Les Mercedes-Benz C250 et C300 2010-2011 sont-ils de bons véhicules? - Chroniques

Question du jour

Les Mercedes-Benz C250 et C300 2010-2011 sont-ils de bons véhicules?

Un lecteur voudrait acheter une Mercedes-Benz C250 ou C300 des années 2010-2011 avec plus ou moins 100 000 km. Il veut savoir si ce sont de bons véhicules.

29 août 2018

Mercedes-Benz

Je suis intéressé par une Mercedes-Benz C250 ou C300 des années 2010-2011 avec plus ou moins 100 000 km. Est-ce que ce sont de bons véhicules? J’ai l’intention de faire 50 000 km en 4 ans et de changer par la suite.

- Yves

À LIRE AUSSI : Mercedes-AMG C 63 / C 63 S - Les sprinters de la famille

Bonjour. Je comprends bien l’attrait qu’on puisse porter à des Mercedes-Benz d’occasion. Elles sont beaucoup moins chères que les neuves tout en offrant les mêmes privilèges et agréments qu’une voiture de luxe. De toute évidence, c’est une option invitante. Il faut néanmoins savoir que même si le prix d’achat est bas, les coûts d’entretien et de maintenance, les assurances et les frais reliés à la possession d’une Mercedes-Benz demeurent assez élevés. En partant, vous devez considérer que les frais de remplacement des pneus ou de certaines composantes mécaniques sont nettement plus élevés que chez une marque généraliste. Ce sont des dépenses supplémentaires qu’on doit considérer avant l’achat. À titre d’exemple, un ressort de soupape d’air conditionné d’une marque généraliste coûte 7 $ alors que chez Mercedes-Benz, pour une pièce, en apparence identique, il faudra débourser pas moins de 40 $. Le changement d’huile chez Mercedes-Benz pourra facilement coûter, pour sa part, quelque 230 $, alors qu’il peut être de moins de 100 $ pour d’autres marques moins prestigieuses. Et là, ce ne sont que deux exemples.

Ceci étant dit, pour ce qui est spécifiquement des C250 et C300, il importe de savoir que la C250 2010-2011 était exclusive au marché canadien en Amérique du Nord. Il est donc moins facile d’obtenir des pièces de remplacement. Considérant que la puissance à 228 chevaux de la C300 est plus adéquate que les 201 chevaux de la C250, on suggère d’y aller pour cette version. La différence passe surtout par le couple disponible de la C300 à 221 lb-pi (contre 181 pour la C250), ce qui donne plus de punch à la voiture.

En matière de fiabilité, il est connu que la barre de torsion à l’avant peut se relâcher quelque peu, ce qui va nécessairement altérer le comportement routier. De plus, les suspensions avant sont quelque peu fragiles surtout considérant nos terribles conditions routières. Il y a aussi des problèmes électriques et d’électronique qui sont généralisés dans la gamme Mercedes-Benz. Comme avec une roulette russe, il est difficile de prévoir quel sera le prochain accroc ou dysfonctionnement. D’un point de vue de moteur et de transmission, la grande majorité des problèmes ont heureusement été réglés étant donné que cette génération est en milieu de carrière. Les V6 de 2,5 et 3,0 litres offrent une bonne fiabilité d’ensemble. 

Bien évidemment, je vous suggère ardemment de faire une inspection indépendante ou encore de vous assurer que le véhicule a obtenu une certification de Mercedes-Benz Canada. De cette manière, vous aurez l’esprit un peu plus tranquille. Finalement, optez pour une voiture ayant le moins de kilométrage possible et, surtout, ne lésinez pas sur l’entretien de la voiture. Ce sera de grosses dépenses. Par contre, cela aidera à conserver le bon fonctionnement de la voiture, en plus de faciliter sa revente dans 5 ans.   

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer