Mercedes-Benz GLC 300 2016, BMW X3 2016 ou Lexus NX200t 2016? - Chroniques

Question du jour

Mercedes-Benz GLC 300 2016, BMW X3 2016 ou Lexus NX200t 2016?

Un lecteur disposant d’un budget de 35 000$ hésite entre un BMW X3 2016, un Mercedes-Benz GLC 300 2016 et un Lexus NX200t 2016.

Mercedes-Benz / BMW / Lexus

Je veux acheter un VUS. Mon budget est de 35 000$ et j'hésite entre un BMW X3 2016, un Mercedes-Benz GLC 300 2016 et un Lexus NX200t 2016. Quelle est votre recommandation?

- M. Montassar

À VOIR AUSSI : Essai éclair "BMW X3 M40i xDrive 2018"

Bonjour. Ce sont là trois véhicules recommandables sur toute la ligne. Chacun vient avec ses avantages et ses petits inconvénients, mais rien qui ne soit majeur. Tous offrent une bonne fiabilité, avec un léger avantage pour ce qui est du Lexus NX200t puisqu’il s’agit d’un produit Toyota.

Commençons par le BMW X3. Pour 2016, le X3 est en fin de carrière, il s’agit du produit le moins moderne du lot. Toutefois, à partir de 2015, il s’est grandement amélioré quant à la fiabilité. L’intérieur se montre vieillissant par rapport à la compétition puisque BMW attendait le renouvèlement complet du modèle en 2018 pour lui offrir toutes les dernières technologies. On ressent bien l’âge du produit notamment en ce qui a trait à la finition intérieure ; elle est en décalage. Mécaniquement, on retrouve trois choix de motorisations : le quatre cylindres de 2,0 litres de 241 chevaux, le modèle le plus commun, le six cylindres en ligne et le diesel, plus rare. Étant un véhicule allemand, les coûts d’entretien sont élevés, mais comparables à ceux du Mercedes-Benz. Dans votre liste, seul le Lexus sera plus abordable à ce chapitre.

Pour le Mercedes-Benz GLC 300, 2016 est la première année modèle de la génération actuelle. Dans les faits, il est le plus jeune des trois et donc le plus moderne. Pour cette 2016, il n’y a qu’une seule option mécanique, le quatre cylindres de 2,0 litres qui développe exactement la même puissance de 241 chevaux que le X3. Là encore, il n’y a pratiquement aucun problème à souligner. Il faudra seulement garder un œil ouvert sur les suspensions qui semblent un peu plus fragiles. Les cas problématiques semblent toutefois plus anecdotiques que récurrents. La qualité de la présentation intérieure est supérieure aux deux autres. On obtient une position de conduite proche de celle d’une voiture tout en étant assis plus haut. Notez que c’est ici que l’on retrouve la plus belle qualité de fabrication, de finition et de matériaux. On obtient un bon niveau d’espace intérieur pour quatre personnes.

Terminons avec le Lexus NX. Il s’agit de l’un des produits phares chez Lexus. Par contre, il vient avec son lot de concessions. Le style ne vieillira pas aussi bien que celui des deux allemands ; on doit le considérer pour le long terme. Sous le capot, le 200t offre aussi légèrement moins de puissance : 235 chevaux, soit seulement six de moins que les deux autres. Plus rugueux que les allemands, il offre malgré tout un bon rendement et se montre particulièrement économique à la pompe. Là où le NX déçoit, c’est dans la présentation intérieure. La qualité de la fabrication y est, mais on ne se sent pas à bord d’un produit de luxe ; dans une Toyota bien équipée, tout au plus. Il y a aussi le fameux système multimédia commandé par un pavé tactile particulièrement irritant. Personnellement, juste pour cette raison, je tends à exclure le NX. Considérez également que l’espace intérieur est plus limité que dans les deux autres. Il n’en demeure pas moins qu’il est un modèle de fiabilité et de durabilité.

Je crois que la bataille est réellement entre le X3 et le GLC. Le X3 est en fin de carrière, alors que le GLC commence la sienne. Sur le plan de la fiabilité, dans les deux cas, ce n’est pas parfait, comme avec le NX, mais rien qui ne soit suffisant pour ne pas les recommander tous les deux. Je pense que c’est surtout une question de goût et d’expérience de conduite.     

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer