Audi S5 Sportback 2018 - Kia Stinger 2018 - messages.columnarticles-details.Columns

Comparo

Audi S5 Sportback 2018

Kia Stinger 2018

L’Audi S5 2018 affronte la Kia Stinger GT 2018 dans cet essai comparatif. Bien qu’elle soit la plus abordable des deux, la Stinger nous a surpris à bien des égards.

Luc-Olivier Chamberland

9 avril 2018

Audi S5 Sportback 2018

Kia Stinger 2018

Finition impeccable 

Équipement généreux

Dégagements amples

Position de conduite exemplaire

Direction chirurgicale

Prix bien étudié

Freinage efficace

Finition intérieure soignée

Un coffre ample

Prix élevé

Banquette arrière étriquée

Direction communique un peu moins que chez Audi

Hayon entraine quelques craquements

Manque de prestige

Comparo

Données techniques

Audi S5 Sportback 2018

Kia Stinger 2018

Marque

Audi

Marque

Kia

Échelle de prix

61 500 $ à 65 600 $

Échelle de prix

44 195 $ à 49 995 $

Version à l’essai

Technik

Version à l’essai

GT Limited

Moteur

V6 3,0 litres turbo, injection directe, 24 soupapes, 354 chevaux entre 5 400 et 6 400 tr/min, 369 lb-pi de couple entre 1 370 et 4 500 tr/min

Moteur

V6 biturbo, 3,3 litres, DACT, 365 chevaux à 6 000 tr/min, 376 lb-pi de 1 300 couple à 4 500 tr/min

Consommation annoncée (combinée)

9,9 litres/100 km

Consommation annoncée (combinée)

11,3 litres/100 km

Garantie de base

4 ans/80 000 km

Garantie de base

5 ans/100 000 km

Les berlines à hayon font un retour en force depuis quelques années sur le marché nord-américain. L’une des premières fut la BMW Série 4 Gran Coupé, en 2014. C’est cependant en 2018 que l’offre s’est le plus diversifiée. En plus des Buick Regal et de la Volkswagen Arteon, qui a été annoncée dernièrement, les deux véhicules qui retiennent notre attention sont les Audi S5 Sportback et Kia Stinger GT, deux nouveautés d’envergure. Bien que ces deux produits aient une importante différence de prix, ils sont totalement comparables en matière de configuration, de puissance et d’équipement. Profitant de la saison froide pour mettre à l’épreuve leur rouage intégral, on s’est demandé si les 25 000 $ supplémentaires exigés pour l’Audi peuvent se justifier face à la Kia.

Chez Audi, on joue d’évolution pour les formes de la nouvelle gamme A5/S5. Toutefois, pour la première fois, on propose sur le marché nord-américain la version à 5 portes, un modèle qui existe en Europe depuis des années. Force est d’admettre que l’élégance des lignes se manifeste sous tous les angles. Très épurée, la voiture se distingue par des traits incisifs découpés au scalpel. Pour différencier la S5 de l’A5, on doit regarder la calandre et les parechocs avec leur tempérament plus dynamique. On note finalement une finition impeccable, l’une des plus impressionnantes de l’industrie.

La Stinger est un dérivé direct du Concept GT présenté au début de la décennie. Développée sous l’égide de Peter Schreyer, la Stinger se veut une élégante et sportive berline qui favorise une approche jamais vue du côté de chez Kia. Légèrement plus imposante que la S5, la Stinger offre malgré tout un parfait équilibre entre son capot plongeant, sa cabine déportée vers l’arrière et son coffre tronqué.

La S5 est un dérivé stylisé de l’A4. C’est pour cette raison que l’on retrouve intégralement la même planche de bord. Il faut dire que ce n’est pas une tare en soi puisque l’allure générale est moderne et, là encore, on note un assemblage frisant la perfection. L’équipement se montre très généreux dans son ensemble, mais attention aux groupes d’option. Ils font grimper la facture très rapidement. En ce qui concerne l’espace, les dégagements sont amples et la position de conduite est exemplaire pour les passagers avant. Pour ceux à l’arrière, l’accès est un peu plus compliqué en raison de la ligne de toit fuyante, mais une fois en place, on retrouve, là aussi, des dégagements intéressants. Oubliez toutefois la possibilité d’une cinquième personne : son inconfort sera total. Pour le coffre, l’espace s’exploite facilement.

La Stinger propose un environnement orienté vers la sportivité de la voiture. On se retrouve avec un effet de cockpit puisque la planche de bord est légèrement inclinée vers le conducteur. On obtient également une finition soignée et avec de bons matériaux. Par contre, on doit admettre que l’on n’y voit pas la même rigueur obsessive que dans l’Audi. L’équipement ne fait pas défaut. On sait qu’il s’agit souvent d’un argument chez Kia. Ici, on intègre tous les accessoires de luxe et de confort connus du groupe Hyundai/Kia. La question de l’espace rejoint la S5 concernant la difficulté de l’accès, mais on retrouve notre bien-être une fois en place à l’arrière. Tout comme dans la S5, le hayon entraine malheureusement quelques craquements issus d’une certaine flexion du châssis. Là aussi, le coffre est ample et facile d’usage en raison de la générosité de l’ouverture.

Étant un dérivé de l’A4 et du Q5, il n’est pas surprenant que l’on obtienne exactement les mêmes options mécaniques dans la gamme A5/S5. L’offre de base reconduit le quatre cylindres de 2,0 litres d’une puissance de 252 ch alors que la version à l’essai propose un V6 de 3,0 litres de 354 ch et un couple de 369 lb-pi. Contrairement à l’A5, la S5 n’est pas offerte avec une boite manuelle et se contente d’une compétente automatique à 8 rapports. Évidemment, comme il se doit, la S5 donne le rouage intégral quattro de série.

L’approche de Kia est en tous points similaire à celle de la compétition. Là aussi, on découvre un quatre cylindres turbocompressé de 2,0 litres de 255 chevaux et un nouveau V6 biturbo de 3,3 litres. Dans le cas de ce dernier, on monte la cavalerie à 365 ch et un couple de 376 lb-pi. Sur papier, la Stinger obtient un avantage en termes de puissance. Cependant, les 45 kg supplémentaires à la balance réduisent ce bénéfice. Tout comme la S5, on retrouve une boite automatique à huit rapports et un rouage intégral. Il est un peu moins perfectionné que celui d’Audi, mais il propose malgré tout plusieurs modes de gestion qui permettent jusqu’à 80% de la force sur le train arrière en conduite sportive. 

 

Ce qui impressionne le plus avec la S5 est certainement l’agilité de sa conduite. On la sent extrêmement légère et précise. Avec sa puissance, les accélérations sont vives tout comme les reprises. La direction est une pure merveille. Le moindre degré d’inclinaison entraine un mouvement du train avant. Évidemment, considérant le caractère sportif de la voiture, on bénéficie de suspensions assez fermes sans toutefois compromettre le confort. En matière de freinage, la distance étonne par sa longueur. Bien que l’on retrouve des freins Brembo similaires à ceux de la Stinger, cette dernière exécute l’arrêt complet sur une distance plus courte de plusieurs mètres.

Quelle belle surprise ! Jamais Kia n’a présenté de voiture aussi bien plantée sur la route. Son long empattement lui donne énormément de stabilité. La puissance joue en sa faveur avec des temps presque aussi vifs qu'Audi. Là encore, le léger surplus de poids se fait sentir. Il n’en demeure pas moins que l’on n’est pas en reste avec ce V6. Les suspensions jouissent de plusieurs modes qui s’assoupliront ou se raffermiront en fonction du bon vouloir du conducteur. La direction communique un peu moins que chez Audi, mais, franchement, la différence est minime. Là où la Stinger impressionne d’autant plus, c’est au freinage. On sent bien tout le mordant. Dans l’ensemble, la Stinger est généralement en retrait de l’excellence de la S5, mais de très peu.

Audi S5 Sportback 2018

Kia Stinger 2018

Marque

Audi

Marque

Kia

Version

75 840 $

Version

49 995 $

Options

Couleur bleue Navarre (890 $), Direction dynamique (1 500 $), Suspension adaptative (1 000$), Sièges arrière chauffants (350$), Fibre de carbone Atlas (900 $), Étriers de freins peints en rouge (500 $), Quattro avec différentiel sport (1 900 $), Ensemble d’aide à la conduite évolué (2 100 $), Affichage tête-haute (1 100 $)

Options

Aucune option

Échelle de prix

61 500 $ à 65 600 $

Échelle de prix

44 195 $ à 49 995 $

Version à l’essai

Technik

Version à l’essai

GT Limited

Transport et préparation

2 095 $

Transport et préparation

1 560 $

Moteur

V6 3,0 litres turbo, injection directe, 24 soupapes, 354 chevaux entre 5 400 et 6 400 tr/min, 369 lb-pi de couple entre 1 370 et 4 500 tr/min

Moteur

V6 biturbo, 3,3 litres, DACT, 365 chevaux à 6 000 tr/min, 376 lb-pi de 1 300 couple à 4 500 tr/min

Transmission

Automatique à huit rapports avec mode manuel

Transmission

Automatique à huit rapports avec mode manuel

Autres moteurs

A5 Sportback : 4 cylindres 2,0 litres turbo, injection directe, 16 soupapes, 252 chevaux entre 5 000 et 6 000 tr/min, 272 lb-pi de couple entre 1 6000 et 4 500 tr/min. RS5 Sportback : V6 2,9 litres biturbo, injection directe, 24 soupapes, 444 chevaux, 443 livres-pied de couple entre 1 900 et 5 000 tr/min.

Autres moteurs

4 cylindres, 2,0 litres Turbo, DACT, 255 chevaux à 6 200 tr/min et 260 lb-pi de couple de 1 400 à 4 000 tr/min

Consommation annoncée (ville)

11,5 litres/100 km

Consommation annoncée (ville)

12,7 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

8,0 litres/100 km

Consommation annoncée (route)

9,6 litres/100 km

Consommation annoncée (combinée)

9,9 litres/100 km

Consommation annoncée (combinée)

11,3 litres/100 km

Volume du coffre

617/991 litres

Volume du coffre

651/1 133 litres

Longueur (mm)

4 640 mm

Longueur (mm)

4 830 m

Largeur (mm)

1 854 mm

Largeur (mm)

1 870 mm

Hauteur (mm)

1 370 mm

Hauteur (mm)

1 400 mm

Empattement (mm)

2 751 mm

Empattement (mm)

2 905 mm

Poids à vide

1 750 kg

Poids à vide

1 824 kg

Réservoir d’essence

58 L

Réservoir d’essence

60 L

Garantie de base

4 ans/80 000 km

Garantie de base

5 ans/100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

4 ans/80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

Il est vrai que la S5 est plus pointue à presque tous les points de vue. La question à se poser est la suivante : Est-ce que la meilleure compétence vaut réellement le déboursé supplémentaire de près de 30 000 $ ? Non, pas du tout. C’est pour cette raison que Luc-Olivier et Antoine ont voté en bloc pour la victoire de la Kia Stinger GT 2018. Elle ne porte peut-être pas un logo aussi prestigieux, mais il s’agit peut-être de la seule chose enviable par rapport à la S5.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer