La Ferrari 360 Spider 2001 est-elle une bonne voiture? - Chroniques

Question du jour

La Ferrari 360 Spider 2001 est-elle une bonne voiture?

Un lecteur veut réaliser son rêve en se procurant une Ferrari 360 Spider d’occasion.

Ferrari

J’arrive à la retraite et je désire réaliser un de mes rêves : me procurer une Ferrari. J’ai trouvé une Ferrari 360 Spider 2001 de 77 000 km pour 80 000 $. Est-ce une bonne voiture? Je la roulerais très peu, pas plus de 5 000 à 10 000 km par année.

– Michel

Bonjour. Il n’y a pas de doute, plusieurs vous envieront pour votre achat. Qui ne rêve pas d’une Ferrari? Clairement, vous avez du goût dans l’automobile; toutes les Ferrari (ou presque) sont intemporelles et la 360 Spider figure sur cette liste. Malgré ses 18 années bien sonnées, elle n’a pas pris une seule ride. Le charme opère toujours autant.

Mécaniquement, c’est une bête. S’inscrivant dans la lignée des V8 en position centrale arrière chez Ferrari, la 360 s’est avérée être, dans une certaine mesure, la voiture qui a donné un réel élan à la marque italienne en termes de vente et d’accessibilité. Sous la lunette arrière, vous aurez droit à un V8 3,6 litres de 400 chevaux avec un couple de seulement 275 lb-pi. On vous recommande chaudement la boîte manuelle à six rapports. Elle se montre plus agréable, un peu plus fiable, et vous permet de jouer plus facilement avec les montées de régime. L’automatique séquentielle n’offre pas un rendement optimal et se montre beaucoup trop compliquée pour rien.

À LIRE AUSSI :
La première Ford GT40 Roadster 1965 sera bientôt vendue
Ferrari F8 Tributo 2020 : 710 chevaux dans une longue lignée

Sans surprise, cette Ferrari brille par son agilité. Très légère, on lui doit une masse réduite en raison d’un assemblage presque exclusivement en aluminium; elle se manipule du bout des doigts. Tout est incisif, mais l’ensemble demeure civilisé pour une conduite estivale « de tous les jours ». Vu sa puissance, vous devrez prendre le temps de l’apprivoiser avant de pousser sa mécanique. Autre conseil : évitez d’annuler le système antipatinage; vous risqueriez de faire du surplace!

À 80 000 $, le prix semble très bon. Reste à savoir l’état général de la voiture. Considérant la complexité et la nature très capricieuse d’une Ferrari, je vous recommande très fortement de lui faire passer une inspection complète avant de signer quoi que ce soit. J’imagine que ça ne vous surprend pas non plus si je vous dis que les coûts d’entretien de ces belles italiennes sont stratosphériques. Il faut le prévoir, tout comme les pneumatiques d’ailleurs. Elles ne chaussent pas n’importe quoi.

Sachez également que la marque Ferrari n’est pas reconnue pour sa grande fiabilité. Voici quelques éléments auxquels vous devrez porter une attention particulière : le châssis, les supports du moteur, les courroies de distribution et l’unité de contrôle qui assure la gestion du moteur.

Si tout est en règle, amusez-vous!

À VOIR AUSSI :
Pierre et Luc-Olivier visitent une impressionnante collection de Ferrari!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer