Ma transmission tarde à enclencher le huitième rapport; est-ce normal? - Chroniques

Question du jour

Ma transmission tarde à enclencher le huitième rapport; est-ce normal?

Ce lecteur se demande si son véhicule a un problème compte tenu que le huitième rapport nécessite une certaine vitesse avant de s’enclencher.

8 octobre 2021

Chevrolet

« J’ai un Chevrolet Express avec le moteur 4-cylindres 2,8 litres Duramax et la transmission à huit rapports. Est-ce normal que je doive atteindre près de 110 km/h pour que le huitième rapport s’enclenche? Le régime moteur baisse alors à 1 700 tr/min. »

- André

Bonjour André,

Oui, c’est parfaitement normal. Le fait que le moteur ait un régime de 1 700 tr/min à 110 km/h est un indice que la combinaison du huitième rapport et du ratio de différentiel arrière de votre Chevrolet Express sont passablement démultiplié. Si le huitième rapport devait s’enclencher à, disons, 90 km/h, votre moteur ne tournerait vraisemblablement pas assez rapidement pour maintenir une vitesse constante. C’est pourquoi le système électronique de la fourgonnette n’autorise le changement de rapports qu’à une vitesse si élevée.

Chevrolet Express

Même si ça peut paraître inutile ou même illogique d’avoir une boîte à huit rapports dans un tel contexte, sachez que c’est une situation que nous rencontrons plus souvent qu’autrement. En effet, les transmissions automatiques modernes ont une étendue de rapports tellement élevée qu’il arrive qu’elles n’utilisent certains rapports que dans des circonstances très précises. Voici quelques exemples.

 



J’ai récemment conduit un Mercedes-Benz GLC 300 2021 et sa transmission automatique à neuf rapports démarrait systématiquement en seconde lors des décollages doux. Dans ce cas, c’est dans le but d’éliminer un changement de rapport qui ne serait pas nécessaire. Ceci procure donc une plus grande douceur de roulement sans pour autant nuire aux performances. En revanche, si j’écrasais l’accélérateur, la première était mise à contribution.

Mecedes-Benz GLC 300 2021

Ce printemps, j’ai pris le volant de la Chrysler Pacifica à rouage intégral. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que la boîte automatique à neuf rapports passait de la neuvième à la huitième à vitesse d’autoroute dans le but de maintenir la cadence. C’est comme si la neuvième était capable d’assumer de rouler à 90 km/h, mais que la résistance de l’air et de la chaussée imposée à grande vitesse faisant que la neuvième ne donne pas un régime moteur suffisant pour maintenir la vitesse.

Chrysler Pacifica Pinnacle 2021

Une situation différente survient dans le cas du Jeep Cherokee qui utilise cette même transmission à neuf rapports d’origine ZF. Celle-ci refuse de passer la neuvième tant et aussi longtemps qu’une vitesse très élevée, dépassant largement la limite autorisée sur les routes du Québec, n’est pas atteinte. C’est donc dire, dans ce cas précis, que la neuvième ne sert à peu près à rien.

Jeep Cherokee 2019

Mais pourquoi donc rencontre-t-on ces situations? Parce qu’une même transmission peut être utilisée dans des véhicules différents avec des requis de puissance et de rendement qui diffèrent. Il y a aussi le type de moteur qui change d’un modèle à l’autre, ou encore le ratio du différentiel et la taille des roues. Bref, la programmation d’une même transmission est adaptée spécifiquement pour répondre à la configuration mécanique. Et parfois, ça donne des incongruités comme celle que vous avez observé.

Bonne journée.

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : La transmission à 9 rapports du Honda Ridgeline 2020 en vaut-elle la peine

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer