Un moteur à 4 cylindres turbo pour une camionnette, est-ce fiable? - Chroniques

Question du jour

Un moteur à 4 cylindres turbo pour une camionnette, est-ce fiable?

Ce lecteur aimerait savoir si un moteur V6 est plus fiable qu’un moteur à 4 cylindres turbocompressé pour une camionnette intermédiaire.

3 octobre 2020

Ford

« Bonjour, Un moteur à 4 cylindres turbo, comme celui du Ford Ranger, est-il aussi fiable que les moteurs V6 de ses concurrents ? »
Kevin Lesage

Bonjour Kevin,

C’est une bonne question qui interpelle plusieurs acheteurs potentiels de camionnettes intermédiaires, un segment qui a effectué une bonne remontée en popularité ces dernières années. De plus, l’offre est plus grande que jamais avec des modèles comme le Chevrolet Colorado/GMC Canyon, le Ford Ranger, le Jeep Gladiator, le Honda Ridgeline, le Nissan Frontier et le Toyota Tacoma.

Remarquez que tous les modèles énumérés ci-haut, à l’exception du Ford Ranger, sont tous mus par un moteur V6 ou par un 4-cylindres atmosphérique. Pourquoi ? Parce que ce genre de moteur est typiquement plus simple dans sa conception, donc mieux outillé pour forcer.

 



D’ailleurs, les constructeurs, pour la plupart, utilisent des moteurs qui ont fait leurs preuves dans d’autres véhicules afin de s’assurer de leur robustesse avant de les glisser sous le capot de leurs camionnettes. Lors de la présentation technique du Jeep Gladiator, il y a deux ans, FCA affirmait qu’il était hors de question d’offrir un moteur à 4 cylindres turbocompressé de 2,0 litres pour des questions de fiabilité. Ça dit tout !

Pour qu’un moteur soit fiable, il est préférable qu’il comporte le moins d’accessoires possibles. Un turbocompresseur ajoute de la complexité à un moteur et peut se révéler plus coûteux à réparer. L’autre information qu’il faut retenir, c’est que, lorsque le nombre de cylindres est plus élevé, le moteur a moins besoin de révolutionner à haut régime pour livrer sa puissance et son couple, lui évitant ainsi une usure prématurée.

À titre d’exemple, dans le cas du F-150, on n’a qu’à comparer la fiabilité du moteur V6 EcoBoost de Ford avec celle du V8 de 5,0 litres. Bien que le moteur turbo présente des avantages importants en termes de consommation de carburant et peut éviter à l’acheteur de payer la taxe sur la cylindrée du Québec, ce moteur s’est carrément montré moins solide que le V8.

Cela signifie-t-il que le moteur à 4 cylindres turbocompressé de 2,3 litres du Ford Ranger doit être mis de côté ? Pas nécessairement.

Ce moteur a tout de même fait ses preuves dans d’autres véhicules, surtout dans des modèles sportifs, comme la Mustang et la Focus RS. Plusieurs amateurs de performance ont d’ailleurs modifié ce moteur pour obtenir une puissance beaucoup plus élevée que celle d’origine, sans nécessairement être victimes de bris mécaniques importants.

Cela étant dit, il demeure de mise que les camionnettes intermédiaires mues par un moteur V6 sont habituellement plus solides à long terme, surtout si elles sont utilisées pour travailler. Nous recommandons donc de prioriser le moteur à 6 cylindres, car il demeure une valeur sure qui risque de vous éviter des ennuis mécaniques.

Merci de faire confiance à l’équipe de RPM.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Ford Ranger XLT ou Chevrolet Colorado 2020?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer