Porsche Macan 2019 : un véhicule utilitaire sport, vraiment sport! - messages.columnarticles-details.Columns

Premier contact

Porsche Macan 2019 : un véhicule utilitaire sport, vraiment sport!

Le Porsche Macan fait bande à part dans le segment des VUS compacts et cette évolution ne change pas la donne.

Samuel Lessard

27 juin 2019

Transmission PDK

Comportement routier

Habitacle magnifique

Qualité de construction

Prix des options

Espace arrière limité

Moteur V6 plus anonyme 

Premier contact

Données techniques

Marque

Porsche

Version

85 820 $

Version à l’essai

Macan S

Marque

Moteur

V6 3,0 litres, turbo, tout aluminium, 24 soupapes, 348 chevaux entre 5 400 et 6 400 tr/min, 354 lb-pi de couple entre 1 360 et 4 800 tr/min.

Transmission

Automatique à double embrayage PDK à 7 rapports

Capacité de remorquage

2 000 kg

Le marché des VUS compacts de luxe a évolué dernièrement. Le renouvellement de plusieurs joueurs a redéfini la catégorie, la propulsant toujours plus haut en matière de puissance, de performance, de rendement, mais aussi de prix.

C’est justement pour que sa popularité soit maintenue dans une arène toujours plus compétente – et aussi qu’il s’harmonise avec le reste de la gamme – que le Porsche Macan a subi des retouches.

Pour constater si ces ajustements de mi-cycle lui permettront de survivre face aux concurrents plus féroces, j’ai eu l’occasion de me rendre dans la magnifique région de Deer Lake, à Terre-Neuve-et-Labrador. Au terme de 400 km de route, je peux vous dire qu’il est encore plus attrayant qu’auparavant!

Le Macan est arrivé chez nous en 2015. Faisant office de plus petit VUS de la gamme, celui-ci se mesure – un peu indirectement – aux BMW X3, Audi Q5, Mercedes-Benz GLC et Alfa Romeo Stelvio, pour ne nommer que ceux-là.

Même si le besoin ne se faisait pas sentir, quelques modifications esthétiques ont été apportées au Macan, tout en subtilité cette année. Quelques coups de crayon ont aussi changé les phares, les boucliers avant et arrière ainsi que les plaques protectrices latérales, toujours pour le garder au goût du jour. Le changement le plus flagrant est toutefois à l’arrière, avec l’ajout de cette bande de lumière qui relie les deux feux de position redessinés.

Comme c’est toujours le cas avec les véhicules Porsche, il faut toutefois ouvrir le catalogue des options pour que le véhicule convoité obtienne un look qui reflète le statut de la marque. Considérez donc qu’il faut minimalement choisir un ensemble optionnel de roues pour agrémenter l’apparence, car celles de base sont plutôt ordinaires. Vous avez le choix aussi parmi cinq différentes lames latérales, de même que plusieurs couleurs de carrosserie.

En somme, vous pouvez obtenir un véhicule d’une grande beauté qui saura faire tourner les têtes, mais il faut choisir les bonnes options!

Voilà un autre aspect où il y a eu des changements mineurs. Les plus aguerris d’entre vous remarqueront que les bouches de ventilation sont maintenant plus basses pour faire place au nouvel écran du système multimédia provenant directement de la 911, ce dernier mesurant 10,9 pouces. Pour le reste, c’est pratiquement le modèle de 2015 copié-collé.

Mais cette fidélité au modèle original n’est pas négative puisque les qualités d’ensemble de l’habitacle du Macan sont légion. Ça commence par le design qui est d’une grande élégance. Les bouches de ventilation abaissées, combinées à la console centrale très haute, sont du plus bel effet, sans parler des sièges bien dessinés qui brillent aussi par leur confort et support en conduite sportive. L’ergonomie de ladite console n’est d’ailleurs plus à prouver, complétée par le système multimédia de nouvelle génération qui est fonctionnel, rapide et sobre.

Pas de grands changements non plus pour ce qui est de l’espace intérieur : le Macan demeure toujours le plus petit dans la catégorie. L’espace arrière et du coffre sont convenables, mais il faut assumer que le Macan n’a pas la même vocation familiale que ses comparses dans le segment des VUS compacts de luxe. D’ailleurs, le constructeur allemand le qualifie de « voiture sport » de la catégorie. Avez-vous déjà vu une voiture sport au côté pratique très développé? Pas moi!

Pour 2019, le moteur V6 3,0 litres à double turbocompresseur du Macan S est remercié de ses services et remplacé par un V6 d’origine Audi. Malgré qu’il ait la même cylindrée, ce petit nouveau n’est équipé que d’un seul turbocompresseur placé entre les deux rangées de cylindres, diminuant le délai d’action du turbo. Il produit 348 chevaux et 354 lb-pi de couple, une augmentation de 8 ch et 15 lb-pi de couple par rapport au moulin sortant. La transmission automatique à double embrayage PDK à sept rapports – sublime – est toujours de la partie, jumelée à un rouage intégral entièrement automatique.

Quelques ajustements ont aussi été effectués à la pédale de frein, afin de rendre sa réactivité et sa sensation plus agréables qu’auparavant. Même chose du côté de la suspension dont la plupart des composantes sont maintenant fabriquées en aluminium plutôt qu’en acier, réduisant le poids non suspendu dans le but d’optimiser le comportement routier. D’ailleurs, les modèles d’essai étaient équipés de la suspension pneumatique optionnelle d’une valeur de 3 140 $, elle aussi recalibrée pour 2019.

Je vais être honnête avec vous : en tant qu’amateur de conduite de performance, j’ai été charmé par la conduite du Porsche Macan S 2019.

La direction à la précision chirurgicale, l’assistance bien dosée et la rétroaction bien présente ne peuvent faire autrement que de séduire. C’est aussi le cas de la suspension pneumatique. Tantôt ferme, tantôt confortable (selon le mode de conduite sélectionné), elle absorbe les aspérités de la route avec obéissance, tout en maintenant le petit VUS bien au niveau, même dans les courbes les plus prononcées. J’ai néanmoins été un peu surpris quand au moment d’enfoncer la pédale de droite, le nez du véhicule s’est cabré. Bien qu’habituel pour une suspension pneumatique, ce transfert de poids a de quoi saisir dans un véhicule d’une telle stabilité.

Le moteur V6 ne manque pas de souffle, bien supporté par une transmission à double embrayage douce et rapide qui m’a impressionné, moi qui ne suis pas un fan de ce type de boîte, généralement hésitante à basse vitesse. Même si les temps d’accélération ne sont pas foudroyants (les versions Turbo et GTS viendront combler ce désir), la poussée est continue et juste assez sonore. Dommage toutefois que le comportement linéaire et progressif rappelle que les origines du moteur sont un peu plus modestes que ce que le logo du véhicule laisse croire.

Nonobstant ses prouesses routières, le Macan peut également prodiguer un bon confort. Les sièges bien galbés, l’insonorisation de qualité et le mode Confort de la suspension sont salutaires quand vient le temps d’enchaîner les kilomètres, que ce soit à Deer Lake ou ailleurs!

Marque

Porsche

Version

85 820 $

Options

Bleu Miami (3560$); Jantes Sport Classic de 21 po (6000$); Sièges partiellement en cuir noir (1990$); Groupe Premium Plus (6700$); Suspension pneumatique avec PASM ( 3140$); Assistance de changement de voie (700$); Cadres de vitres latérales noirs (270$); Volant multifonctions chauffant GT Sport (370$).

Échelle de prix

55 500 $ à 63 000 $

Version à l’essai

Macan S

Transport et préparation

1 250 $

Marque

Moteur

V6 3,0 litres, turbo, tout aluminium, 24 soupapes, 348 chevaux entre 5 400 et 6 400 tr/min, 354 lb-pi de couple entre 1 360 et 4 800 tr/min.

Transmission

Automatique à double embrayage PDK à 7 rapports

Autres moteurs

Macan : 4-cylindres en ligne 2,0 litres, turbo, bloc en fonte, culasse en aluminium, 16 soupapes; 248 chevaux entre 5000 et 6800 tr/min, 273 lb-pi de couple entre 1600 et 4500 tr/min.

Consommation annoncée (ville)

13,1 L/100 km

Consommation annoncée (route)

10,2 L/100 km

Consommation annoncée (combinée)

11,8 L/100 km

Volume du coffre

498 / 1 497 litres

Longueur (mm)

4 681

Largeur (mm)

1 930

Hauteur (mm)

1 623

Empattement (mm)

2 806

Poids à vide

1 927 kg

Réservoir d’essence

75 litres

Capacité de remorquage

2 000 kg

Garantie de base

4 ans / 80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans / 80 000 km

Comme vous avez pu le constater à la lecture de cet essai, le Porsche Macan 2019 continue d’impressionner. Tel que Porsche le prétend, il est davantage axé sur la conduite sportive que sur le côté pratique, ce qui lui donne un atout de taille vis-à-vis de ses adversaires.

Mais cet atout se paie! Si vous restez raisonnable dans le jeu des options, il y a moyen de s’en tirer à bon compte. Vous n’obtiendrez peut-être pas le niveau d’équipement des concurrents, mais vous aurez une vraie machine de guerre entre les mains… et vous savez quoi? Elle est encore meilleure dans sa version 2019!

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer