Parions que la recette améliorée lui a fait le plus grand bien!

Cette expression Acura Crafted Precision est employée par les stratèges de la marque depuis le dévoilement du prototype Precision au Salon de Détroit 2016. Au fil des derniers mois, les designers de la marque ont pu tant bien que mal appliquer ce nouveau langage au MDX, à la TLX et la RLX. Le nouveau RDX est le premier véhicule Acura à être élaboré d’un bout à l’autre avec cette identité propre au prototype de 2016.

Que vous aimiez ou non, la silhouette du RDX 2019 est résolument plus agressive que le modèle sortant. La grille de calandre en « diamant inversé » prend beaucoup de place à l’avant – idem pour l’écusson de la marque au centre de celle-ci –, tandis que les blocs optiques aux DEL viennent se coller à cette imposante grille.

L’Acura RDX est également le premier VUS de la marque à recevoir le traitement A-SPEC, un ensemble extérieur et intérieur qui donne aux véhicules Acura une dose de sportivité sans toutefois en augmenter les performances. La grille de calandre de cette version est donc ceinturée d’une bande noire, tandis que la portion inférieure du bouclier diffère également des autres livrées par des appendices noirs de forme plus agressive. De plus, le RDX A-SPEC 2019 a droit à des jantes de couleur anthracite de 20 pouces de diamètre (contrairement aux sabots de 19 pouces sur les autres livrées), tandis que plusieurs bandes chromées sur les autres modèles sont peints en noir. Finalement, le modèle A-SPEC est plus convaincant à l’arrière avec un diffuseur et des pots d’échappement plus gros.

Même si le passage au modèle A-SPEC n’ajoute rien – à part peut-être une sensation plus directe de la route à cause des pneus à profil bas et une consommation moyenne de carburant supérieure –, je me dois de l’avouer, cette livrée est pas mal réussie sur le plan du design.

Dans sa présentation, le constructeur a parlé du fait que le tableau de bord s’inspirait du concept Acura Precision Cockpit, une idée présentée au Salon de Los Angeles 2016. L’écran du système de divertissement d’une largeur de 10,2 pouces est contrôlé par ce nouveau système maison baptisé Acura True Touchpad, un pavé tactile qui, contrairement à celui proposé chez Lexus (qui imite une souris d’ordinateur), est capable de reconnaître la position du doigt dans le rectangle principal. Une autre surface tactile à droite de celle-ci s’occupe de la portion droite de l’écran, tandis que trois boutons supplémentaires viennent se positionner juste au-dessus du pavé tactile, ceux-ci permettant de mieux naviguer à travers les nombreuses applications du système.

Franchement, lorsque le véhicule est à l’arrêt, cette solution impressionne par sa précision, mais une fois sur la route, on se retrouve plus souvent qu’autrement à quitter la route des yeux. Qui plus est, la position de ce pavé est trop reculée, ce qui oblige le conducteur à adopter une position qui n’est pas optimale. À la suite de ce premier contact au volant du RDX, je n’ai d’autre choix que critiquer cette solution. Peut-être qu’un deuxième essai prolongé saura me convaincre du potentiel de cette technologie.

C’est dommage, car le reste de cet habitacle est un modèle de qualité, que ce soit au chapitre des matériaux authentiques ou même de l’assemblage. Même le toit panoramique livré de série n’a pas émis un seul craquement pendant cet essai routier. La sellerie est très confortable – quoiqu’un peu plus de support à la première rangée serait bienvenue – et c’est le même constat à l’arrière avec cette banquette 60/40 et ce plancher plat. Le volant est très agréable à prendre en main – encore plus à bord du modèle A-SPEC avec ce cuir perforé – et la position de conduite est très facile à trouver. Malheureusement, la visibilité arrière est handicapée par la largeur des piliers et la petitesse de la lunette.

Sous le capot, le RDX 2019 effectue un retour aux sources… en quelque sorte du moins! En effet, le VUS compact laisse tomber le vénérable V6 de 3,5-litres au profit d’un nouveau 4-cylindres turbo de 2,0-litres. Pour la petite histoire, on se rappellera que la première génération du modèle avait été équipée du tout premier 4-cylindres turbo de l’histoire du constructeur Honda.

Ce bloc de 2,0-litres est déjà familier auprès du public nord-américain, puisque Honda l’a déjà implanté à bord de la Civic Type R et de la berline Accord à moteur 2,0-litres. Dans cette application, le moulin développe une puissance de 272 chevaux (7 de moins que dans le V6), mais le couple passe de 252 à 280 lb-pi, un gain considérable.

Derrière ce moteur, Acura fait confiance à l’excellente boîte de vitesses automatique à 10 rapports dévoilée au sein de l’Odyssey l’an dernier. Celle-ci permet bien entendu le passage manuel des rapports et peut même, le cas échéant, rétrograder jusqu’à 4 rapports lorsque le pied droit en redemande. Et ça, c’est parfait pour les dépassements! Ajoutons que le RDX est équipé de la quatrième génération du système SH-AWD, ce dernier offrant encore plus de stabilité lorsque ça compte.

D’ailleurs, les conditions pluvieuses de notre matinée passée au volant du VUS ont confirmé que quatre roues motrices valent mieux que deux! Le tracé sinueux combiné à la chaussée glissante ont mis le rouage intégral à l’épreuve.

Certains s’ennuieront de la souplesse du V6, mais je n’ai d’autre choix que de louanger cette mécanique qui gronde à chaque accélération. Les puristes trouveront à redire sur la sonorité amplifiée par les haut-parleurs de la chaîne audio, mais au final, le résultat est loin d’être méchant. La boîte automatique est efficace tant à l’accélération qu’au freinage et avec la magie de l’électronique, il est possible de changer le caractère du véhicule. En effet, cette molette logée en plein centre de la planche de bord autorise 4 modes différents : Snow, Comfort, Sport et Sport+. Pour les sensations fortes, il faut sélectionner celui le plus à droite! Et croyez-moi, en mode Sport+, le RDX est vraiment amusant à conduire. Oui, vous avez bien lu : un VUS amusant à conduire!

Marque

Acura

Marque

Moteur

4 cylindres, 2,0 litres, DACT, turbocompresseur et injection directe, 272 chevaux à 6 500 tr/min, 280 lb-pi de couple de 1 600 à 4 500 tr/min.

Transmission

Automatique à 10 vitesses

Consommation annoncée (ville)

11,0 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

8,6 litres/100 km

Consommation annoncée (combinée)

9,9 litres/100 km

Volume du coffre

835 litres / 1 668 litres

Longueur (mm)

4 743,6

Largeur (mm)

1 900

Hauteur (mm)

1 667,8

Empattement (mm)

2 750

Poids à vide

À partir de 1 827 kg

Réservoir d’essence

64,7 litres

Capacité de remorquage

680 kg

Garantie de base

4 ans/80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

Le paysage automobile a beau être de plus en plus utilitaire, il s’approche drôlement du comportement des voitures. L’Acura RDX 2019 est aussi utilitaire que l’ancien, mais son côté sport s’est grandement bonifié!

Ce premier contact a permis de découvrir qu’un VUS peut accrocher un sourire au visage de son conducteur, tout en demeurant confortable. La nouvelle plateforme est vraiment plus rigide que l’ancienne et cette mécanique turbo est très bien adaptée au châssis. Quant au rouage intégral SH-AWD, il a démontré à plus d’une reprise qu’il était encore l’un des meilleurs dans l’industrie.

La bonne nouvelle, c’est que malgré l’injection d’adrénaline ajoutée, le RDX 2019 conserve son côté utilitaire. L’espace aux deux rangées de sièges est dans la moyenne de la catégorie et le même compliment s’applique au volume du coffre. Et même si Acura nous a habitués à des habitacles de qualité au fil du temps, celui du nouveau RDX rehausse la barre face au modèle sortant. Malheureusement, ce fameux pavé tactile ne m’a guère impressionné. Au-delà de ce détail, le nouveau Acura RDX 2019 est un VUS très plaisant à conduire qui jouira probablement d’une fiabilité digne de la marque japonaise. 

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer