La Mazda 3 Sport GT est-elle un bon achat? - Chroniques

Question du jour

La Mazda 3 Sport GT est-elle un bon achat?

Un lecteur demande si la Mazda 3 Sport GT 2019 serait un bon véhicule en remplacement de sa Kia Optima 2013.

Mazda

Que pensez-vous de la nouvelle Mazda 3 Sport GT? J’ai présentement une Kia Optima EX Turbo 2013 et je compte la changer d’ici un an. Serait-elle un bon choix en matière d’insonorisation, de plaisir de conduire, d’équipements, etc.? 

– Raphaël

Bonjour. Nous avons eu l’occasion de mettre la Mazda 3 Sport GT AWD 2019 au banc d’épreuve, et l’essai complet sera présenté à l’émission RPM en cours de saison prochaine. Elle nous a impressionnés à bien des égards, mais nous a aussi laissés sur notre faim.

Samuel et moi avons adoré son design, mais Pierre l’a trouvée tout simplement laide. Chose certaine, Mazda propose un style extérieur polarisant. Toutefois, lorsqu’il est question de la présentation intérieure, c’est l’harmonie. Mazda cherche à se positionner au-dessus des autres voitures de la catégorie. Considérant le prix de la 3 et le segment dans lequel elle évolue, nous étions stupéfaits par la finition et la qualité de ses matériaux.

Mais bien que spectaculaire, l’ergonomie n’impressionne pas nécessairement. Le nouveau système multimédia – complexe – nous a laissés perplexes à plusieurs reprises. Les rares boutons restants sont petits et difficiles à utiliser.

Notez également qu’on se sent à l’étroit dans cette voiture. La ligne de toit se montre particulièrement basse et la fenestration, très limitée. Les places arrière sont pratiquement inexistantes et extrêmement inconfortables. La 3 Sport s’affiche maintenant comme une voiture de type « 2+2 ». On vous conseille d’utiliser la banquette qu’en cas de nécessité absolue. Le coffre n’est pas tellement fonctionnel non plus, avec sa superficie restreinte et un accès inadéquat en raison de la découpe du hayon.

À LIRE AUSSI : Mazda Skyactiv-X : 178 chevaux et 165 lb-pi de couple

Mazda a beau dire qu’il s’agit d’une nouvelle génération, ce n’est pas le cas sur le plan technique. C’est exactement la même mécanique que la 3 précédente. D’ici l’introduction du SkyActiv-X, on doit se contenter du « vieux » SkyActiv-G; ce 2,5-litres demeure compétent avec ses 186 chevaux, mais on peine à sentir toute cette puissance. La boîte automatique à l’essai travaille bien, mais nous aurions aimé un peu plus de vitalité.

Dans le cas de la GT, Mazda propose pour la première fois un rouage intégral de type réactif. Il n’est jamais aussi efficace que celui de Subaru, mais offre un filet de sécurité supplémentaire. Bonne nouvelle : Mazda a finalement amélioré son système de freinage. On doute de son endurance à long terme, mais les disques chauffent moins rapidement et se montrent plus puissants.

Pour ce qui est du comportement, la direction est tout simplement magique. Très précise, elle communique avec le conducteur. La voiture est très stable en toutes situations et on prend un sérieux plaisir derrière le volant. La fermeté des suspensions lui permet une excellente tenue de route, une des meilleures du segment d’ailleurs.

En résumé, la Mazda 3 Sport 2019 marque une amélioration par rapport à la dernière génération, mais nous aurions aimé une plus grande distinction entre les modèles. Il est à noter que nous acceptons avec beaucoup de difficulté le manque d’espace intérieur et la piètre visibilité.

À VOIR AUSSI :

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer