Mazda CX-5 ou Hyundai Santa Fe? - Chroniques

Question du jour

Mazda CX-5 ou Hyundai Santa Fe?

Des lecteurs hésitent entre le Mazda CX-5 et le Hyundai Santa Fe.

Mazda / Hyundai

Pour une location, nous hésitons entre deux véhicules : le Hyundai Santa Fe 2.4L AWD ou encore le Mazda CX-5 2.5L AWD, tous deux des 2019. Nous attendons votre réponse avant de choisir!

- Élaine et Richard

À LIRE AUSSI : Mazda est la marque la plus récompensée au Canada cette année par l’AJAC

Bonjour. Votre sélection s’arrête sur deux produits que nous aimons particulièrement. Dans les deux cas, on parle de véhicules qui ont atteint leur maturité en matière de qualité et de rendement de manière générale. Il n’y a donc pas de mauvais choix, mais l’un et l’autre offrent des qualités bien différentes.

Dans le cas du Mazda CX-5, c’est l’agrément de conduite et la qualité de la présentation intérieure qui lui permet de se démarquer. Le CX-5 se veut l’un des plus compacts dans la catégorie alors que le Santa Fe est l’un des plus imposants. C’est à vous de voir si la notion d’espace intérieur importe et est un facteur décisionnel. À titre d’exemple, le CX-5 offre une aire cargo de 875 litres contre 1 016 litres pour le Hyundai Santa Fe : c’est significatif. Ce volume se voit aussi à la deuxième rangée de sièges. Les dégagements sont beaucoup plus amples, ce qui augmente d’autant le bien-être des occupants.

Notez toutefois que la qualité de la fabrication et des matériaux est supérieure dans le Mazda. En fait, on y retrouve même une certaine sensation de prestige que le Hyundai Santa Fe ne propose pas malgré le sérieux de son assemblage. D’un point de vue mécanique, le 2,5 litres de Mazda est plus nerveux, ce qui contribue à l’agrément de conduite. La direction va dans le même sens avec une belle précision. Sans l’ombre d’un doute, pour l’expérience du conducteur, le Mazda CX-5 prend les devants. 

En ce qui a trait à la puissance, c’est un match nul : 187 chevaux pour le CX-5 contre 185 chevaux pour le Santa Fe. Par contre, considérant la différence de taille, le Mazda obtient un meilleur rapport poids/puissance. De cette manière, on n’a pas l’impression d’être dans une zone de « sacrifice » avec Mazda alors que c’est le cas avec le Santa Fe. À cela, on ajoute une transmission plus nerveuse avec le CX-5 qu’avec le Hyundai. Dans le cas de ce dernier, la boite automatique à 8 rapports gère moins bien la puissance puisque l’on ne vise que la faible consommation de carburant. À ce chapitre, considérant que le Hyundai est plus lourd tout en ayant la même puissance, le moteur est plus sollicité, ce qui nuit passablement à la consommation. Au compte, le Mazda sera plus économe à la pompe malgré ses 6 rapports. 187 chevaux, c’est suffisant pour le CX-5, mais 185 ne l’est pas pour le Santa Fe. D’un strict point de vue mécanique, le Mazda fait mieux avec un rendement supérieur.

Dans les deux cas, la question de la fiabilité n’est pas centrale. Les deux produits font bien et proposent de belles protections en matière de garantie. On vous suggère donc le Mazda CX-5 pour l’ensemble de ses qualités dynamiques. Par contre, si la notion d’espace est importante, le Santa Fe prend les devants. Si c’est le cas, on vous recommande fortement d’opter pour le moteur de 2,0 litres turbocompressé qui lui ajoute de la performance et de l’équilibre. 

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer