Hyundai Sonata 2018 - Toyota Camry 2018 - messages.columnarticles-details.Columns

Comparo

Hyundai Sonata 2018

Toyota Camry 2018

Face à face de la Hyundai Sonata 2,0T Sport 2018 et de la Toyota Camry XSE V6 2018

Luc-Olivier Chamberland

19 février 2018

Hyundai Sonata 2018

Toyota Camry 2018

Équipement généreux

Choix de motorisations

Faible consommation

Fiabilité

V6 puissant

Équilibre général

Fiabilité

Freins

Design intérieur

Système Entune

Équipement de base

Ergonomie

Comparo

Données techniques

Hyundai Sonata 2018

Toyota Camry 2018

Marque

Hyundai

Marque

Toyota

Version

39 418 $

Version

41 945 $

Version à l’essai

2,0T Sport

Version à l’essai

XSE V6

Moteur

L4, 2,0 litres turbocompressé de 245 ch. à 6 000 tr/min, 260 lb-pi de 1 350 à 4 000 tr/min

Moteur

V6, 3,5 litre, DACT, 301 chevaux à 6 600 tr/min, 267 lb-pi de couple à 4 700 tr/min

Consommation enregistrée

7,9 l/100km

Consommation enregistrée

8,3 l/100km

Volume du coffre

462 litres

Volume du coffre

425 litres

Le segment des berlines intermédiaires est en chute libre au niveau des ventes auprès des consommateurs, un fait indéniable. Toutefois, contre vents en marées, la majorité des constructeurs automobiles cherchent à conserver leurs acquis en renouvelant et en améliorant constamment leurs produits dans le but de séduire les acheteurs restants qui ne se sont pas encore tournés vers les utilitaires. Dans ce face à face, nous mettant en compétition la toute nouvelle Toyota Camry contre la Hyundai Sonata qui jouit pour 2018 d’un rafraichissement significatif. Dans notre sélection des motorisations, nous avons simplement opté pour les moteurs les plus puissants dans chacun des cas. On découvre avec vous la Toyota Camry XSE V6 2018 et la Hyundai Sonata 2,0T Sport 2018.

À l’image de tous les produits Hyundai, la Sonata évolue toujours très rapidement. Lancée en 2015, elle subit pour 2018 d’importants changements esthétiques. La forme générale reste, mais l’on arrive avec un design plus affirmé et surtout illustrant la nouvelle calandre corporative de la marque. Les blocs optiques passent aux DEL tout comme les antibrouillards verticaux dans le cas de la version à l’essai. La ligne de toit fuyante demeure un aspect caractéristique de la Sonata depuis son renouvèlement à l’ancienne génération en 2011. Notre Sonata Sport venait avec des jantes de 18 pouces peintes en gris anthracite pour un look plus dynamique.  

Pour la Camry, oubliez, pour 2018, les préjugés de la berline plate à mourir aux traits génériques. Toyota surprend avec une nouvelle approche beaucoup plus intéressante, sinon sportive. Cette réalité est d’autant plus vraie dans les versions de la série S soit les SE et XSE. Selon la gamme L, LE, XLE ou encore SE et XSE, on transforme complètement les pare-chocs. Pour la première fois, Toyota pousse la note en offrant même un toit noir contrastant en option avec certaines couleurs. Plus dynamique que jamais, la Camry se distingue maintenant de la banalité de ses prédécesseurs. Fait pour le moins étonnant, on compte 4 pots d’échappement à l’arrière, mais seulement deux sont fonctionnels !

Il n’y a pas que l’extérieur de la Sonata qui se voit amélioré. La présentation intérieure également évolue en étant un peu plus raffinée et surtout plus technologique. On obtient maintenant un écran de navigation plus généreux et plus intuitif tout en étant tactile. Étant le modèle au sommet de la gamme, on reçoit tous les accessoires et les gadgets connus chez Hyundai en équipement de série. Dans l’ensemble, la finition se montre impeccable, mais on doit souligner que l’approche stylistique est conservatrice par rapport à la concurrence.

En matière d’espace, la Sonata a bien fait ses devoirs. L’accès est un peu limité à l’arrière en raison de la configuration du toit, mais une fois en place, on jouit de beaucoup de dégagements. De plus, les passagers en deuxième ligne obtiennent eux aussi beaucoup d’équipement et d’accessoires, plus que dans la Toyota Camry. Finalement, le coffre atteint un volume de 462 litres, un autre avantage face à la Toyota.

La Camry se transforme complètement dans son approche intérieure également. On découvre une planche de bord très moderne et assemblée avec soin. Toyota joue la carte de la technologie avec un grand triangle qui regroupe à la fois plusieurs commandes et l’écran multimédia. Même s'il est plus difficile d’usage que celui de la Sonata, on se s'habitue au design et au fonctionnement de son unité. Par exemple, il a fallu pas moins de 10 minutes à Antoine pour réussir à simplement configurer le Bluetooth avec son téléphone. Toujours en lien avec son appareil mobile, Toyota propose le programme Entune à la place d’Apple CarPlay et Android Auto comme dans la Sonata. À ce chapitre, Toyota essaie une nouvelle avenue qui malheureusement déçoit par son manque d’intuitivité.

La Camry remporte la bataille quant au confort général. Elle est un peu moins équipée que la Sonata, mais l’ambiance et la qualité des assises sont supérieures. Les dégagements y sont bons. Par contre, le coffre est plus petit à 425 litres.

Ici, les deux constructeurs adoptent des approches différentes. Hyundai suit la tendance en ayant abandonné son V6 en 2012 alors que Toyota arrive avec une innovante génération à six cylindres.

 

Chez Hyundai, on ne retrouve maintenant que des quatre cylindres. L’offre de base, un 2,4 litres d’une puissance de 185 ch. De plus, Hyundai dévoila à Chicago de nouvelles versions hybride et hybride enfichable. Pour ce match, on utilise le 2,0 litres turbo de 245 chevaux avec son couple de 260 lb-pi. Évidemment, la cavalerie ne va qu’aux roues avant et l’on juxtapose le tout à une nouvelle boite automatique à 8 rapports.

 

Chez Toyota, trois motorisations sont au menu. Le premier, un quatre cylindres de 2,5 litres entièrement revu donne une force de 203 ch alors que l’hybride va un peu plus loin à 208 ch. Pour l’essai, c’est le nouveau V6 de 3,5 litres de 301 chevaux/267 lb-pi qui meuble l’aire motrice. Toyota nous prouve que l’on peut toujours avoir le plaisir de conduire un V6 avec toute sa puissance et, surtout, une consommation de carburant qui demeure très intéressante. Toyota adopte aussi une boite automatique à 8 rapports à l’exception de l’hybride qui prend une CVT.

Bien que la Sonata ne soit pas gênante, la Camry se distingue sur la piste. Plus puissante et plus équilibrée, elle accorde une belle dose de précision et de souplesse. D’ailleurs, le V6 s’exploite bien à tous les régimes. La Sonata fait aussi très bien, mais malgré l’apport du Turbo, on sent moins l’aspect dynamique de la voiture. Au freinage, les deux font un bon travail avec un léger avantage pour la Camry au niveau de l’endurance et de la stabilité.

Hyundai Sonata 2018

Toyota Camry 2018

Marque

Hyundai

Marque

Toyota

Version

39 418 $

Version

41 945 $

Options

Aucune

Options

Peinture deux tons (540 $)

Échelle de prix

24 799 à 39 418 $

Échelle de prix

26 390 à 40 990 $

Version à l’essai

2,0T Sport

Version à l’essai

XSE V6

Transport et préparation

1 805 $

Transport et préparation

1 715 $

Moteur

L4, 2,0 litres turbocompressé de 245 ch. à 6 000 tr/min, 260 lb-pi de 1 350 à 4 000 tr/min

Moteur

V6, 3,5 litre, DACT, 301 chevaux à 6 600 tr/min, 267 lb-pi de couple à 4 700 tr/min

Transmission

automatique à 8 rapports

Transmission

Automatique à 8 rapports

Autres moteurs

L4, 2,4 litres de 185 ch. à 6 000 tr/min, 178 lb-pi à 4 000 tr/min L4, 2.0 litres DACT à Cycle Atkinson de 154 ch à 6 000 tr/min + moteur électrique de 51 ch total combiné de 193 ch (Hybrid) Pile de 1.6 kWh lithium-polymer L4, 2.0 litres DACT à Cycle Atkinson de 154 ch à 6 000 tr/min + moteur électrique de 63 ch total combiné de 202 ch (Hybrid enfichable) Pile 9.8 kWh lithium-polymer

Autres moteurs

L4, 2,5 litres,, injection directe, DACT, 203 chevaux à 6 800 tr/min et 184 lb-pi de couple à 5 200 tr/min (206 ch sur XSE) L4 à Cycle Atkinson, 2,5 litres,, injection directe, DACT, 176 + 118 ch total de 208 chevaux et 163 + 149 lb-pi de couple combiné

Consommation annoncée (ville)

10,4 l/100km

Consommation annoncée (ville)

10,7 l/100km

Consommation annoncée (route)

7,4 l/100km

Consommation annoncée (route)

7,4 l/100km

Consommation annoncée (combinée)

9,1 l/100km

Consommation annoncée (combinée)

9,2 l/100km

Consommation enregistrée

7,9 l/100km

Consommation enregistrée

8,3 l/100km

Volume du coffre

462 litres

Volume du coffre

425 litres

Longueur (mm)

4 855 mm

Longueur (mm)

4 895 mm

Largeur (mm)

1 865 mm

Largeur (mm)

1 840 mm

Hauteur (mm)

1 475 mm

Hauteur (mm)

1 445 mm

Empattement (mm)

2 805 mm

Empattement (mm)

2 825 mm

Poids à vide

1 640 kg

Poids à vide

1 620 kg

Réservoir d’essence

70 litres

Réservoir d’essence

60 litres

Garantie de base

5 ans/100 000 km

Garantie de base

3 ans/60 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

La Sonata reste un très bon produit, mais ses problèmes de fiabilité plombent sa position dans ce face à face. Il est difficile de s’imposer devant la Camry qui demeure un exemple à suivre sur ce sujet. De plus, la Camry prouve hors de tout doute qu’un V6 a toujours sa place sous le capot d’une intermédiaire. Antoine et Luc-Olivier ont déclaré unanimement la Toyota Camry gagnante de ce match.  

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer