Acura MDX 2018 - Volvo XC90 2018 - messages.columnarticles-details.Columns

Comparo

Acura MDX 2018

Volvo XC90 2018

Quand vert et 7 passagers se rencontrent, on obtient ces deux véhicules hybrides. L'un est un hybride traditionnel alors que l'autre est un hybride enfichable. Portrait de l'Acura MDX Sport Hybrid contre le Volvo XC90 T8.

Luc-Olivier Chamberland

7 janvier 2018

Acura MDX 2018

Volvo XC90 2018

Équipement riche

Confort princier

Bonne habitabilité

Fiabilité démontrée

Groupe motopropulseur performant

Design superbe

Confort des sièges fabuleux

Moteur performant

Comportement routier sain

Caisse solide

Design extérieur terne

Ergonomie déficiente

Économie d'essence peu marquée

Autonomie électrique faible

Fiabilité à établir

Prix élevé

Comparo

Données techniques

Acura MDX 2018

Volvo XC90 2018

Marque

Acura

Marque

Volvo

Version

69 990 $

Version

91 040 $

Version à l’essai

Sport Hybrid

Version à l’essai

T8 R-Design

Capacité de remorquage

0 kg

Capacité de remorquage

2 400 kg

Les utilitaires sport de luxe à sept places sont de plus en plus populaires pour répondre aux besoins des familles. Considérant que les véhicules doivent aussi être verts, les VUS de cette catégorie n’y échappent pas. Bien qu’ils adoptent deux stratégies complètement différentes quant à l’hybridation, on met à l’essai ces VUS à motorisation alternative, l’un hybride conventionnel et l’autre enfichable.

Sur le marché depuis 2014, le MDX a peu évolué. On lui donne des modifications en 2017, notamment à la calandre qui s’inspire du concept Precision. L’ensemble de la partie avant se voit transformée pour une signature visuelle plus affirmée bien que le véhicule demeure assez générique. De profil, aucun changement, si ce n’est de l’écusson Sport Hybrid sur l’aile. Il est difficile de faire la différence entre les modèles à essence conventionnels et la gamme hybride chez Acura.

Comme vous pouvez le constater, le design du XC90 est plus réussi et parvient à se distinguer de la compétition allemande avec des lignes fortes. Malgré sa prestance, le XC90 offre un Cx de seulement 0,29. Trois versions sont livrables : la version à l’essai R-Design, la version de base Momentum et la version plus équipée Inscription. À cela s’ajoute la gamme Excellence qui repousse les limites du luxe. Notre XC90 vient avec des jantes de 22 pouces en option. Notez que le style général de Volvo demeure bien présent avec les feux verticaux au piler D.

Il y a énormément de gadgets à bord du MDX, ce qui fait que la présentation est très chargée. On constate une superbe finition avec une belle qualité de matériaux, mais moindre que du côté de la compétition. Les assises sont très confortables et on obtient une excellente position de conduite. Deux moniteurs meublent la planche de bord, ce qui rend l’expérience assez déroutante en raison de la complexité de son utilisation. La console centrale offre beaucoup d’espace de rangement. À l’arrière, on découvre de la place pour 5 personnes avec un accès facile. On y retrouve toutes les connectivités en plus d’un écran au plafond pour le visionnement de film ou pour jouer à des jeux vidéo. Pour le coffre, le volume va de 477 à 1 230 litres.  

Impossible de ne pas commencer par les sièges du XC90 qui sont une réelle référence à tous les points de vue et plus particulièrement en ce qui a trait au confort. On obtient une bonne visibilité tout en jouissant d’une ergonomie sans faille. Le système d’infodivertissement Sensus se montre aussi intuitif que facile d’usage. L’équipement se fait luxueux avec un affichage tête haute et le système audio ambiophonique Bowers & Wilkins. Par contre les espaces de rangement sont plus limités que dans l’Acura. À l’arrière, 4 places sont réellement utilisables en raison de la bosse au plancher. De plus, beaucoup moins d’accessoires. Au coffre, on parle de volume moindre que le MDX, mais qui s’exploite plus facilement à 436 et 1 184 litres.

Jusqu’à l’arrivée du Sport Hybrid, une seule version était livrable avec un V6 de 3,5 litres de 290 chevaux. Pour 2017, on arrive avec un V6 de 3,0 litres soutenu par trois moteurs électriques pour un cumul de 321 ch. Fait intéressant, il n’y a pas d’arbre de transmission pas plus que de différentiel puisque deux moteurs électriques servent au train arrière. Pour accompagner le tout, Acura remplace la boite automatique à 9 rapports par une séquentielle à 7 rapports. Malheureusement, le Sport Hybrid n’offre pas de capacité de remorquage.

Trois moteurs sont disponibles dans le XC90. La version T5 est équipée d’un 4 cylindres turbocompressé de 2,0 litres développant 250 chevaux. La versions T6 ajoute la suralimentation et pousse la puissance à 316 ch. Le T8 récupère le moteur T6, mais on lui greffe deux moteurs électriques supplémentaires pour un cumul de 400 ch. Toutes les versions viennent avec une automatique à 8 rapports et, dans le cas qui nous concerne, on conserve une capacité de remorquage de 5 300 livres, un autre avantage face au MDX. 

Les accélérations sont impressionnantes avec le MDX à 7,2 secondes pour le 0-100 km/h et les reprises à 5,0 secondes. On jouit de beaucoup de couple en raison de l’apport des moteurs électriques. Le freinage déçoit à 41,9 mètres. On se serait attendu à mieux mais le véhicule demeure stable même si le nez plonge. Le MDX propose 4 modes de conduite dont les plus invitants sont les modes Sport et Sport + qui agissent sur plusieurs paramètres pour dynamiser le tout. Le rouage intégral SH-AWD fait aussi un bon travail avec son vecteur de couple à l’arrière. Le MDX se veut assez agile et nerveux. Pour ce qui est de la consommation, nous avons fait 7,4l./100km.

De son côté, le Volvo XC90 se montre saisissant en accélération avec un chrono de 6 secondes pour le 0-100 km/h et 3,9 secondes pour les reprises. Il donne beaucoup de couple à bas régime en raison de la turbocompression, du compresseur volumétrique et des deux moteurs électriques. Pour le freinage, Volvo étonne avec une distance de 38,2 mètres. Lors de l’évitement d’obstacle, un sentiment de sécurité et de solidité se dégage de la réaction du véhicule. Les réactions du véhicule sont rapides et équilibrées. On peut obtenir une autonomie 100% électrique réelle d’environ 20-21 kilomètres. De plus, la transmission se montre fluide et bien adaptée à toutes les conditions. Nous avons une moyenne de 7,1 litres/100km, soit un peu moins que l’Acura.

Acura MDX 2018

Volvo XC90 2018

Marque

Acura

Marque

Volvo

Version

69 990 $

Version

91 040 $

Options

Ensemble Vision (1 800$), Ensemble Climat (1 150$), Ensemble Commodité (2 200$), Peinture métallique (900$) Jantes de 22 pouces (1 300$), Protection de pare-choc arrière (150$), Ensemble protection (690$), Bowers & Wilkins (3 250$)

Échelle de prix

53 890 à 69 990 $

Échelle de prix

56 200 à 120 100 $

Version à l’essai

Sport Hybrid

Version à l’essai

T8 R-Design

Transport et préparation

2 045 $

Transport et préparation

1 395 $

Moteur

V6 Hybrid SACT, 3,0 litres, + 3 moteurs électriques total de 321 ch à 6 300 tr/min, 289 lb-pi à 5 000 tr/min (V6 de 257ch/218 lb-pi + moteur électrique avant de 47ch/109 lb-pi + 2 moteurs électriques arrière de 36ch/54 lb-pi)

Moteur

L4 2,0 litres turbocompressé et suralimenté avec deux moteurs électriques pour une puissance totale de 400 ch. @ 6 000tr/min, 472 lb-pi @ 5 400 tr/min. (L4 de 313 ch/mot élec de 87 ch)

Transmission

Automatique à double embrayage à 7 rapports

Transmission

Automatique à huit rapports

Autres moteurs

V6, 3,5 l,DACT, 290 ch @ 6 200 tr/min, 267 lb-pi @ 4 700 tr/min

Autres moteurs

T6 : L4, 2.0 l,DACT Turbo et suralimenté, 316 ch @ 5 700 tr-min, 295 lb-pi de 2 200 @ 5 400 tr-min T5 : L4, 2.0 l,DACT Turbo, 250 ch @ 5 500 tr-min, 258 lb-pi de 1 500 @ 4 800 tr-min

Autonomie électrique annoncée

29

Autonomie électrique réelle

21

Consommation annoncée (ville)

9,1

Consommation annoncée (ville)

10,0

Consommation annoncée (route)

9,0

Consommation annoncée (route)

8,8

Consommation annoncée (combinée)

9,0

Consommation annoncée (combinée)

9,5

Volume du coffre

447/1 230/2 575 litres

Volume du coffre

436/1 184/2 427 litres

Poids à vide

2 074 kg

Poids à vide

2 374 kg

Capacité de remorquage

0 kg

Capacité de remorquage

2 400 kg

Garantie de base

4 ans/80 000 km

Garantie de base

4 ans/80 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

Bien que le MDX soit innovant au niveau de ses technologies, il n’apporte rien de vraiment nouveau ou de distinctif. C’est entre autres pour cette raison qu’Antoine et Luc-Olivier optent pour le Volvo XC90 comme vainqueur de face à face. À tous les points de vue, le Volvo se montre plus impressionnant, et ce malgré les quelque 20 000 $ de différences entre les deux.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer