Pour tirer une remorque de 1 100 livres : Nissan NV200 ou Ford Transit Connect ? - Chroniques

Question du jour

Pour tirer une remorque de 1 100 livres : Nissan NV200 ou Ford Transit Connect ?

Un lecteur veut faire le meilleur choix entre les fourgons Nissan NV200 et Ford Transit Connect.

28 novembre 2019

Nissan et Ford

Que me conseillez-vous entre un Nissan NV200 et un Ford Transit Connect? C’est pour tirer une petite roulotte de 1100 lb. Je vise les années 2015 à 2018.

Bonjour. Il y a beaucoup de choses à dire sur chacun de ces véhicules. Ce sont deux produits bien implantés dans le segment des fourgons compacts. En fait, ce ne sont pas les deux seules options intéressantes. Vous faites bien d’exclure de facto le RAM ProMaster City, il déçoit plus qu’il ne satisfait.

Le Nissan NV200 est arrivé sur le marché presque par surprise. Il était pourtant au cœur de la stratégie de Nissan en matière de fourgons commerciaux. Livrable sous une seule version mécanique, il propose malgré tout un certain niveau d’équipement. Dans les deux cas, on ne parle jamais de luxe ni de technologie.

Sous le court capot, on retrouve un fiable moteur de 2,0 litres de 131 chevaux avec un couple de 139 lb-pi. Il est nécessairement couplé à une boîte CVT au rendement correct sans plus. Il faut savoir que sa conception vient de la Nissan Versa. Bien qu’améliorée, elle n’offre pas de grande capacité pour les travaux plus exigeants. À ce titre, sa capacité de remorquage plafonne à 1 497 livres. Considérant la puissance, ce n’est pas si mal. Ce Nissan étant d’occasion, il y a certains points à regarder avant d’acheter.

Dans le lot, l’état de la peinture. Comme ils sont presque tous blancs et que Nissan n’utilise pas une bonne qualité de peinture, elle « s’use » prématurément. Vous devez aussi vérifier l’état du plancher. Encore une fois, on coupe dans la conception, le recouvrement est mince. On se frotte à la tôle très rapidement. Pour le reste, il démontre une très bonne fiabilité mécanique. De plus, sa conception très simple permet des coûts d’entretien et de possession particulièrement bas. Dernier point en sa faveur, il est le plus économique à la pompe du segment.

Pour ce qui est du Transit Connect, une de ses forces vient des nombreuses configurations disponibles. Contrairement au NV200, il est livrable autant en version commerciale que passager. Il n’y pas qu’en carrosserie que l’on a du choix, mécaniquement aussi.

En générale, il propose deux moteurs. On vous recommande le quatre cylindres de 2,5 litres atmosphérique de 169 chevaux et 171 lb-pi de couple. Il est moins puissant et performant que le quatre cylindres EcoBoost de 1,6 litre avec ses 178 chevaux, mais il est certainement plus fiable à long terme. Le 2,5 litres, même s’il est moins véloce que le 1,6 T, il permet une meilleure capacité de remorquage que le NV200 en plafonnant à 2 000 litres. Avec le Transit Connect, peu importe le moteur, vous avez toujours une boîte automatique à 6 rapports. Elle travaille assez bien, mais sa fiabilité n’est pas au beau fixe, il faut en être conscient. Ford a le même problème de peinture que Nissan. C’est d’autant plus vrai avec le blanc. Là encore, une grosse inspection du véhicule sera nécessaire.

En général, le Ford est un produit supérieur pour ce qui est de la conduite et de la convivialité. Par contre, lorsque l’on considère la fiabilité, les coûts d’entretien, la consommation de carburant et surtout le fait qu’à un peu moins de 1 500 livres le Nissan NV200 cadre dans vos besoins... Bref, je vous recommande le Nissan.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER:

VIDÉO : Peut-on remplacer la batterie d'une Nissan LEAF 2012 par celle d'une LEAF 2018?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer