Quel est le meilleur rouage intégral entre celui de Mitsubishi ou celui de Nissan ? - Chroniques

Question du jour

Quel est le meilleur rouage intégral entre celui de Mitsubishi ou celui de Nissan ?

Une lectrice se questionne à savoir qui de Nissan ou Mitsubishi offre le meilleur rouage intégral.

12 novembre 2019

Mitsubishi Motors

Quel est le meilleur utilitaire de Mitsubishi pour aller dans la neige et sur la glace? Est-ce que je devrais prendre un Mitsubishi ou un Nissan Rogue? J’ai ce dernier à cœur depuis 2-3 ans. - Suzane

Bonjour! Comme vous le savez peut-être, nous ne sommes pas particulièrement de grands amateurs de produits Mitsubishi pour l’heure. Bien que notre opinion générale de la gamme soit plutôt mitigée, il y a un point sur lequel nous devons accorder à Mitsubishi des lettres de noblesse : ses rouages intégraux. Mitsubishi utilise une technologie développée en grande partie durant les plus exigeantes épreuves de rallyes un peu partout dans le monde. On retrouve deux types de rouage intégral. Le plus compétent pour le climat québécois est indéniablement le S-AWC pour un « super contrôle intégral ».

Il offre un rouage réactif en temps « normal ». Cela signifie qu’en cas de besoin, les roues arrière viendront en support au train avant. Il y a aussi différents modes de conduite qui optimisent le comportement. Le mode Neige s’adapte aux conditions hivernales plus difficiles. De plus, il est possible de tout simplement « barrer » le différentiel arrière pour un rouage permanent. D’un modèle à l’autre, il a y des variations dans la gamme Mitsubishi. Il faut être vigilant. Généralement, c’est l’Outlander GT - le plus grand de la famille - qui obtient le rouage le plus performant. Avec Subaru, c’est du côté de Mitsubishi que l’on retrouve le meilleur système AWD dans les marques dites « généralistes ».

 

Chez Nissan avec le Rogue, le système de traction est nettement moins évolué. Souvent, il n’est que réactif. Par contre, tout comme chez Mitsubishi, il est possible de le verrouiller. Même en considérant cet aspect somme toute intéressant, la qualité du rouage demeure en recul face au Outlander. Il ne faut pas oublier que Mitsubishi, selon le modèle, propose aussi un différentiel avant actif de même que la gestion du lacet en virage. Cela permet d’optimiser la puissance à la roue ayant le maximum d’adhérence, offrant ainsi une meilleure tenue de route.

Pour ce qui est de la qualité intrinsèque des véhicules, nous sommes partagés. Dans les faits, ce sont deux produits vieillissants en décalage avec la compétition. Cette réalité s’applique tout particulièrement dans la conception, l’ergonomie et l’aménagement de la présentation intérieure. Bon point pour Mitsubishi, la fiabilité est au rendez-vous. 

Chez Nissan, on obtient un peu plus d’équipements avec notamment la possibilité d’avoir des aides et des assistances à la conduite de pointe. Par contre, son seul choix mécanique peine à livrer la marchandise dans le quotidien. Notez que les coûts d’entretien sont aussi plus bas que chez Mitsubishi. Je vous invite à regarder notre émission de l’an dernier où nous avons mis le Rogue à l’essai. Vous verrez qu’il s’agit d’un véhicule que l’on recommande sous de fortes réserves.

Dans votre sélection, un choix s’impose en ce qui me concerne : le Mitsubishi Outlander. Son rouage AWD est supérieur tout comme la fiabilité. Par contre, je vous suggère fortement d’aller jeter un coup d’œil au Subaru Forester qui risque fort de mieux répondre à vos besoins.   

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Nissan Rogue SL Platine vs Volkswagen Tiguan Highline 2019

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer