Les véhicules électriques dégagent-ils des radiations ? - Chroniques

Question du jour

Les véhicules électriques dégagent-ils des radiations ?

Ce lecteur s’interroge au sujet des ondes électromagnétiques que dégagent les véhicules électriques et des radiations qui en découlent.

9 novembre 2021

Rimac

« Avec tous ces véhicules électriques sur la route, devrait-on s’inquiéter des fréquences électromagnétiques qu’ils émettent ? À quel genre de radiation sommes-nous exposés ? »

- Tristan

Bonjour Tristan,

Une voiture électrique est essentiellement un gros appareil électronique roulant. Il est donc tout à fait normal de s’inquiéter des champs électromagnétiques qu’elles émettent, surtout que, tout comme votre téléphone cellulaire et votre ordinateur, la voiture de demain sera constamment connectée à un point central par l’entremise d’une connexion internet sans fil. Un grand débit d’information voyagera entre elle et le constructeur, d’où l’importance de prendre le sujet au sérieux. Voici quelques explications à cet effet.

Tesla Model Y

Le champ électromagnétique, c’est quoi  ?

Tout appareil électronique, qu’il s’agisse de votre téléphone intelligent, de votre téléviseur ou de votre four à micro-ondes, émet un champ électromagnétique (CEM). Ce champ est habituellement observé à l’aide de l’unité de mesure Gauss (G) ou milligauss (mG).

Selon l’Environnemental Protection Agency (EPA), un CEM supérieur à 100 mG a le potentiel de devenir très nocif pour l’être humain, surtout s’il y est exposé longtemps. Pour éviter toute complication médicale, L’EPA recommande de nous tenir sous le seul sécuritaire de 2,5 mG.

 



Habituellement, c’est la durée, la puissance et la proximité de l’exposition qui entraîne des problèmes de santé. Bien que les études sur le sujet éprouvent encore de la difficulté à trouver une corrélation directe entre les CEM et la santé humaine, plusieurs experts en la matière s’entendent pour dire qu’une exposition extrême et constante à un CEM peut causer des problèmes sérieux au système nerveux humain, pouvant engendrer une foule de symptômes comme la dépression, l’anxiété, l’insomnie, des étourdissements, une fatigue extrême et, même, le risque de développer un cancer.

Rimac Nevera

Comparer à quoi ?

À titre de référence, si vous vous tenez à une distance de 3 pieds (0,9 mètre) de votre four à micro-ondes lorsqu’il est en fonction, vous vous exposez à un CEM d’environ 25 mG.

Maintenant, qu’en est-il des véhicules électriques ? Il se trouve qu’ils émettent moins de CEM que votre four à micro-ondes, mais seulement dans certains contextes. Ce qui est d’autant plus épatant, c’est qu’ils n’émettent pas nécessairement plus de radiations qu’un véhicule thermique, encore une fois, selon le contexte.

En 2019, les YouTubers DAErik, qui se spécialisent dans la production de vidéos dédiés aux véhicules Tesla, ont comparé le champ électromagnétique d’une Tesla Model S à celle d’une camionnette Nissan Frontier à l’aide d’un lecteur Gauss.

Hyundai IONIQ 5

Lorsque le Frontier était à l’arrêt, son siège conducteur recevait un CEM d’environ 1,2 mG. Mais quand les YouTubers s’approchaient des composants électroniques principaux du véhicule (près du coffre à gants), ce chiffre montait à 128,8 mG !

Mais le CEM n’était pas nécessairement plus élevé à bord de la Model S. Depuis le siège conducteur, le lecteur enregistrait un champ électromagnétique de 1,0 mG à l’arrêt. Toutefois, lorsqu’ils s’approchaient des composants électroniques principaux du véhicule, l’appareil enregistrait une fréquence de 139,7 mG. Ces chiffres étaient presque identiques lorsque la Tesla était en mouvement.

Or, bien que les composants électroniques de la Model S dégagent un champ électromagnétique plus puissant que celui du Frontier, les risques depuis le siège du conducteur (et les autres sièges des passagers) demeurent raisonnables si l’on se fie aux recommandations de l’EPA.

Kia EV6

De nouvelles manières d’homologuer les véhicules

Tout comme les véhicules mus par un moteur thermique qui doivent être soumis à des exigences pour leurs émissions polluantes, les véhicules électriques doivent être soumis à une nouvelle forme d’homologation qu’on appelle l’essai de comptabilité électromagnétique.

Cette étape a pour but de s’assurer qu’un véhicule soit à la fois sécuritaire pour la santé humaine, mais aussi pour les autres appareils électroniques qu’il croise sur son chemin, c'est-à-dire qu’il n’ait pas d’influence sur le bon fonctionnement d’un autre appareil, ou même d’un autre véhicule ! L’essai en question doit respecter la norme ECE R10.

Donc oui, les véhicules électriques émettent des champs électromagnétiques, mais ceux-ci ne sont pas nécessairement plus élevés que ceux d’un véhicule thermique ou, même, d’autres appareils électroniques que nous utilisons dans la vie de tous les jours. Chaque constructeur d’automobiles à la responsabilité de soumettre leurs véhicules aux normes établies.

Si vous doutez des radiations qu’émettent votre véhicule électrique, nous vous invitons à vous procurer un lecteur Gauss et de faire vos propres analyses. Vous pourriez être surpris des résultats !

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Profession : mécanicien de véhicules électriques

Tag associé: Véhicules électriques
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer