Plaisir, remorquage et fiabilité : Subaru Outback, Honda Passport ou Kia Sorento? - Chroniques

Question du jour

Plaisir, remorquage et fiabilité : Subaru Outback, Honda Passport ou Kia Sorento?

Un lecteur se demande quel est le meilleur VUS pour la fiabilité, la capacité de remorquage de 1 134 kilos (2 500 livres) et le plaisir de conduire entre les Subaru Outback, Honda Passport et Kia Sorento.

21 octobre 2020

« En prenant en considération la fiabilité, le plaisir de conduite et la capacité de tirer une remorque de 1 134 kilos (2 500 livres), quel VUS serait le plus approprié entre les Subaru Outback Limited XT, Honda Passport EX-L et Kia Sorento EX V6 ? »

- Raymond Rancourt

Bonjour. Vous partez du bon pied avec votre sélection. On voit que vous avez fait vos devoirs de recherche quant aux capacités des véhicules choisis. Ils sont tous en mesure de répondre à votre besoin en matière de capacité de remorquage, mais je pense qu’il importe de les analyser un à un pour déterminer quel est le meilleur achat.

Débutons avec le Subaru Outback Limited XT 2020. De facto, si vous avez regardé l’émission où Samuel met à l’essai l’Outback, vous avez constaté que nous avons particulièrement apprécié le produit. Sam a toutefois noté que la puissance est juste dans la version à moteur de 2,5 litres. En adoptant le modèle XT, vous réglez ce problème puisque la puissance du 2,4-litres turbocompressé atteint les 260 chevaux et produit un couple de 277 livres-pieds. Sa capacité, avec ce moteur, atteint les 1 588 kilos (3 500 livres). Le véhicule entre dans vos paramètres, mais il sera le moins à l’aise puisqu’il est plus près de sa limite.

 

Étant donné sa configuration de familiale surélevée, le Subaru offrira aussi l’avantage de l’agrément de conduite supérieur aux deux autres. L’Outback se comporte comme une voiture. Cela signifie que la conduite est un peu plus dynamique, notamment grâce au fait que sa hauteur hors tout est inférieure. Il sera donc légèrement plus stable sur la route. Là où Subaru perd des plumes, c’est au chapitre des frais d’entretien. On s’explique encore mal pourquoi l’entretien d’un Subaru est aussi coûteux. Ajoutez un dernier point avant de passer au suivant : nous recommandons d’attendre la deuxième année modèle de production avant de la recommander. Nous tenons à valider que la fiabilité sera au rendez-vous avec l’Outback. Nous savons qu’il y a eu des problèmes d’assemblage et de moteur au début de la production. Subaru a apparemment réglé ces accrocs, mais la patience est de mise.

Le deuxième sur votre liste à de fortes chances d’être celui qui partira avec la palme, le Honda Passport. Honda a totalement réussi son véhicule à 5 places. On retrouve toutes les qualités connues du Pilot, mais dans un format un peu plus court. Sans l’ombre d’un doute, il est le plus spacieux et le plus aéré au chapitre de l’habitacle. On ne compte pas l’espace tant c’est généreux. Considérant son format, il est un peu plus difficile d’avoir beaucoup de plaisir au volant, mais la vélocité de la mécanique vous donnera certainement le sourire.

Pour la mécanique, là aussi il se démarque. Il propose un V6 de 3,5 litres qui développe une puissance de 280 chevaux et produit un couple de 262 livres-pieds. La puissance est transmise aux roues par l’entremise d’une boîte de vitesses automatique à 9 rapports très bien calibrée. Les différents modes de conduite vous permettront aussi d’optimiser son comportement dans plusieurs circonstances. Notez que ses suspensions sont un peu plus fermes que celle du Pilot. Dans le cas présent, avec le remorquage, c’est un avantage pour la stabilité du véhicule. Avec le Passport, vous aurez une charge maximale possible de 2 268 kilos (5 000 livres). Il vient avec une bonne fiabilité générale et des frais d’entretien plus bas que les deux autres concurrents en lice.

Le Kia Sorento est un produit qu’on apprécie particulièrement pour l’ensemble de ses grandes qualités. En fait de format, il se trouve à la jonction de l’Outback et du Passport, ça demeure généreux. Tout comme les deux autres, l’aménagement intérieur est très intéressant avec un équipement généreux. Sous le capot, comme vous l’avez souligné, on trouve un V6 de 3,3 litres qui fait 290 chevaux et qui produit un couple de 252 livres-pieds. Il est le plus puissant du lot, mais on ne ressent pas le même « punch » que dans les deux autres, même s’il peut remorquer 2 268 kilos (5 000 livres). Dans son cas, il vient avec une boîte de vitesses automatique à 6 rapports seulement. Notez aussi que son rouage intégral, bien que compétent, est moins performant que celui des deux autres. En matière de comportement, c’est le plus mou des trois. Les suspensions offrent beaucoup de confort, mais en remorquage, les suspensions arrière s’abaisseront plus que celles de Subaru et de Honda.

Pour ce qui touche l’agrément de conduite, il s’agit d’une caractéristique un peu plus en retrait. On peut expliquer cette réalité par le fait qu’il est le moins moderne des trois en présence. Par contre, il est en fin de carrière, il est possible d’en tirer un bon prix pour les quelques exemplaires restants. Comme nous l’avons constaté à quelques reprises cette année à RPM, les frais d’entretien chez Kia sont très élevés, à la hauteur de Subaru. Pour ces raisons, bien que le Sorento demeure un bon produit, il se fait coiffer par les deux autres.

En définitive, notre choix s’arrête sur le Honda Passport. Il est un peu plus cher que les deux autres, mais ses qualités lui permettent de se démarquer à presque tous les points de vue en fonction des besoins que vous avez soulignés.    

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Au volant du Subaru Outback Outdoor XT 2020

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer