Jaguar F-Type R 2016 ou Audi TT RS 2018? - Chroniques

Question du jour

Jaguar F-Type R 2016 ou Audi TT RS 2018?

En tant qu’amateur de conduite sportive, ce lecteur se demande quel véhicule choisir entre ces deux coupés.

14 janvier 2020

Audi/Jaguar

J’adore la conduite sportive et je suis à la recherche d’un véhicule pour remplacer ma Audi S5 2011 de 210 000 km. J’hésite entre une Jaguar F-Type R 2016 de 63 000 km et une Audi TT RS 2018 de 36 000 km, éligible au programme de véhicules d’occasion certifiés du concessionnaire. Toutes les deux sont vendues à un prix autour de 60 000 $. Je dois dire que j’ai un faible pour la ligne de la Jaguar.

- Frederic

Bonjour Frederic,

N’est-elle pas jolie cette Jaguar F-TYPE. Malgré qu’elle ait été lancée il y a plusieurs années, elle n’a pas pris une seule ride. À la fois racée et toute en rondeurs, elle est, à mon sens, une des plus belles voitures à être offerte actuellement sur le marché.

Mis à part le style, la F-TYPE R brille par son moteur V8 suralimenté de 5,0 litres qui est une véritable bombe à retardement, en plus d’émettre une sonorité à vous faire tordre la colonne vertébrale. Bonne note également pour le rouage intégral, qui procure une excellente traction en période hivernale, tout en favorisant la propulsion lorsque nécessaire pour que vous ayez un bon plaisir au volant, en toute saison.

 

 

Je ne saurais parler de la F-TYPE sans glisser un mot sur sa présentation intérieure qui, elle non plus, n’a pas pris une ride. L’ergonomie de la planche de bord est plus qu’adéquate, alors que le confort procuré par les sièges est bon. Malheureusement, la qualité de finition générale n’est pas digne du prix demandé pour la voiture.

La visibilité aussi est un point faible, principalement vers l’arrière, en raison de la forme de la voiture. Bien sûr, il y a également les statistiques de fiabilité qui ne sont guère reluisantes. Dommage, puisque la voiture n’est pas dénudée de qualités.

D’un autre côté, vous avez l’Audi TT RS. Elle est, bien évidemment, moins flamboyante, plus clinique. Bien que jolie, elle n’a pas l’élégance, ni la grâce britannique proposée par la Jag.

L’accent est plutôt mis sur la conduite sportive avec la TT RS. Ce 5 cylindres turbocompressé de 2,5 litres est d’une puissance et d’un couple complètement ahurissants, en plus d’être mis en valeur par la compétente transmission automatique à double embrayage à sept rapports. Avec la traction intégrale quattro à distribution variable du couple, ce combo moteur-transmission confère à la TT RS la rapidité d’un missile lorsque vient le temps de jouer du pied droit.

La conséquence directe de sa taille plus petite et de son poids moins élevé est qu’elle est plus agile et plus vive dans ses réactions que la F-TYPE. Sa direction d’une rapidité déconcertante est jumelée à une suspension pilotée réellement bien programmée. Avantage : TT RS. 

Parmi les défauts dont la TT RS est affublée, il y a cet habitacle étriqué. Le toit bas et la cabine étroite laissent peu de place pour les occupants. Aussi, cette configuration oblige à faire quelques contorsions pour s’installer à bord. Heureusement qu’une fois assis, le tableau de bord de bonne facture récompense le conducteur.

D’un point de vue pragmatique, l’Audi TT RS gagne aussi des points. Elle a montré une fiabilité plus encourageante que celle de la Jaguar. Aussi, dans le cas précis que vous nous exposez, elle est plus récente de deux ans, a moins de kilométrage au compteur et est éligible au programme de véhicules d’occasion certifiés du concessionnaire.

Donc, malgré que la Jaguar dispose de solides qualités, il m’apparaît évident que c’est l’Audi TT RS qu’il faut choisir. Ses qualités correspondent mieux à vos critères, en plus d’être une voiture moins problématique que la belle d’Angleterre.

 

POURRAIT AUSSI VOUS INTÉRESSER

VIDÉO : Luc-Olivier vous présente la collection et le centre de restauration de Jaguar et Land Rover

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer