Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022 : l’efficacité avant le superflu - messages.columnarticles-details.Columns

Premier contact

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022 : l’efficacité avant le superflu

Bien qu’il manque de modernité, le Mitsubishi Eclipse surprend par son efficacité mécanique et ergonomique.

29 mai 2021

- Excellent rendement du groupe motopropulseur
- Degré d’ergonomie sans reproche
- Fiabilité éprouvée

- Absence d’une déclinaison électrifiée
- Aucun choix de moteur
- Manque sérieusement de modernité

Premier contact

Pour l’année modèle 2022, Mitsubishi apporte une foule de nouveautés à son VUS compact, permettant à l’Eclipse Cross de mieux rivaliser avec une concurrence féroce. Même s’il manque à l’appel au chapitre de la modernité et de la technologie, il se rattrape par sa surprenante efficacité mécanique, son degré d’ergonomie sans reproche et son excellent dossier de fiabilité.

Il s’agit principalement d’une bonne mise à jour qui aide à rectifier certains défauts du Mitsubishi Eclipse Cross, comme son espace de chargement et le dégagement des places arrière. Pour y arriver, les ingénieurs de Mitsubishi ont légèrement allongé le véhicule de quelque 140 millimètres, dont 105 uniquement dédiés à la partie arrière. Le design global du véhicule a également été revu afin de conférer au véhicule une allure un peu plus homogène avec le reste de la gamme. C’est beaucoup mieux que l’ancien modèle !

Quelques éléments de suspension ont également été modifiés afin de réduire les bruits associés aux routes abîmées. L’offre des déclinaisons a été revue afin d’offrir encore plus d’accessoires de série, comme un écran multimédia de 8 pouces, le freinage d’urgence en cas de collision et des essuie-glaces automatiques.

 



Mitsubishi en demande la modique somme de 28 598 $ pour un ES d’entrée de gamme. Le modèle à l’essai était le plus cher et le plus équipé de la gamme, soit le GT à son prix de détail de 36 998 $.

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Vie à bord

La mise à jour a également affecté quelques éléments d’habitacle, notamment l’irritant pavé tactile pour naviguer dans le système multimédia a carrément été éliminé. Tout est donc désormais manipulable directement à l’écran, et ça fait du bien, car les commandes répondent bien, et le logiciel du système est rapide. Certes, son interface semble dater d’une autre décennie, mais elle demeure hautement efficace, nous permettant de rapidement trouver les fonctions nécessaires, tout en se connectant rapidement à, dans mon cas, Android Auto.

Les sièges du modèle GT que nous avions à l’essai étaient d’un confort et d’un soutien hors pair. J’ai également apprécié l’emplacement des commandes, tant sur le volant que sur la console centrale. Tout est bien positionné et d’accès facile, notamment les commandes pour les caméras latérales qui s’activent au moyen d’un petit bouton sur le volant. On y retrouve également deux prises USB bien positionnées sous les commandes de climatisation.

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Cet habitacle manque toutefois de modernité. Par exemple, il n’existe aucune option de recharge sans fil par induction, de toit panoramique ni d’affichage entièrement numérique pour un Eclipse Cross. J’ai également été surpris par le manque de rangement, surtout pour le téléphone. Mitsubishi ne propose qu’un tout petit plateau de rangement qui se révèle trop petit, même pour un vieux Samsung Galaxy S8.

L’espace aux places arrière est cependant généreux, même si les sièges avant sont réglés pour une grande personne. Il s’agit d’une petite amélioration par rapport à son prédécesseur. On obtient donc un excellent dégagement pour les genoux et la tête. Le siège est également inclinable, permettant de facilement y trouver son compte. L’Eclipse Cross est cependant étroit, ce qui limite l’espace pour trois adultes sur la banquette arrière. On note également l’absence de ports USB.

L’Eclipse Cross s’améliore néanmoins au chapitre de l’espace de chargement total, c’est-à-dire quand le dossier des sièges est replié, on passe de 1 385 litres à 1 418. C’est bien, mais ce Mitsubishi se fait quand même éclipser par un Kia Seltos (1 778 litres) et un Nissan Qashqai (1 730 litres) à ce chapitre.

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Technique

Rien ne change pour ce VUS du côté du groupe motopropulseur. Il s’agit d’un 4-cylindres turbocompressé de 1,5 litre d’une puissance de 152 chevaux et d’un couple de 184 livres-pieds. Ce moteur est toujours jumelé à une transmission à variation continue (CVT). Le rouage intégral S-AWC du constructeur s’offre de série pour toutes les déclinaisons. La capacité de remorquage est chiffrée à 680 kilos (1 500 livres).

Hélas, encore aucune déclinaison électrifiée n’est proposée pour l’Eclipse Cross, une décision étrange étant donné que ce modèle s’offre comme hybride rechargeable sur d’autres marchés. On aurait également apprécié un autre choix de moteur un peu plus performant.

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Au volant

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un véhicule particulièrement sportif ou performant, l’Eclipse Cross m’a charmé par son étonnante efficacité mécanique. Autrement dit, compte tenu de sa vocation de petit utilitaire urbain, le moteur turbo livre bien sa puissance et son couple, et la transmission CVT – qui simule 8 rapports – s’est montrée notamment efficace, permettant de tirer le plein potentiel de la puissance disponible.

Le rouage intégral S-AWC, qui peut être réglé en trois modes, soit Gravel, Snow et Normal, s’est débrouillé dans un chemin de gravier à haute vitesse. Son degré de motricité est impeccable au point qu’il octroie au conducteur un bon degré de confiance. Il faudra cependant attendre l’arrivée d’une bonne bordée de neige afin de proprement l’évaluer.

Hélas, malgré les efforts faits par Mitsubishi pour améliorer l’insonorisation de l’habitacle, l’Eclipse Cross demeure un véhicule bruyant à haute vitesse. On doit carrément monter le ton pour se faire comprendre. La tenue de route n’est également pas des plus raffinées. Sa suspension envoie des vibrations indésirables sous le siège et dans le volant quand on franchit des routes abîmées. L’Eclipse Cross est également maladroit dans les courbes en raison de sa garde au sol élevée et le fait qu’il soit étroit. Bref, il n’y a rien de sportif dans la manière que se conduit un Eclipse Cross.

Il y a néanmoins du positif au chapitre de la consommation de carburant. J’ai obtenu une moyenne combinée de 9,2 litres/100 kilomètres durant mon essai, ce qui est inférieur à ce que promet le constructeur (9,4 litres/100 kilomètres).

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Conclusion

Que penser du Mitsubishi Eclipse Cross 2022 ? Il faut avouer qu’il s’agit d’un véhicule qui se fait manger par la concurrence en matière de technologie, de modernité et d’espace de chargement, mais qui demeure intéressant en raison de son efficacité mécanique, de son degré d’ergonomie et, surtout, de son dossier de fiabilité irréprochable.

Ajoutez à cela une garantie de 10 ans ou 160 000 kilomètres (méfiez-vous des conditions de cette garantie) qui se révèle alléchante pour les consommateurs, et il devient facile pour nous de recommander l’achat de ce véhicule. Nous vous suggérons cependant de vous en tenir aux déclinaisons d’entrée de gamme. À près de 37 000 $ pour une version GT qui n’ajoute que du superflu de toute manière, c’est cher payé pour un Eclipse Cross. Je recommande plutôt de vous limiter aux déclinaisons SE et SEL (31 218 $ et 34 218 $). Vous obtiendrez ainsi un bien meilleur rapport qualité/prix.

Mitsubishi Eclipse Cross GT 2022

Données techniques

Marque

Mitsubishi

Version

Eclipse Cross

Options

Déclinaison GT (36 998 $).

Échelle de prix

28 598 $ - 36 998 $

Version à l’essai

GT

Marque

Moteur

Quatre cylindres turbocompressé de 1,5 litre d'une puissance de 152 chevaux et d'un couple de 184 livres-pieds.

Transmission

Automatique à variation continue (CVT)

Options de conduite

Rouage intégral de série.

Consommation annoncée (ville)

9,4L/100 km

Consommation annoncée (route)

9,0L/100 km

Consommation annoncée (combinée)

9,4L/100 km

Consommation enregistrée

9,2L/100 km

Volume du coffre

663 litres (1 418 litres total)

Capacité de remorquage

680 kilos (1 500 livres)

Garantie de base

5 ans / 100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

10 ans / 160 000 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer