Chevrolet Colorado ZR2 2021 : le petit dur à cuire - messages.columnarticles-details.Columns

Essais routiers

Chevrolet Colorado ZR2 2021 : le petit dur à cuire

Malgré le fait qu’il commence à se faire vieux, le Colorado ZR2 demeure une valeur sûre pour tout amateur de hors-route.

1 février 2021

- Compétence hors route de haut calibre
- Rendement du moteur V6
- Choix de longueurs de caisse

- Qualité de l’habitacle à revoir
- Places arrière étriquées
- Capacité de remorquage sacrifiée

Essais routiers

Dans l’univers des camionnettes à vocation hors route, il arrive souvent d’oublier le Chevrolet Colorado ZR2, ou si vous préférez, le petit dur à cuire des camionnettes intermédiaires. Et c’est dommage, car il a tout pour satisfaire les amateurs de sensations fortes.

Le Chevrolet Colorado ZR2 est la version extrême du modèle ; il comprend une artillerie de modifications qui lui permettent de mieux attaquer les sentiers battus. Deux longueurs de caisse sont offertes pour ce modèle, soit de 5 et de 6 pieds.

Pour 2021, Chevrolet lui apporte une révision qui touche surtout son design. On a donc redessiné la partie avant en intégrant une grille beaucoup plus imposante. Le pare-chocs a également été repensé et « coupé » à l’avant des ailes afin de faciliter l’angle d’approche dans les sentiers. Et honnêtement, ça lui va plutôt bien. Des crochets de remorquage peints en rouge font désormais partie de l’équipement de série. Chevrolet ajoute la nouvelle couleur « roseau des sables » métallisée (une teinte de beige) à la gamme.

Chevrolet Colorado ZR2 2021

Vie à bord

Rien ne change dans l’habitacle, et c’est dommage car c’est surtout là que le Colorado avait besoin d’un peu d’amour. On y retrouve donc la même planche de bord désuète. La qualité de la finition laisse également à désirer. Il y a ici un usage excessif de plastiques bon marché et de surfaces dures.

 



En outre, plusieurs technologies qu’on retrouve désormais du côté de la concurrence, comme un bouton-poussoir pour le démarrage, des phares à DEL et un système d’arrêt-démarrage pour aider à réduire la consommation de carburant sont encore inexistantes du côté de ce Chevrolet.

Le Colorado est également victime de sièges durs, et de places arrière étriquées. On reçoit toutefois un système multimédia avec écran de 8 pouces efficace en raison de sa simplicité et de son ergonomie. Les icônes sont claires, la vitesse de réponse du logiciel est rapide, et on note une foule de technologies agréables, comme les connexions Android Auto/Apple CarPlay, une borne WiFi (sur abonnement) et la recharge du téléphone sans fil par induction.

Chevrolet Colorado ZR2 2021

Technique

Deux choix de moteurs sont proposés. Le modèle à l’essai était mû par un V6 de 3,6 litres qui développe une puissance plus que suffisante de 308 chevaux et produit un couple de 276 livres-pieds. Il n’est jumelé qu’à une boîte de vitesses automatique à 8 rapports.

Un moteur turbodiesel à 4 cylindres de 2,8 litres est également offert, ce qui ajoute une autre corde à l’arc du Colorado en matière de variété dans les configurations. Cette mécanique développe une puissance de 181 chevaux et produit un couple de 369 livres-pieds. Il est jumelé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports.

Contrairement aux variantes ordinaires du Colorado qui peuvent remorquer entre 3 175 et 3 492 kilos (entre 7 000 et 7 700 livres) quand elles sont équipées d’un ensemble de remorquage, le ZR2 n’est limité qu’à une capacité de 2 267 kilos (5 000 livres) en raison de sa suspension dédiée au hors-route, et ce, tous moteurs confondus.
Chevrolet Colorado ZR2 2021
Développée par la firme ontarienne Multimatic, la suspension du ZR2, d’abord introduite sur la Chevrolet Camaro Z/28 2014, s’appelle Dynamic Suspension Spool Valve (DSSV).  

Elle intègre des amortisseurs qui comportent une série de soupapes à tiroir plutôt que des pistons traditionnels ; cette technologie leur permet de mieux s’adapter à la demande. Quand la camionnette roule doucement sur la route, l’amortisseur s’assouplit ; cependant, quand on décide d’attaquer un sentier à haute vitesse, l’amortisseur se raffermit pour mieux encaisser la surcharge. Un tel système permet également de mieux dissiper la chaleur quand l’amortisseur est sollicité sur de longues périodes.

En plus de sa suspension innovante, la structure du ZR2 a été renforcée là où ça compte. On a installé des plaques de protection sous le carter d’huile et le boîtier de transfert ainsi que des bras de suspension avant en fonte ; on a légèrement surélevé la garde au sol, ce qui octroie des angles d’approche et de fuite de 30,7 et de 22,7 degrés respectivement (contrairement à 25 et à 21 degrés pour un Colorado ordinaire). On a élargi les voies et l’on a ajouté des protecteurs de caisse latéraux en acier, des différentiels verrouillables ainsi qu’un système à 4 roues motrices intégrant neuf modes différents. C’est du sérieux !

Chevrolet Colorado ZR2 2021

Au volant

À ma grande surprise, le Colorado ZR2 s’est montré doux et sportif en contexte urbain, malgré ses gros pneus hors route et sa configuration de châssis monté sur cadre. Par comparaison avec un Jeep Gladiator Rubicon – son concurrent direct – le ZR2 est plus raffiné et carrément plus stable, et ce, même à haute vitesse.

J’ai eu la chance de m’aventurer dans un sentier enneigé où j’ai pu explorer ses multiples modes hors route. Par le passé, j’ai poussé cette camionnette dans de solides parcours remplis d’énormes trous d’eau. Je vous assure qu’il s’agit d’une camionnette capable d’en prendre. Ses prouesses aventurières sont à des années-lumière de ce que nous proposent des modèles concurrents comme le Toyota Tacoma TRD Pro ou le Ford Ranger FX4. Seul le Jeep Gladiator Rubicon possède ce qu’il faut pour suivre ce petit Chevrolet dans la brousse.

Le moteur V6 demeure la plus grande qualité du Colorado ZR2. Il est puissant, prime et émet même une sonorité agréable, surtout quand il monte en régime.

Il en est de même de la boîte de vitesses qui passe les rapports en douceur et se montre efficace peu importe la situation. Les divers modes de conduite sont faciles à comprendre, et le passage automatique du mode à propulsion au mode intégral s’effectue rapidement, une commodité pratique en conduite hivernale.

Pour ce qui est de la consommation de carburant, c’est correct sans plus. Notre Colorado ZR2 a enregistré une moyenne combinée de 12,7 litres/100 kilomètres en hiver. C’est dans les normes de la catégorie.

Chevrolet Colorado ZR2 2021

Conclusion

Malgré ses défauts en termes de finition et son manque flagrant de technologie, cette camionnette demeure l’une des plus intéressantes en raison, d’une part, de cette version ZR2, mais aussi de la grande variété des configurations possibles.

Est-ce que nous la recommandons ? Oui, même si le Colorado connait quelques problèmes avec son moteur et sa boîte de vitesses. GM a tenté de remédier à ces défauts par le passé. C’est en effet beaucoup mieux qu’avant, mais soyez toutefois avertis de la fiabilité parfois inconstante du modèle. De plus, la suspension unique d’un ZR2 peut coûter cher à remplacer.

Outre ces légers bémols, un Chevrolet Colorado ZR2 demeure un excellent choix pour tout amateur de hors-route.

Chevrolet Colorado ZR2 2021

Données techniques

Marque

Chevrolet

Version

Colorado

Options

Ensemble minuit (4 015 $) / Système d'échappement sport (1 775 $).

Échelle de prix

48 629 $ - 55 788 $

Version à l’essai

ZR2

Transport et préparation

1 900 $

Marque

Moteur

V6 de 3,6 litres d'une puissance de 308 chevaux et un couple de 276 lb-pi

Transmission

Automatique à huit rapports

Autres moteurs

Quatre cylindres turbodiesel de 2,8 litres d'une puissance de 181 chevaux et d'un couple de 369 lb-pi.

Consommation enregistrée

12,7L/100 km

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer