Oui ou non à la Toyota 86 2018/2019 ? - Chroniques

Question du jour

Oui ou non à la Toyota 86 2018/2019 ?

Un lecteur s’intéresse à la Toyota 86 2018/2019 et veut savoir notre opinion

« Est-ce que la Toyota GT-86 2018 ou 2019 est un bon choix? »

-Guillaume Morin  

Bonjour! Sérieusement, il n’y a pas de chose négative à dire par au sujet de la Toyota 86 et de sa jumelle, la Subaru BRZ. Elles ont été développées conjointement par Toyota et Subaru, et les deux constructeurs y ont mis beaucoup de sérieux. En fait, sur le plan technique, on retrouve le meilleur des deux mondes, l’expertise de Subaru en matière de performance et la légendaire fiabilité de Toyota.

Sur le plan esthétique, la 86 se veut une évolution de la Scion FR-S. En fait, il n’y a pas réellement de changements importants si ce n’est l’écusson sur le capot depuis son lancement en 2013. La voiture jouit d’une fabrication sérieuse quant à l’ajustement des panneaux. Si l’on se déplace à l’intérieur, c’est possiblement l’endroit qui risque de causer le plus de déception. Le plastique y règne en maître. C’est dommage, Toyota aurait pu se forcer en utilisant des textures plus intéressantes. Il faut ajouter que le concept de commercialisation de la 86 remonte à l’époque de Scion. À ce moment, on visait les jeunes en mal de modifications et d’accessoires. On a légèrement l’impression que le véhicule n’est pas fini, c’est plutôt étrange de la part de Toyota. L’équipement est également assez limité. La 86 propose techniquement 4 places, mais il faut être conscient que les deux positions arrière sont d’appoint, sinon symboliques.

 

Mécaniquement, c’est un moteur Subaru. Toyota a beau prétendre qu’il a collaboré à sa conception, la configuration à plat indique que c’est du Subaru sur toute la ligne. Ce quatre cylindres de 2,0 litres libère une cavalerie de 205 chevaux et un couple de 151 lb-pi avec la boîte manuelle à six rapports. Dans le cas de l’automatique aussi à 6 embranchements, la puissance descend à 200 chevaux et le couple passe à 156 lb-pi. C’est un bon moteur, mais il pèche par une absence de couple de bas régimes. En accélération, on cherche la puissance. Il faut aller jouer dans les 6 000 tr/min pour y tirer le peu qu’il y a. Toyota et Subaru auraient vraiment dû considérer l’ajout d’une turbocompression pour optimiser ce moteur. Bien que l’on vous déconseille sérieusement de vous procurer un véhicule ayant déjà été modifié, vous pouvez le faire vous-même sous supervision pour vous assurer de la qualité du travail. Même si l’automatique vous donne plus de couple, on vous suggère d’y aller avec la boîte manuelle pour le plaisir de conduire.

N’ayant eu aucun problème de fiabilité important depuis son lancement, on recommande allègrement l’achat d’une Toyota 86. Prenez bien le temps de trouver la version qui vous plaît. Par contre, on vous conseille d’éviter les 86 qui ont été modifiées. On ne sait jamais trop comment elles ont été faites et comme il y a beaucoup d’amateurs, il y a un risque pour la fiabilité et la durabilité du véhicule.      

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: La Chevrolet Corvette Stingray 2020 à l'essai sur circuit

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer