Kia Forte5 GT Limited 2020 – Coréenne jusqu’au bout - messages.columnarticles-details.Columns

Standard

Kia Forte5 GT Limited 2020 – Coréenne jusqu’au bout

Dans une marre de compactes à hayon, la Kia Forte essaie de se démarquer en misant sur ce qui a toujours fait le succès des véhicules coréens

3 février 2020

- Apparence luxueuse

- Habitacle bien pensé et spacieux

- Équipement riche

- Direction précise

- Moteur vif

- Transmission paresseuse

- Comportement routier à peaufiner

- Visibilité arrière ordinaire

Standard

Données techniques

Marque

Kia

Version à l’essai

GT Limited

Marque

Moteur

4-cylindres turbocompressé, 1,6 litre, à injection directe. 201 chevaux à 6 000 tr/min et couple de 195 lb-pi entre 1 500 et 4 500 tr/min.

Si vous vous intéressez à la chose automobile depuis plusieurs années, vous savez certainement que les constructeurs coréens ont récemment fait des bonds de géant. La qualité est meilleure, le rendement général aussi, et la durabilité semble prendre du galon avec le temps.

On s’attend donc à ce que les coréennes de nouvelle génération s’approchent des meilleures propositions des concurrentes, japonaises ou allemandes. 

C’est précisément dans cet esprit que j’ai démarré mon essai routier. Comment la Kia Forte5 peut-elle se comparer aux autres? Est-elle en mesure de faire face à ces voitures bien établies? 

Découvrons ensemble la réponse à cette énigme!

La Kia Forte5 est ni plus ni moins qu’une version à l'allure allongée et à cinq portières de la Kia Forte berline. C’est donc dire que tout ce qui se trouve devant le pilier B est pratiquement intouché, alors que ce qui se trouve derrière est retravaillé. 

5, c’est pour 5 portes. L’ajout d’un hayon, dont l’inclinaison de la lunette fait penser à la Mazda 3 Sport, fait équipe avec un porte-à-faux arrière qui semble allongé faisant penser à une familiale. Il y a donc évidemment un mélange de genre, qui donne une apparence globale distinctive et unique à la Forte5, autant pour la différencier de la berline régulière que de la concurrence. Premier bon point.

Trois déclinaisons sont offertes : la version de base EX, la version GT plus sportive et la version GT Limited qui combine sportivité et équipement luxueux. C’est cette dernière que nous avons eu à l’essai.

 

Cliquez sur Vie à bord pour la suite de l'essai.

Personne ne sera surpris d’apprendre que le tableau de bord provient de la Forte berline, avec ses lignes horizontales et son écran haut perché qui surplombe les commandes de climatisation. Esthétiquement réussi, il combine également une excellente ergonomie, pour une utilisation sans tracas. De plus, comme il s’agit d’un véhicule coréen, l’équipement est foisonnant : sièges chauffants et ventilés, chargeur par induction, volant chauffant, toit ouvrant, aides à la conduite et j’en passe.

Les sièges retravaillés de la Forte5 GT proposent des renforts plus prononcés au dos et aux jambes, une sellerie de cuir et des surpiqûres rouges sont ajoutées. Le support est bon pour les jambes et pour le dos, comme on s’attend d’une voiture aux prétentions sportives. La qualité d’assemblage et de finition est très bonne également, devançant celle de la réputée Honda Civic. Pas de craquements, non plus!

La Forte5 prend cependant tout son sens grâce à son coffre d’un volume de 741 litres, surpassant toutes ses concurrentes. Rabattez la banquette à la manière 60/40 et vous obtiendrez 1 341 litres d’espace, un chiffre qui n’est encore une fois battu par personne, sauf la défunte Volkswagen Golf Sportwagen. Pas mal!

Le confort qu’on obtient aux places arrière est également difficile à battre. L’espace pour les jambes et la tête des occupants vole quasiment la vedette aux intermédiaires, alors que le support de l’assise est très correct. Vous pouvez même vous faire chauffer le popotin! Par contre, la visibilité vers l’arrière est pénible, particulièrement vis-à-vis les piliers C.

 

Cliquez sur Technique pour la suite de l'essai.

Les versions nommées GT – comme notre modèle d’essai – sont munies du moteur le plus puissant, un 4 cylindres turbocompressé à injection directe de 1,6 litre, d’une puissance de 201 chevaux et d’un couple de 195 lb-pi. Il est jumelé avec une transmission automatique à double embrayage à sept rapports, la seule proposée. 

La version EX d’entrée de gamme propose un 4 cylindres 2,0 litres à injection multipoint de 147 chevaux et 132 lb-pi de couple, accouplé seulement à une boîte automatique à variation continue IVT.

Eh non, pas de manuelle disponible avec la Forte5!

Du point de vue de la suspension, toutes les Forte5 ont une suspension à jambe de force MacPherson à l’avant. À l’arrière, les deux versions GT ont une suspension indépendante à bras multiples alors que la version EX doit se contenter d’une poutre de torsion on ne peut plus traditionnelle.

 

Cliquez sur Au volant pour la suite de l'essai.

Sur papier, le chiffre de 201 chevaux place la Forte5 GT à mi-chemin entre la Honda Civic Sport à hayon (180 chevaux) et la Volkswagen Golf GTI (220 chevaux), deux modèles accomplis qui ont leur lot d’adeptes. 

Sur la route, le petit moteur 1,6 litre turbocompressé donne l’impression d’avoir 180 chevaux plutôt que 201, ce qui place la Forte5 à peu près au même niveau que la Honda Civic Sport à hayon, mais est évidemment en retrait en comparaison avec la Volkswagen Golf GTI. Qu’à cela ne tienne, le moulin ne manque pas de couple en ville ou lorsqu’une reprise est nécessaire, et donne une puissance que je considère bien adaptée au format et au type de véhicule qu’est la Forte5. Même la sonorité bien étudiée de la mécanique est agréable à l’oreille!

La programmation d’une transmission automatique est complexe et, par conséquent, rarement parfaite. Dans le cas de la transmission à double embrayage de la Forte5, l’accélération n’est pas problématique; les rapports s’enchainent avec douceur, conviction et rapidité. Par contre, lorsque vient le temps de rétrograder pour une reprise ou un dépassement, elle est empreinte d’une paresse inexplicable, ce qui surprend pour une boîte à double embrayage. Dans l’empressement, elle peine à sélectionner le rapport adéquat, donnant une réaction trop ou pas assez vive pour ce qu’on espère obtenir. Dommage, puisque le reste de son exécution est bonne.

Les choses se tassent un peu quand il est question de la direction. Précise et alerte comme j’aime, elle ne laisse néanmoins pas passer beaucoup d’information provenant de la route. Encore une fois, c’est typiquement coréen.

La suspension fait honneur au côté sportif sous-entendu avec le nom GT, en raison de sa fermeté et de son débattement assez minime. C’est agréable dans le train-train quotidien et en circulation urbaine en raison de l’agilité qui en découle, mais ce manque de souplesse devient rapidement lassant quand les kilomètres s’accumulent, surtout en hiver. Un aller-retour Montréal-Québec m’a rappelé que ces suspensions fermes ne sont pas adaptées aux routes québécoises en hiver, mais aussi que les constructeurs allemands et japonais ont encore un meilleur doigté pour le réglage de suspension.

 

Cliquez sur Conclusion pour la suite de l'essai.

Marque

Kia

Version

32 005 $

Options

Rouge Piste (250 $)

Échelle de prix

24 005 à 31 755 $

Version à l’essai

GT Limited

Transport et préparation

1 645 $

Marque

Moteur

4-cylindres turbocompressé, 1,6 litre, à injection directe. 201 chevaux à 6 000 tr/min et couple de 195 lb-pi entre 1 500 et 4 500 tr/min.

Transmission

Automatique à double embrayage à sept rapports

Autres moteurs

4-cylindres, 2,0 litres, injection multipoint. 147 chevaux à 6 200 tr/min et 136 lb-pi à 4 500 tr/min.

Consommation annoncée (ville)

8,9 l/100 km

Consommation annoncée (route)

6,9 l/100 km

Consommation annoncée (combinée)

8,0 l/100 km

Consommation enregistrée

7,9 l/100km

Volume du coffre

741/1351 litres

Longueur (mm)

4 510

Largeur (mm)

1 800

Hauteur (mm)

1 440

Empattement (mm)

2 700

Poids à vide

1 415 kg

Réservoir d’essence

53 litres

Capacité de remorquage

0 kg

Garantie de base

5 ans/100 000 km

Garantie du groupe motopropulsteur

5 ans/100 000 km

La Kia Forte5 est une voiture qui a pleinement sa place au sein de la peuplée catégorie des compactes. Elle a plusieurs bons atouts dans sa manche, même s’il lui manque la précision et la justesse de certaines concurrentes, japonaises ou allemandes.

Il faut toutefois mentionner le prix tout-inclus d’environ 32 000 $ pour la version GT Limited testée. Le fait qu’il soit moins élevé que ses concurrentes principales pèse dans la balance, rendant les quelques défauts, soudainement, un peu plus pardonnables.

Mais n’est-ce pas la recette des coréens, de faire une voiture qui n’est peut-être pas aussi pointue que les concurrentes, mais qui est aussi offerte à un prix plus bas? Considérant que tous les ingrédients de la recette coréenne sont là, et que le rendement global de la Forte5 est bon, on peut que la recommander!

RPM est fière de vous livrer des opinions 100% indépendantes. Nos essais routiers et nos essais comparatifs ne sont pas exigés ni commandités par les constructeurs automobiles.

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer