Quel VUS choisir entre le Mitsubishi RVR et le Nissan Qashqai 2019? - Chroniques

Question du jour

Quel VUS choisir entre le Mitsubishi RVR et le Nissan Qashqai 2019?

Un lecteur envisage une location et demande l'avis de notre chroniqueur.

Mitsubishi/Nissan

Pour une location, j’hésite entre un Mitsubishi RVR et un Nissan Qashqai 2019. Votre opinion?

-       Dominic

Bonjour. Voilà deux produits qui sont totalement comparables à presque tous points de vue. Un peu plus gros qu’un VUS sous-compact et un peu plus petit qu’un compact, ces véhicules permettent un bel équilibre considérant leur taille. Autre point en commun, mais un peu moins positif : ce ne sont pas des petites jeunesses. Dans le cas du RVR, il n’a pratiquement pas changé (techniquement) depuis son introduction en 2011, alors que le Qashqai date de 2014 en Europe. D’ailleurs, bien que le Nissan ait été rafraîchi en 2018 sur le vieux continent, l’Amérique du Nord doit attendre 2020 pour jouir des améliorations.

Le RVR possède deux avantages certains : la possibilité de choisir entre deux options mécaniques, et la qualité de son rouage intégral. Juste pour ce dernier aspect, il prend les devants en ce qui me concerne. Mitsubishi est reconnu pour son système AWD. Il se veut l’un des plus intéressants sur le marché, tout juste derrière Subaru. On reconnaît les années d’expérience en rallye dans l’exactitude de sa programmation.  Pour les moteurs, évitez le 2,0-litres de base avec ses 148 chevaux. Déjà, ce n’est pas très puissant et la boîte automatique CVT gomme toute son énergie. Je vous recommande donc le 2,4-litres. Datant de Mathusalem, il démontre une grande fiabilité dans le temps. De plus, il offre au RVR une conduite plus agréable considérant les 20 chevaux supplémentaires.

Pour ce qui est de la cabine du RVR, on fait un retour dans le passé. Disons que le look général est désuet et l’ergonomie souvent douteuse. On peut ajouter que la qualité de la fabrication de l’intérieur, tout comme les matériaux, ne sont pas dignes du prix demandé. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’un produit qui offre une bonne fiabilité, on le recommande sans problème.

Le Nissan, en comparaison, perd quelques plumes, plus particulièrement du côté de la mécanique. Il offre une seule possibilité : un quatre-cylindres de 2,0 litres de seulement 141 chevaux. Tout comme le RVR, il est couplé à une boîte CVT, et tout comme pour le RVR, cette dernière étouffe le peu de puissance. C’est aussi une mécanique qui grogne en accélération et en reprise – l’expérience n’est pas enlevante. Concernant le rouage, le Qashqai favorise toujours le train avant. Même avec les quatre roues en traction, ce n’est pas le rouage intégral le plus optimal. Disons plutôt qu’il est d’appoint, mais nettement moins évolué que chez Mitsubishi.

Concernant la présentation intérieure du Qashqai, je pourrais copier-coller mes commentaires au sujet du RVR. Les deux produits ont les mêmes défauts. Par contre, l’espace intérieur du Nissan est un peu plus généreux.

Pour son rouage intégral, je vous recommande le Mitsubishi RVR. Il est vieux, mais fait tout relativement bien, du moins mieux que le Nissan Qashqai.

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER : 

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer