Toyota Tacoma ou Nissan Frontier? - Chroniques

Question du jour

Toyota Tacoma ou Nissan Frontier?

Un lecteur hésite entre le Toyota Tacoma et le Nissan Frontier.

13 février 2019

Toyota Tacoma ou Nissan Frontier pour faire du off-road et quelle est la meilleure camionnette, la meilleure année? Je cherche surtout la fiabilité.

- Gabriel

À LIRE AUSSI : Les véhicules avec la meilleure valeur de revente en 2019

Bonjour. Sans l’ombre d’un doute, vous pouvez exclure le Nissan Frontier de votre sélection. C’est un produit techniquement éprouvé, mais totalement archaïque. Pour les activités hors route, deux véhicules se démarquent de toute concurrence en 2019, le Toyota Tacoma TRD Pro et le Chevrolet Colorado ZR2 Bison. Tous deux se sont améliorés par rapport au match comparatif que nous avons fait dans le cadre de RPM, l’an dernier.

À ce moment, le Chevrolet avait remporté la mise pour ses exceptionnelles capacités ainsi que pour son confort. Encore aujourd’hui, le Chevrolet se démarque pour les mêmes raisons. Par contre, comme vous mettez la fiabilité en avant-plan, je dois nécessairement vous dire que le Toyota fera mieux à ce chapitre. Chevrolet fait des efforts pour optimiser la fiabilité de sa camionnette intermédiaire, mais encore aujourd’hui, on compte sur quelques problèmes. Ajoutons que l’intégration de composantes hors route, sans le fragiliser, augmente les risques de bris.

Le Tacoma s’améliore pour 2019 avec l’intégration de nouvelles suspensions développées en collaboration entre Toyota Racing Developement et Fox en remplacement des amortisseurs Bilstein habituels. Pour optimiser le confort et le rendement hors route, le véhicule propose toujours des suspensions à réservoir à distance. On obtient des plaques de protection plus épaisses ainsi qu’une prise d’air latérale de type « désert » qui longe le pilier A. Il embarque un V6 de 3,5 litres. Sa puissance de 268 chevaux est cependant moindre que chez GM (306 chevaux). Dans l’ensemble, c’est intéressant, mais Toyota a moins poussé la note que Chevrolet.

Le Bison est un monstre de capacités. Déjà la version ZR2 offre des aptitudes rarement vues dans le segment. Pour avoir toute l’expertise nécessaire, GM a fait appel aux spécialistes du hors route d’American Expedition Vehicule (AEV). L’un des premiers signes se manifeste du côté des protections installées sous le véhicule. On intègre pas moins de 5 plaques de protection qui couvrent la panne à l’huile, les différentiels avant et arrière, le réservoir à carburant et le boitier de transfert. Comme on le sait, ce sont les suspensions qui font l’essentiel du travail. Dans le cas du ZR2 et du Bison, c’est l’entreprise canadienne Multimatic, une référence, qui l’équipe. Ce sont les amortisseurs DSSVTM que l’on retrouve sous le Bison. Franchement, il serait difficile de trouver mieux. De plus, sur le Bison, les bars de suspensions sont encore plus robustes pour être capables d’en prendre encore plus. Tout comme le Toyota, le Chevrolet propose une prise d’air « désert » au pilier A. Autre facteur important, les voies sont élargies de 2,5 pouces et le rapport de différentiel atteint 3,42.

Comme vous pouvez le voir, le plus compétent est indéniablement le Chevrolet. Sur ce point, malgré les efforts de Toyota, c’est toujours le Colorado qui domine. À cela, ajoutez une cabine nettement plus conviviale et plus confortable pour une utilisation quotidienne. Je sais que la fiabilité est votre point principal, mais le Chevrolet est tellement impressionnant qu’il surpasse malgré tout le Tacoma. Finalement, un nouveau joueur s’invitera plus tard cette année, le Jeep Gladiator 2020 qui sera impressionnant avec des capacités propres à Jeep.  

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer