Véhicules d’occasion : Nissan Frontier de 2005 à 2019 - Chroniques

Véhicules d'occasion

Véhicules d’occasion : Nissan Frontier de 2005 à 2019

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le Nissan Frontier commercialisé entre 2005 et 2019.

22 septembre 2021

Nissan

Introduit sur notre marché en 2005, le Nissan Frontier de troisième génération (deuxième génération pour les marchés internationaux) est celle qui a perduré le plus longtemps dans l’histoire du modèle : un total de 16 années sans avoir reçu de changements majeurs. Tout au long de son cycle de vie, plus 50 000 Frontier ont été vendus au pays, et chaque année de commercialisation enregistrait une constance assez remarquable au chapitre des ventes. Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette camionnette.

Lors de son arrivée, ce Nissan Frontier reposait sur la toute nouvelle architecture F-Alpha du constructeur, celle qui supportait également le Nissan Pathfinder, le Xterra, le Titan, l’Armada et l’Infiniti QX56.


Cette plateforme repensée permettait au Frontier d’être plus costaud que son prédécesseur et de s’installer enfin dans la catégorie des camionnettes intermédiaires. Elle a également permis au véhicule de recevoir de nouvelles motorisations, plus de souplesse dans ses configurations cabine/caisse et de nettes améliorations dans ses capacités de remorquage.

Nissan Frontier 2005

Entre 2005 et 2011, il était assemblé à l’usine américaine de Nissan, située à Smyrna, au Tennessee. Son assemblage a ensuite été transféré à l’usine de Canton, au Mississippi, où il est encore construit aujourd’hui.

 



En 2009, ce modèle a été soumis à une mise à jour qui affectait principalement le design de la partie avant, surtout à la hauteur de la grille. De nouvelles jantes, de nouvelles couleurs de carrosserie et une révision de l’offre des déclinaisons étaient également de la partie. Cette mise à jour introduisait l’ensemble hors route Pro-4X.

Nissan Frontier 2005

Finalement, en 2019, Nissan a ajouté un nouveau moteur V6 de 3,8 litres pour le marché américain seulement. Nous n’avons reçu ce moteur que dans le Frontier de quatrième génération, introduit en 2022. Le marché américain a également conservé cette génération jusqu’en 2021.

Nissan Frontier 2005

Gamme des déclinaisons

Tout au long de son cycle de vie, le Frontier était offert avec une cabine allongée ou une cabine double à 4 portières. Les consommateurs pouvaient choisir entre une caisse de 1,49 mètre (4,9 pieds) ou de 1,86 mètre (6,1 pieds) selon la cabine choisie.

Entre 2005 et 2010, le Frontier s’offrait sous les déclinaisons XE, SE, LE, Nismo et Pro-4X. Après 2011, les déclinaisons ont été simplifiée pour les variantes S, SV, SL et Pro-4X.

Le Frontier a continué d’être proposé ainsi jusqu’en 2019, à l’exception de l’édition Minuit, disponible en 2018 seulement. 

Nissan Frontier 2009

Moteurs et boîtes de vitesses

Le Frontier a eu recours aux mêmes motorisations tout au long de cette génération. De base, il était mue par un 4-cylindres de 2,5 litres qui développait une puissance de 152 chevaux et produisait un couple de 171 livres-pieds. Ce moteur pouvait être jumelé à une boîte de vitesses manuelle ou automatique à 5 rapports et au rouage à 2 roues motrices seulement. Sa capacité de remorquage était chiffrée à 1 587 kilos (3 500 livres).

Nissan Frontier 2009

Un moteur V6 de 4,0 litres était offert sous le capot des déclinaisons plus équipées. Il proposait une puissance de 261 chevaux et produisait un couple de 281 livres-pieds. Les consommateurs avaient le choix de jumeler ce moteur à une boîte automatique ou manuelle à 5 rapports, à l’exception du Pro-4X qui pouvait recevoir une manuelle à 6 rapports. Le Frontier a été offert dans les versions à 2 et à 4 roues motrices et affichait une capacité de remorquage totale de 3 062 kilos (6 750 livres).

Selon Ressources naturelles Canada, la consommation de carburant combinée du moteur à 4 cylindres se chiffrait à 11,3 litres/100 kilomètres en 2 roues motrices avec la boîte manuelle, et à 12,7 litres/100 kilomètres avec l’automatique. Le modèle V6 en 2 roues motrices et jumelé à la boîte automatique affichait une consommation de 14,3 litres/100 kilomètres. En 4 roues motrices, ce moteur consomme 14,1 litres/100 kilomètres avec la boîte manuelle et 14,9 litres/100 kilomètres avec la boîte automatique.

Nissan Frontier 2009

Rappels et problèmes connus

Les rappels et les défauts de conception, pour la plupart, ont été réglés au cours des premières années de commercialisation, plus précisément entre 2005 et 2008. Il s’agissait de défauts en lien avec les groupes motopropulseurs, surtout du côté du système de refroidissement du V6, des arbres de transmission et des boîtes de vitesses. Un total de 19 rappels pouvant impacter la sécurité du véhicule ont été publiés durant ces années problématiques.

Nissan a remédié aux problèmes au moment de la mise à jour, en 2009, ce qui a permis au Frontier d’enregistrer un dossier de fiabilité assez remarquable jusqu’à sa dernière année de commercialisation, en 2019. Seulement quelques rappels mineurs ont été ajoutés à son dossier en cours de route. Assurez-vous que tous les rappels ont été effectués correctement avant d’acheter.

Nissan Frontier Pro-X4 2009

Recommandation de RPM

En général, il s’agit ici d’une camionnette fiable, solide et peu coûteuse en entretien, à condition de suivre les recommandations expliquées ci-haut. RPM recommande l’achat du Frontier de cette génération, à condition de prioriser les modèles commercialisés après l’année modèle 2009.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Capsule « Voiture d'occasion » : Nissan Frontier 2012

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer