Hyundai Kona ou Nissan Kicks? - Chroniques

Question du jour

Hyundai Kona ou Nissan Kicks?

Lequel de ces deux VUS représente le meilleur achat?

Hyundai/Nissan

Je vais bientôt m’acheter un nouveau véhicule, mais je me demande lequel prendre entre le Hyundai Kona et le Nissan Kicks. Je veux une bonne tenue de route, de l’économie d’essence, un bon confort et de l’agrément de conduite. 

– Benoit

Bonjour. Selon vos critères, vous êtes à de bonnes adresses avec ces deux « VUS ». Je vous invite d’ailleurs à regarder les deux émissions RPM que nous avons faites plus tôt cette saison qui couvrent ces véhicules. De cette manière, vous aurez un tableau très complet de nos opinions sur ces produits.

À LIRE AUSSI : Le Hyundai Kona électrique 2019 est finalement arrivé au Québec

Le Kona nous a particulièrement impressionnés et à plusieurs égards. Il figure même dans ma liste de coups de cœur de la 20e saison. Son format urbain et son look aventurier lui permettent de se distinguer dans le parc automobile. Hyundai a joué d’audace et franchement, ça lui réussit très bien. Le constructeur coréen ne propose pas moins de trois motorisations, soit deux quatre-cylindres et une mécanique 100 % électrique. Puisque vous le confrontez au Kicks, je vous soupçonne de viser un modèle à essence. Dans ce cas, on recommande particulièrement le moteur 2,0 litres de 147 chevaux qui offre un excellent rendement. De plus, il vient avec une boîte automatique à six rapports, tout aussi efficace. Livrable en traction ou avec rouage intégral, il propose du choix à l’acheteur. Considérant nos conditions climatiques, je vous suggère fortement d’opter pour une version AWD. En plus des options techniques, plusieurs niveaux d’équipement sont disponibles en fonction de vos goûts et de votre budget. Soit dit en passant, le Kona arrive avec plusieurs accessoires de base.

Pour le moment, la fiabilité du Kona est jugée très bonne. Par contre, plusieurs propriétaires soulignent que le système de chauffage n’est pas très efficace, sinon particulièrement lent. En matière de garantie, Hyundai offre une grande protection de 5 ans/100 000 km – de base et sur le groupe motopropulseur –, un aspect très rassurant pour une possession à long terme.

Avec le Kicks, nous sommes dans une catégorie inférieure au Kona en termes de prix, de rendement et de qualité de fabrication. De plus, le Kicks offre beaucoup moins de possibilités mécaniques. En fait, il n’y a qu’un seul moteur disponible, un quatre-cylindres de 1,6 litre de 125 chevaux. C’est un plus anémique que le Kona, mais Nissan favorise une faible consommation de carburant avec l’intégration d’une boîte automatique de type CVT. Avec le 1,6-litre, c’est un très bon mariage, et surtout efficace. Malheureusement, et même s’il se présente comme un utilitaire sport, le Kicks n’est pas livrable avec rouage intégral, un point négatif vis-à-vis de notre climat.

Toutefois, si ce ne sont pas des facteurs prioritaires, on doit dire que le Kicks nous a aussi charmés. Nous avons apprécié sa conduite sympathique et la précision de la direction. À ce compte-là, le Kona est un peu plus aseptisé. Le Kicks offre également une meilleure visibilité périphérique, mais ses gadgets de base sont moins nombreux que dans le Kona. On doit monter en gamme pour avoir plus d’accessoires, et dans le cas échéant, l’avantage de son prix fond comme neige au soleil. Le Kicks de base est pertinent, mais avec des options, il devient de moins en moins intéressant. Ses prix rattrapent la concurrence, qui en offre plus du point de vue du rendement.

Finalement, même si la garantie chez Nissan n’est pas aussi longue que chez Hyundai, on recommande le Kicks. Toutefois, à la lumière de vos exigences, on considère que le Hyundai Kona est le produit qui répondra le mieux à vos critères. 

À VOIR AUSSI :

   
               

 

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer