La peinture sur mon Ford Ranger 2020 s’écaille après seulement 1 500 kilomètres - Chroniques

Question du jour

La peinture sur mon Ford Ranger 2020 s’écaille après seulement 1 500 kilomètres

Cette lectrice éprouve des problèmes de peinture avec son Ford Ranger 2020 et cherche une solution.

30 novembre 2020

Guillaume Fournier

« Bonjour, cet été, j’ai acheté un Ford Ranger 2020. Je cherchais un véhicule pour aller au chalet et capable de remorquer. Après seulement 1 500 kilomètres, la peinture a disparu à certains endroits comme les ailes et les bas de caisse. Chez Ford, on me dit qu’il s’agit d’une usure normale. Je fais quoi ? »
 -  Cynthia

Bonjour Cynthia,

Nous comprenons tout à fait votre frustration face à ce problème de peinture. C’est choquant. Tentons ensemble de trouver des solutions.

Il est important de souligner que le Ford Ranger n’est pas une camionnette dont la qualité d’assemblage et de finition est exemplaire. Plusieurs propriétaires témoignent de problèmes en lien avec la qualité. Même celui que nous avions lors de notre essai présentait de nombreux problèmes. De plus, la peinture d’un Ranger, a priori, n’est pas fameuse.

 



Or, si vous utilisez votre Ranger sur une route de terre ou de gravier la plupart du temps - comme c’est peut-être le cas pour vous rendre à votre chalet -, nous recommandons de faire installer des garde-boues sur votre camionnette si ça n'a pas encore été fait.

De plus, nous constatons sur les images que vous nous avez fournies que votre Ranger est équipé des pneus hors-route Hankook Dynapro ATM, qui s'offrent en option avec l'ensemble FX4. Conçue pour le hors-route, cette gomme à tendance à projeter encore plus de débris vers la carrosserie. Un bon garde-boue est donc fortement suggéré pour protéger l’intégrité de la peinture.

Mais avant toute chose, il faut faire repeindre les endroits affectés et installer une pellicule protectrice sur votre véhicule le plus tôt possible pour vous assurer que la rouille ne s’infiltre pas.

Maintenant, quels sont vos recours ? En effet, Ford du Canada n’a actuellement aucun bulletin de service à propos de ce problème.

Vous pourriez tenter d’en parler à Ford du Canada en contactant leur service à la clientèle et en leur envoyant des images détaillées du problème. Servez-vous de l’épaisseur de la peinture comme argument. Ford pourrait ensuite faire en sorte que la réparation soit couverte à leurs frais. Sachez toutefois qu’il n’est pas garanti que le constructeur voudra coopérer, et attendez-vous à un long match de bras de fer avant d’arriver à vos fins. C’est toutefois possible si vous persévérez.

Sachez aussi que Ford pourrait décider ne pas couvrir la réparation si celle-ci a déjà été effectuée au préalable. Il est donc suggérer de contacter le constructeur avant de tenter de corriger le problème.

Si tout cela ne mène nulle part, vous pourriez ensuite contacter l’Association pour la protection des automobilistes (APA). Ils seront en mesure de vous confirmer s’il s’agit d’un problème connu ou d’un simple cas isolé. Si l’APA remarque qu’un assez bon nombre de propriétaires est affecté, des actions pourraient être entreprises contre Ford.

Bonne chance dans vos démarches, et surtout, merci de faire confiance à l’équipe de RPM.

NDLR : Ce texte a été corrigé pour expliquer que la propriétaire du véhicule aurait fait installer des garde-boues au préalable. Ses pneus ne sont pas modifiés, ce sont ceux qui ont été fournis par le constructeur au moment de l'achat.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Peut-on appliquer un traitement antirouille sur un véhicule hybride?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer