Honda HR-V ou Mazda CX-3? - Chroniques

Question du jour

Honda HR-V ou Mazda CX-3?

Un lecteur hésite entre ces VUS sous-compacts pour une possession de 7 à 10 ans.

Honda/Mazda

Je suis en période de magasinage pour un nouveau véhicule. J’hésite entre le Mazda CX-3 et le Honda HR-V. Je fais environ 35 000 km par année. Je cherche un véhicule fiable et économique pour une possession de 7 à 10 ans. Mes critères sont confort et espace. Je mesure 6 pi et pèse près de 300 lb. Donc ça prend de l’espace. Je voudrais en savoir plus sur la qualité de la CVT de Honda en comparaison avec la transmission automatique de Mazda. Je dois avouer que je ne suis pas en confiance avec les CVT. 

– David

Bonjour. À la lumière de vos critères, un modèle s’impose : le Honda HR-V. Il s’agit du véhicule dans son segment qui offre le plus d’espace intérieur et l’aménagement le plus vaste. À ce chapitre, considérez que le CX-3 se retrouve à l’autre bout du spectre. L’aire de vie y est très petite et on se sent un peu écrasé à bord. Les dégagements pour la tête, les épaules et les hanches sont passablement plus limités que chez Honda. De plus, le Honda offre une bien meilleure visibilité que le CX-3. Ce dernier, avec son style plus profilé, présente un toit abaissé et par le fait même, la superficie de la fenestration se trouve réduite.

Sur le plan mécanique, il est vrai que le HR-V vient avec une boîte CVT. Par contre, il s’agit d’une technologie très fiable! De plus, elle contribue amplement à la réduction de consommation de carburant. Chez Mazda, c’est une vieille boîte automatique à seulement six rapports qui est maintenue. Il est vrai que le constructeur donne beaucoup plus de sensations et d’agrément de conduite, mais le tout se fait au prix de plusieurs compromis quant au confort.

Dernier point : la fiabilité. Chez Honda, le HR-V démontre une grande durabilité depuis son arrivée en 2015. Le CX-3 aussi, mais les produits Mazda ont une fâcheuse tendance à vieillir plus vite après une période d’environ six ans. Les craquements sont plus nombreux. On ressent un relâchement progressif dans la solidité de l’assemblage. Ajoutez à cela que l’entretien chez Mazda coûte un peu plus cher, notamment en raison de la qualité très moyenne du système de freinage.

Pour l’ensemble de ces raisons, je vous recommande d’y aller avec le Honda HR-V, d’autant plus qu’il conservera une bien meilleure valeur de revente, même dans 10 ans.

À LIRE AUSSI :
Honda dévoile un HR-V électrique en collaboration avec Guangqi
Essai du Hyundai Kona 1.6T Ultimate 2019

À VOIR AUSSI : 
Un affrontement Honda HR-V c. Hyundai Kona!

   
               
Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer