Véhicule d’occasion : Toyota RAV4 2013 à 2018 - Chroniques

Véhicules d'occasion

Véhicule d’occasion : Toyota RAV4 2013 à 2018

Voici tout ce qu’il faut savoir sur le Toyota RAV4 commercialisé entre 2013 et 2018.

4 février 2021

Toyota

Le Toyota RAV4 de quatrième génération, commercialisé sur notre marché entre 2013 et 2018, s’est révélé un succès commercial remarquable pour Toyota. Durant son cycle de vie, le constructeur en a vendu plus 260 000 exemplaires au pays. D’ailleurs, ce RAV4 était le VUS compact le plus vendu au Canada. Il menait toutefois une dure bataille contre ses deux rivaux au palmarès des ventes, soit les Honda CR-V et Ford Escape, qui occupaient les deuxième et troisième places.

Assemblé à l’usine de Toyota Canada à Woodstock, en Ontario, le RAV4 de quatrième génération a fait preuve d’une constance plutôt remarquable au chapitre de la fiabilité et de son rapport qualité-prix.  Bien que ce modèle reposait sur la même architecture (MC) que son prédécesseur, il apportait plusieurs changements importants, dont l’abandon total du moteur V6 et du pneu de secours installé sur le hayon. D’ailleurs, pour la première fois depuis sa naissance, ce RAV4 proposait un hayon vertical au lieu d’horizontal.

Toyota RAV4 2013

En 2016, Toyota a ajouté pour la première fois une déclinaison hybride à la gamme. Cette année modèle apportait également une mise à jour importante au modèle. De nouvelles parties avant et arrière ainsi que de nouveaux phares à DEL ont été ajoutés. Toyota en avait également profité pour revoir l’habitacle du véhicule et y intégré des matériaux de meilleure qualité, comme les surfaces SofTex, et de nouveaux agencements de couleurs. De nouvelles jantes, une suspension repensée, un nouveau tableau d’instrumentation ainsi qu’une nouvelle déclinaison SE venaient également bonifier l’offre du RAV4.

 

 

Toyota avait également revu l’offre des déclinaisons. À titre d’exemple, le RAV4 LE d’entrée de gamme a reçu un écran de 6,1 pouces de série pour son système multimédia. De nouvelles technologies d’aide à la conduite (sous l’ensemble Toyota Safety Sense P) ont également été intégrées à la gamme.

Toyota RAV4 2013

Gamme des déclinaisons

Entre 2013 et 2016, le Toyota RAV4 comptait un total de cinq déclinaisons. Les variantes LE et XLE étaient offertes en traction ou en intégrale, tandis que la déclinaison Limited venait de série avec les quatre roues motrices.

En 2016, la déclinaison SE s’est ajoutée à la gamme, totalisant six variantes pour le RAV4. Le RAV4 SE venait uniquement avec les quatre roues motrices et une suspension un peu plus sportive. Ce sont toutefois les déclinaisons LE et XLE qui offraient le meilleur rapport qualité-prix en raison de leur longue liste d’équipements de série.

Toyota RAV4 2013

Lorsque le RAV4 hybride a été introduit en 2016, il a apporté avec lui trois nouvelles déclinaisons, soit les variantes LE+, SE et Limited. Toutes les déclinaisons du RAV4 hybride recevaient cependant de série l’ensemble de sécurité Toyota Safety Sense P qui comprenait un régulateur de vitesse adaptatif avec freinage d’urgence en cas de collision, un détecteur d’angles morts, un détecteur de changement de voie et le freinage d’urgence en cas de collision transversale. En 2017, cet ensemble s’offrait de série pour tous les modèles.

Toyota RAV4 2013

Moteurs et boîtes de vitesses

Toutes les déclinaisons du Toyota RAV4, y compris les modèles commercialisés après l’année modèle 2016, étaient alimentées par un 4-cylindres de 2,5 litres dont la puissance se chiffrait à 175 chevaux, et le couple, à 172 livres-pieds. Ce moteur était jumelé à une boîte de vitesses automatique à 6 rapports. Sa consommation moyenne de carburant oscillait aux environs des 9,5 litres/100 kilomètres (8,9 litres/100 kilomètres pour les modèles à traction).

Toyota RAV4 2016

Le RAV4 hybride était mû par le même moteur à 4 cylindres couplé à deux minimoteurs électriques pour la propulsion, ainsi qu’un troisième moteur électrique qui fonctionnait à titre de génératrice. La puissance totale combinée était de 194 chevaux. Cette configuration motrice était jumelée à une transmission à variation continue (CVT) et à un rouage intégral. On pouvait s’attendre à une consommation de carburant moyenne de 7,2 litres/100 kilomètres avec ce modèle.

Cette génération du Toyota RAV4 pouvait remorquer 680 kilos (1 500 livres) et 795 kilos (1 750 livres) dans sa version hybride.

Toyota RAV4 2016

Rappels

Le Toyota RAV4 de quatrième génération n’a fait l’objet que de quatre rappels seulement. Ces rappels touchaient des composants en lien avec le circuit électrique, les freins et la direction. Il ne s’agit toutefois pas de rappels majeurs. Il n’y a donc aucun risque pour la fiabilité ni la sécurité du véhicule. Assurez-vous toutefois que ces rappels ont été effectués avant d’acheter.

Toyota RAV4 hybride 2017

Recommandation de RPM

En général, peu importe l’année modèle ou la déclinaison que vous choisirez d’acheter, le Toyota RAV4 2013 à 2018 constitue un modèle fiable que nous recommandons sans problème.

Bien que cette génération du modèle ait eu quelques problèmes reportés au tout début de son cycle de vie, soit entre 2013 et 2014, elle se révèle néanmoins extrêmement fiable. Il s’agissait de défauts en lien avec le bon fonctionnement de la boîte de vitesses automatique à 6 rapports. Certains « bogues » du système multimédia et de l’éclairage de la planche de bord ont également été signalés durant ces années. Toutefois, sur les quelque 70 000 exemplaires vendus durant les deux premières années de commercialisation, le pourcentage de véhicules problématiques demeure très bas.

Toyota RAV4 hybride 2017

Idem pour le RAV4 hybride qui s’est montré tout aussi solide que son confrère, malgré la présence d’une boîte CVT. Aucun problème majeur n’a jusqu’à présent été signalé sur ce modèle.

Toyota RAV4 hybride 2017

Notez également que cette génération du RAV4 dispose d’une excellente valeur de revente, toutes années et déclinaisons confondues. En raison de sa faible consommation de carburant, la déclinaison hybride se révèle, sans surprise, celle qui est la plus prisée sur le marché de l’occasion et celle qui retient une bien meilleure valeur de revente. En revanche, ce modèle s’avère généralement plus coûteux à l’achat.

Toyota RAV4 hybride 2017

Bien sûr, avant d’acheter, assurez-vous d’obtenir l’historique du véhicule et de le soumettre à une bonne inspection mécanique.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Le Toyota RAV4 Hybrid XLE 2016 est-il un bon choix?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer