Comment procéder pour remiser une voiture pour l’hiver? - Chroniques

Question du jour

Comment procéder pour remiser une voiture pour l’hiver?

Un lecteur, qui désire remiser sa voiture pour l’hiver, se demande ce qu’il doit faire pour la conserver dans le meilleur état possible.

19 octobre 2020

« Cet été, je me suis enfin acheté l’une des voitures de rêve de mon enfance, une Ford Mustang 5.0 GT 1987. Avec l’automne, c’est la première fois que je remise une voiture. Je ne sais pas trop quoi faire. Pouvez-vous m’aider ? »

- Étienne Lajoie

Bonjour. Le remisage d’une voiture n’est pas particulièrement compliqué, il faut savoir quoi faire et bien le faire. Avec ces quelques opérations, vous retrouverez votre Mustang en bon état le printemps prochain.

La première chose que vous devez déterminer, c’est l’endroit où elle passera l’hiver. Nous ne vous recommandons pas de la laisser à l’extérieur. Avec notre climat, le froid et la neige pourront accélérer le vieillissement de la carrosserie, du châssis et des nombreux composants électroniques. Si vous devez absolument la laisser dehors, écartez à tout prix la pelouse. L’humidité sera néfaste pour l’ensemble du votre « Muscle Car ».

 



Il est préférable de la mettre dans un espace fermé, à l’abri des intempéries. Un garage par exemple. Idéalement, l’endroit doit permettre une bonne circulation de l’air, particulièrement sous le véhicule. Assurez-vous que le sol sous la voiture est sec ; encore une fois, cela évite l’accumulation d’humidité. Dans le meilleur des mondes, un entrepôt chauffé et ventilé serait l’option à retenir. Par contre, une grange avec un plancher en bois ferait le travail.

Avant de la conduire à sa destination hivernale, il y a quelques mesures que nous vous recommandons de prendre. Procédez à un bon nettoyage de l’habitacle de votre Mustang. De cette manière, vous enlèverez tous les débris et les rebuts qui auraient pu s’accumuler durant la saison chaude. Ainsi, vous n’aurez pas de mauvaises odeurs au printemps et, surtout, vous n’attirerez pas les rongeurs et les insectes. Passez l’aspirateur pour retirer le plus de poussière possible. Profitez-en également pour appliquer un traitement sur les sièges, particulièrement s’ils sont en cuir. Cela leur permettra de conserver leur souplesse. Même chose pour le tableau de bord, une protection n’est jamais accessoire.

Si l’intérieur est important, l’extérieur l’est tout autant. Nous vous suggérons de bien laver votre véhicule en ne laissant rien de côté. N’oubliez pas d’aller sous la voiture. Nettoyez tous les espaces où la poussière pourrait s’être accumulée. Prenez surtout grand soin de bien assécher. L’humidité est l’ennemi numéro 1 de votre Mustang. Portez une attention particulière aux ourlets de caoutchouc des portières et du coffre. S’il y a de petites imperfections à la peinture, comme des éclats de roche, l’occasion est belle de faire des correctifs. Cela permettra de limiter les risques de rouille. Faites aussi un nettoyage de vos roues. Enlevez tous les résidus de poussière de frein qui pourrait s’y être agglutinés. Toujours dans cette optique, une lubrification des charnières du capot, du coffre et des portières est une bonne idée. Dans l’opération, si vous avez un toit ouvrant, il ne faut pas le négliger.  

Pour ce qui est de la mécanique, nous vous recommandons fortement de faire une vidange d’huile et de remplacer le filtre. De cette manière, les débris dans l’huile seront plus limités et ne pourront se déposer dans le moteur. Si votre Mustang est remisée dans un endroit où il y a risque de gel, surveillez le niveau de l’antigel et du lave-glace. Pour ce dernier, versez-y un liquide qui peut supporter des températures sous zéro pour éviter que la glace ne le brise. Pour ce qui est du réservoir d’essence, nous vous recommandons de le laisser aux trois quarts plein ou un peu plus. Cette action permettra d’écarter la condensation. Pour optimiser l’état du carburant au printemps, un stabilisateur peut être ajouté. On parle d’environ 100 millilitres pour 30 litres d’essence.

Comment placer votre Mustang ? D’abord, assurez-vous que le plancher est plat. Gonflez les pneus légèrement au-dessus de la pression recommandée. Cela limitera les risques de déformation. Si vous êtes en mesure de le faire, déposez votre Mustang sur des blocs ou des chandelles aux endroits prévus à cet effet. Ainsi, les suspensions seront décompressées et, advenant une crevaison, les pneus seront épargnés. Une fois que la Mustang est en place, débranchez la batterie, retirez-la et rangez-la dans un espace sec et relativement frais. Au cours de l’hiver, surveillez son niveau de charge.

D’une manière générale, nous ne vous recommandons pas de mettre une bâche, une housse ou une toile. Les risques d’humidité sont réels. Si vous tenez à recouvrir la carrosserie, par exemple si l’endroit est très poussiéreux, assurez-vous que le matériau respire bien et qu’il ne se rend pas complètement au sol.  

Enfin, pour faire quelques économies, avisez la SAAQ que votre Mustang est remisée. Ainsi, vous ne paierez pas inutilement l’immatriculation pour la période de remisage. Même histoire pour vos assurances. Considérant le fait que les risques d’accident sont passablement plus limités lorsque le véhicule n’est pas sur la route, vous aurez droit à une réduction de coûts sur votre prime.

En respectant toutes ces étapes, vous optimiserez l’état de votre Mustang 1987. Au printemps, elle sera rapidement prête à reprendre la route.  

 

POURRAIT VOUS INTÉRESSER

VIDÉO: Quelles précautions dois-je prendre avant d'entreposer mon véhicule pour l'hiver?

Appuyez Entrée pour rechercher ou Échapper pour fermer