La Cadillac ELR est-elle un bon achat à long terme? - Chroniques

Question du jour

La Cadillac ELR est-elle un bon achat à long terme?

Un lecteur se questionne sur le rarissime coupé hybride rechargeable Cadillac ELR.

Cadillac

Est-ce que la Cadillac ELR 2014 est une bonne voiture à long terme?

– Bernard

Bonjour. La ELR est sans contredit une des plus belles créations de l’histoire de Cadillac en matière de design. Malheureusement, la voiture n’a pas du tout connu de succès. Il faut admettre que la stratégie de Cadillac de demander plus de 89 000 $ pour une Chevrolet Volt endimanchée était un peu trop ambitieuse, sinon arrogante.

La bonne nouvelle, c’est que bien que la voiture soit particulièrement rare, sa valeur de revente s’est littéralement effondrée avec les années. De ce fait, il est maintenant possible de trouver une ELR assez facilement, en excellent état et avec peu de kilométrage, pour une somme entre 34 000 $ et 40 000 $. Il faut simplement garder en tête que cette Cadillac n’est aucunement un bon achat du point de vue financier, car elle continuera de perdre de la valeur pendant quelques années encore. Dans l’optique où vous désirez la conserver à long terme, c’est une bonne stratégie d’opter pour la ELR.

À LIRE AUSSI :
8 nouveaux produits Cadillac d’ici 2022
La production de la Cadillac ELR est terminée

Sur le plan technique, l’intégralité de la motorisation de la Chevrolet Volt est récupérée à quelques détails près. Il s’agit d’une voiture techniquement électrique, mais avec un moteur thermique en assistance pour prolonger l’autonomie. Dès que la pile atteint un niveau minimal, le quatre-cylindres de 1,4 litre se met en fonction pour l’alimenter. Conséquemment, c’est « techniquement » toujours de l’électricité qui fait tourner les roues avant. Personnellement, j’en parle comme étant une voiture hybride « ++ » puisqu’elle peut effectivement consommer du carburant. La cavalerie avoisine les 207 chevaux; 25 % de plus que la Chevrolet en raison d’une puissance accrue des moteurs électriques.

Pour ce qui est de l’autonomie, Cadillac annonçait une liberté de 58 kilomètres entre les recharges – un peu moins que la Volt à 60 km. Même si c’est un peu plus court, la différence ne sera pas nécessairement perceptible, en fonction de votre trajet quotidien.

Concernant la fiabilité de cette mécanique, aucun problème majeur n’a été rapporté, une très bonne nouvelle pour une possession à long terme. Par contre, ce n’est pas aussi reluisant du côté des accessoires, où on est loin de la perfection. En 2014, la ELR venait avec l’ancienne génération du système multimédia CUE. Sous cette application, ergonomie et fiabilité sont catastrophiques. Ce programme presque essentiel au fonctionnement de la voiture vient avec son lot de problèmes et de nombreux dysfonctionnements ont été observés. À la longue, ces accrocs deviennent vite des irritants, d’autant plus que votre ELR ne sera plus sous garantie.

Est-ce que je recommande la voiture malgré tout? Oui, mais avec une réserve. La ELR offre une expérience de conduite intéressante, mais ce qui la rend unique, c’est bien sûr son design. Il n’y a pas d’équivalent dans l’industrie, difficile de vous orienter ailleurs. Si vous êtes conscient que la fiabilité de l’électronique ne sera pas toujours au beau fixe et que vous pouvez vivre avec, elle demeure intéressante, mais vous saisissez où sont mes réserves.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER :
Sparkie, cette Chevrolet Volt 2012 qui a beaucoup de vécu!

   
               
Tags associés: Véhicules électriques, Véhicules hybrides rechargeables
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer