Pourquoi les voitures sont-elles moins chères en Ontario qu’au Québec? - Chroniques

Question du jour

Pourquoi les voitures sont-elles moins chères en Ontario qu’au Québec?

Ce lecteur se demande pourquoi les voitures sont jusqu’à 2 000 $ moins chères en Ontario en comparaison avec le Québec.

9 septembre 2021

« Je magasine pour une voiture et j’ai constaté que les voitures sont environ 2 000 $ moins chères en Ontario qu’au Québec. Est-ce que je peux acheter ma voiture en Ontario? Si oui, comment faire? »

- Sébastien

Bonjour Sébastien,

Vous venez de vous faire prendre au jeu! Pour faire de la promotion, les constructeurs affichent les prix les plus bas possibles, mais ces prix affichés ne sont pas les mêmes en Ontario qu’au Québec. Voici pourquoi.

Au Québec, depuis une dizaine d’années, l’article 224 de la Loi sur la protection du consommateur est clair au sujet de la publicité et de l’affichage du prix d’un bien : « le prix annoncé doit comprendre le total des sommes que le consommateur devra débourser pour l’obtention du bien ou du service. Toutefois, ce prix peut ne pas comprendre la taxe de vente du Québec, ni la taxe sur les produits et services du Canada. »

 



C’est donc dire que lorsqu’une voiture est annoncée dans les journaux, à la télé, sur une affiche, sur une pancarte ou sur un site internet au Québec, le montant annoncé doit comprendre le prix de détail suggéré par le fabricant, les frais de transport et de préparation, et certains autres frais mineurs, tels que les frais d’inscription au RDPRM. Les seuls frais qui peuvent être ajoutés sur ce montant sont les accessoires que vous allez faire ajouter, les protections de garantie que vous pouvez acheter et les taxes de vente provinciale et fédérale.

Or, en Ontario, les constructeurs automobiles n’ont pas l’obligation d’afficher le prix d’un véhicule avec les frais de transport et de préparation ou d’autres frais; le constructeur peut afficher simplement le prix de détail suggéré par le fabricant. Évidemment, il laissera de côté les frais de transport et de préparation, les frais d’ouverture de dossier, les taxe de pneus ou autre frais plus ou moins coûteux dans le but d’attirer votre attention et de vous inciter à entrer en concession.

Soyez cependant assuré que lorsque vous débarquerez en concession en Ontario pour acheter un véhicule, ces frais de transport et de préparation et tous les autres frais seront ajoutés.

Cette pratique commerciale d’affichage du plus bas prix est à mon avis un non-sens puisque même si ces frais sont absents de la publicité, vous n’avez pas le choix de payer ces frais lorsque vous achèterez un véhicule. Le prix mis à l’avant-plan n’est donc pas représentatif de ce que vous allez réellement payer. Par chance, au Québec, nous fonctionnons autrement.

Si vous voulez en avoir le cœur net, je vous propose l’exercice suivant : quand viendra le temps de magasiner votre véhicule et que vous naviguerez sur les sites Internet des constructeurs, amusez-vous à changer la province et à observer l’impact sur le prix affiché. Vous allez voir que la différence est parfois plus grande que 2 000 $.

En terminant, si vous résidez au Québec, sachez que le fait que vous achetiez un véhicule neuf en Ontario ou au Québec ne changera à peu près rien à la facture finale. Dans les deux cas, les mêmes frais seront présents à la fin.

Bon magasinage!

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Dans quelles provinces l’assurance auto coûte le plus cher?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer