Véhicules d’occasion : Toyota Tundra de 2007 à 2021 - Chroniques

Véhicules d'occasion

Véhicules d’occasion : Toyota Tundra de 2007 à 2021

Voici tout ce qu’il faut savoir au sujet du Toyota Tundra commercialisé entre 2007 et 2021

15 novembre 2021

Toyota

L’arrivée d’un tout nouveau Toyota Tundra en 2007 marquait la naissance de la deuxième génération du modèle, celle qui a perduré le plus longtemps, soit 15 années de production. Bien qu’il n’ait jamais réussi à détrôner ses concurrents américains au palmarès des ventes, ce Tundra a néanmoins affiché une constance assez remarquable. Plus d’un million d’exemplaires ont été commercialisés au Canada et aux États-Unis durant son cycle de vie. Voici tout ce qu’il faut savoir à son sujet.  

Avec ce Tundra, Toyota voulait s’affirmer dans la catégorie des camionnettes pleine grandeur, un segment longtemps dominé par les constructeurs américains. Le véhicule était plus costaud que son prédécesseur grâce à une toute nouvelle architecture qui a permis à Toyota d’offrir plus de souplesse dans les configurations cabine/caisse.

Toyota Tundra 2007

Durant la conception de ce modèle, les ingénieurs de Toyota se sont inspirés des camionnettes pleine grandeur américaines afin de concevoir un véhicule beaucoup mieux adapté aux réalités des propriétaires. Non seulement était-il plus spacieux, mais il proposait également des moteurs plus puissants et pouvait remorquer une charge beaucoup plus lourde que le modèle qu’il remplaçait.

 



Le Tundra a été soumis à quelques mises à jour en cours de route, soit en 2010 et en 2014. Ces altérations affectaient surtout l’esthétique du modèle, l’offre de ses déclinaisons, les accessoires de série ainsi que quelques alterations comme un réservoir d’essence plus gros et des changements du côté des motorisations offertes. 

Toyota Tundra 2007

Après la deuxième mise à jour de 2014, de petits changements ont été apportés au modèle chaque année, et ce, jusqu’à la fin de son cycle de vie en 2021. Une nouvelle déclinaison TRD Pro a également été ajoutée à la gamme en 2015.

Toyota Tundra 2007

Gamme des déclinaisons et des combinaisons cabine/caisse

Tout au long de son existence, ce Tundra a été proposé en trois configurations de cabine : cabine simple (à 2 portières), cabine double (à 4 portières dont 2 petites portières additionnelles) et CrewMax (à 4 portières).

Trois longueurs de caisse étaient également de la partie, soit 1,7 mètre (5,5 pieds), 2 mètres (6,5 pieds) et 2,4 mètres (8,1 pieds). Le Tundra offrait le choix des roues motrices arrière ou 4 roues motrices selon les déclinaisons choisies.

Toyota Tundra 2010

De 2007 à 2009, les consommateurs pouvaient opter pour les déclinaisons Deluxe, SR5 et Limited. La gamme a changé en 2010 pour les variantes SR5, Limited et Platinum, et ce, jusqu’en 2013.

Durant l’année 2014 seulement, le Tundra était vendu dans les déclinaisons SR, SR5, Limited, Platinum et 1794. Ensuite s’est ajoutée la variante TRD Pro en 2015.

Toyota Tundra 2010

L’offre des déclinaisons est demeurée ainsi jusqu’en 2021, à l’exception de l’année modèle 2018 où Toyota a remplacé la version TRD Pro par des ensembles TRD Sport et TRD Off-Road. Le Tundra TRD Pro a fait son grand retour en 2019.

La variante SR5 a été la plus vendue en raison d’un bon rapport qualité/prix et d’accessoires de série un système de navigation et, plus tard dans le calendrier, l’ensemble d’assistance à la conduite Toyota Safety Sense P.

Toyota Tundra 2010

Moteurs et boîtes de vitesses

Durant ses trois premières années de commercialisation, le Tundra offrait le choix de deux moteurs V8 dans notre marché : primo, le 4,7-litres qui développait une puissance de 276 chevaux et produisait un couple de 313 livres-pieds et, secundo, le 5,7-litres dont la puissance se chiffrait à 381 chevaux, et le couple, à 401 livres-pieds. Le 4,7-litres était jumelé à une boîte de vitesses automatique à 5 rapports, tandis que le 5,7-litres était associé à une automatique à 6 rapports.

En 2010, un nouveau V8 de 4,6 litres, d’une puissance de 310 chevaux et d’un couple de 327 livres-pieds, venait remplacer l’ancien 4,7-litres. Ce moteur était jumelé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports, tout comme le 5,7-litres qui demeurait inchangé. Le 4,6-litres a été retiré de la gamme en 2020.

Toyota Tundra 2014

La capacité de remorquage du Tundra pouvait atteindre 4 898 kilos (10 800 livres) s’il était mû par le V8 de 5,7 litres, 2 948 kilos (6 500 livres) s’il était équipé du 4,7-litres, et 2 902 kilos (6 400 livres) si l’on avait affaire au 4,6-litres.

Selon Ressources naturelles Canada, le V8 de 4,7 litres affiche une consommation de carburant combinée de 15,7 litres/100 kilomètres avec les deux roues motrices, et de 16,3 litres/100 kilomètres en configuration à 4 roues motrices.

Le V8 de 5,7 litres affiche les données de consommation suivantes : 15,1 litres/100 kilomètres en propulsion et 16,5 litres en 4 roues motrices. Enfin, le V8 de 4,6 litres consomme 13,9 litres/100 kilomètres en deux roues motrices, et 14,5 litres/100 kilomètres en 4 roues motrices.

Toyota Tundra 2014

Rappels et problèmes connus

Un total de 18 rappels a été publié pour cette génération durant ses 15 ans de commercialisation, mais seulement quatre d’entre eux pouvaient sérieusement affecter la sécurité du véhicule.

Il s’agit de rappels qui touchaient le pare-chocs arrière et l’arbre de transmission qui pouvaient carrément se détacher du véhicule et causer des blessures corporelles, un accident grave et, même, déclencher un incendie. Un rappel important touchait également un mauvais fonctionnement de la pédale d’accélérateur qui pouvait se coincer mécaniquement en position partiellement enfoncée et occasionner une perte de contrôle du véhicule et mener à un accident mortel.

Toyota Tundra 2014

Assurez-vous que tous les rappels aient été correctement traités avant d’acheter. Nous vous invitons à consulter la banque de rappels de Transport Canada à cet effet.

Bien que le Tundra ait été une camionnette somme toute fiable, ce modèle a tout de même été victime de certains problèmes mécaniques importants, surtout en lien avec les moteurs de 4,7 et de 4,6 litres.

Toyota Tundra 2018

Plusieurs propriétaires ont témoigné de défaillances au chapitre du système électrique et de l’alternateur. On note également une perte de puissance soudaine, des accélérations erratiques, des problèmes de surchauffe, une consommation d’huile excessive et, même, un arrêt soudain du moteur en roulant.

Les pires problèmes ont toutefois été répertoriés au tout début, soit entre 2007 et 2010. Les choses se sont nettement améliorées en cours de route. À partir de 2014, le Tundra affiche un dossier de fiabilité impeccable.

Toyota Tundra TRD Pro 2019

Recommandation de RPM

En fonction des mises en garde expliquées plus haut, nous pouvons recommander l’achat de ce Toyota Tundra à condition de vous en tenir aux années modèles 2014 ou plus récentes. Si possible, tentez de prioriser le moteur V8 de 5,7 litres en raison de sa solidité évidente. Bien que ce moteur soit plus gourmant à la pompe que ses confrères, il risque de vous servir longtemps sans vous causer trop d’ennuis mécaniques.

Il est également important de souligner que le Tundra demeure considérablement plus fiable que ses concurrents américains. Il s’agit également d’une camionnette qui retient une excellente valeur de revente dans le marché de l’occasion.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Le Toyota Tundra TRD Sport 2020 est-il à la hauteur de ses concurrents?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer