La « Van Life » : par où commencer? - Chroniques

Question du jour

La « Van Life » : par où commencer?

Ce couple, avec budget serré, envisage une nouvelle vie à bord d’une fourgonnette et aimerait connaître nos recommandations.

12 mars 2021

Ford

Nous sommes un couple qui envisage de vivre la « van life ». Nous n’avons pas un très gros budget et nous voulons bâtir notre propre « van ». Que recommandez-vous?

– Hélene et Pascal

Bonjour à vous deux,

La « van life » s’avère en effet excitante. Bien qu’elle nécessite une certaine adaptation, elle vous procurera une liberté sans précédent tout en vous faisant vivre des aventures palpitantes. Tentons ensemble de vous trouver le meilleur véhicule pour la tâche.

Simple, fiable et efficace

Peu importe ce que vous envisagez d’acheter comme base pour votre maison sur roues, tentez de trouver un véhicule solide, dont la structure n’a pas été rongée par la rouille et dont la mécanique est simple et fiable. De ce fait, il sera possible d’effectuer les réparations mécaniques un peu partout sur la route et de facilement obtenir des pièces de rechange.

Ford Serie E 2008

Les fourgons commerciaux d’occasion, sont assurément un excellent point de départ pour bâtir vous-même votre « van ». On pense à des modèles comme les Ford Série E, Ford Transit, Chevrolet Express/GMC Savana, Ram ProMaster, Nissan NV ou Mercedes-Benz Sprinter.

Ford Serie E 2008

Pour la simplicité et la fiabilité, nous vous dirigeons immédiatement vers les modèles avec moteurs atmosphériques, donc sans turbocompresseur, plus précisément le Ford Transit avec le V6 de 3,5 ou 3,7 litres, les Ford Série E, Chevrolet Express/GMC Savana et Nissan NV, en raison de leur simplicité, et du répertoire de pièces de rechange disponibles. En outre, ils sont assez costaud pour remorquer au besoin et certains modèles avec toit surélevé permettent même de marcher debout à l’intérieur. Dans le marché de l’occasion, il est possible de tomber sur des exemplaires en excellent état, pour moins de 10 000 $.

Chevrolet Express 2004

Certes, il s’agit d’une base rudimentaire, mais « ô » combien efficace pour la tâche. Attendez-vous cependant à devoir débourser plus cher en essence et pour payer la taxe sur la cylindrée sur certains de ces modèles en raison de leur moteur V8. Il est toutefois possible de choisir l’option d’un V6 du côté des Ford Transit et Nissan NV, chose qui vous permettra d’économiser un peu à ce chapitre.

Maintenant, si vous recherchez un peu plus de confort et une meilleure économie de carburant, un Mercedes-Benz Sprinter s’avère un excellent compromis. Certes, il est vrai que les coûts d’entretien seront plus élevés et que les pièces sont plus difficiles à obtenir, mais la suspension mieux pensée du Sprinter et l’option d’un moteur turbodiesel font de lui un camarade routier fort agréable et étonnement économe en carburant. Certains modèles offrent même la transmission intégrale, une option qui s’avère pratique en hiver.

Mercedes-Benz Sprinter 2018

Soyez toutefois avertis qu’un Mercedes-Benz Sprinter d’occasion en bon état vaut encore cher, se vendant bien au-delà des 15 000 $. Ces véhicules avaient également une faible résistance contre la rouille. Il est donc important de bien faire inspecter la structure avant d’acheter. L’inspection mécanique et l’obtention de l’historique du véhicule est de mise, peu importe le véhicule que vous décidez d’acheter. Bonne route!

 

VOUS AIMEREZ AUSSI :

Samuel découvre l'entreprise Nomad Van qui personnalise votre "van"!

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer