Racheter sa location de Mazda 3 2016? - Chroniques

Question du jour

Racheter sa location de Mazda 3 2016?

Un lecteur se demande s’il vaut la peine de racheter sa Mazda 3 2016 avec 40 000 kilomètres au compteur.

Mazda

Ma location d’une Mazda3 GT berline 2016 se termine en avril prochain, elle n’a que 40 000 kilomètres. J’ai fait mes devoirs et le prix pour le rachat est pas mal en dessous des prix demandés pour acheter le même véhicule. Est-ce un véhicule qui vieillit bien ? En tenant compte que je ne refinancerai pas le rachat, devrais-je la garder ou plutôt opter pour un véhicule neuf?

– Patrice

Bonjour! Oui, le rachat de votre Mazda 3 est certainement une très bonne idée. Pour le moment, la Mazda 3 de cette génération s’en tire très bien en matière de fiabilité. Puisque vous connaissez votre voiture, vous savez donc à quoi vous attendre concernant les coûts d’entretien. Inutile d’insister sur les freins, vous savez qu’ils ont une durabilité plus limitée que la moyenne de l’industrie. Outre cet accroc permanent chez Mazda, la voiture est exempte de problème.

Si l’on parle de la fiabilité à moyen et long terme, tout semble être sur la bonne voie pour avoir une automobile durable. Bien évidemment, comme c’est toujours le cas, tout passe par l’entretien que vous en faites. Pour la conserver encore longtemps, il ne serait pas accessoire de lui offrir un traitement antirouille de même que de maintenir des services d’entretien réguliers.

À LIRE AUSSI :
Rappel de Mazda3 pour des troubles d'essuie-glaces

À VOIR AUSSI : 
La présentation d'une Mazda 5 2016 d'occasion

Vous devez toutefois savoir que généralement, les Mazda, et la plupart des autres marques par le fait même, vieillissent plus rapidement une fois la barre des cinq ans dépassée. Des craquements vont apparaître et vous aurez la sensation qu’elle est moins solide qu’auparavant. Comme je le disais, c’est l’adage pour plusieurs constructeurs automobiles. Mazda ne fait pas pire que les autres à ce chapitre, il faut juste en être conscient.

À LIRE AUSSI : L’essai de la Hyundai Elantra GT N-Line 2019

Pour ce qui est de la question financière, là encore, l’optique de ne pas la financer est la meilleure option. De cette manière, vous allez limiter les intérêts sur un prêt, c’est la solution la plus intéressante lors d’un rachat. Aussi, sachant qu’elle est moins chère que la valeur du marché, vous faites une bonne affaire. En outre, si jamais vous désirez vous en départir à court terme, elle demeurera rentable à la revente. Franchement, c’est une situation presque idéale d’un point de vue consommation.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Une chronique sur le rachat de location! 

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer